Midnight in Everwood de M.A. Kuzniar (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Il n’y a rien que Marietta Stelle aime plus que le ballet, mais après Noël, ses rêves seront terminés car elle est obligée de prendre sa place dans la société édouardienne. Alors qu’elle s’insurge contre ces traditions étouffantes, un homme mystérieux achète la maison de ville voisine. Le Dr Drosselmeier est un personnage charmant, mais calculateur, qui séduit le reste de la famille Stelle avec ses jouets enchanteurs et ses mécanismes merveilleux.

Lorsque Drosselmeier construit un décor élaboré pour la dernière représentation de ballet de Marietta, celle-ci découvre qu’il détient une magie toute particulière. Sur le coup de minuit de la veille de Noël, elle est transportée dans une forêt enneigée, où elle croise le danger partout: les géants de glace, les lutins de l’ombre et la brume hurlante se cachent tous au milieu des sapins, des chutes d’eau gelées et des falaises de glace. Après avoir été secourue par le capitaine de la garde du roi aux yeux caramel, elle est escortée jusqu’au palais de sucre gelé. Marietta est immédiatement enchantée par ce monde scintillant de robes glamour, de maisons en pain d’épice, de rennes miniatures et des plus délicieuses confiseries.

Mais tout n’est pas ce qu’il semble être et Marietta est bientôt piégée dans le somptueux palais par le sadique roi Gelum, qui la veut pour lui. Il l’emprisonne dans une cage dorée avec ses autres animaux domestiques : Dellara, dont les mots sont aussi tranchants que les dents, et Pirlipata, une princesse d’un autre pays. Marietta doit forger s’allier aux deux femmes pour se libérer de ce monde sucré, mais dangereux et rentrer chez elle pour réaliser ses rêves. Mais, dans un monde hédoniste débordant de rébellion, une romance interdite ne sera pas facile.

Avis : J’étais très intriguée par ce roman quand je l’ai vu passer. Il faut dire que l’histoire semble originale, la période et la comparaison avec Caraval dans la phrase d’accroche m’a rendue très curieuse.

Marietta adore le ballet, mais sa famille ne la soutient pas. Ils s’attendent à ce qu’à la fin de l’année elle occupe la place qui lui revient et entre dans la haute société. Mais notre héroïne n’en veut pas. Alors quand ils décident de la marier, elle fait tout pour contrecarrer leurs plans. Et puis il y leur nouveau voisin… S’il semble avoir charmé toute sa famille, Marietta voir clair et elle sait que ce n’est pas une bonne personne ! Et quand il lui demande lui aussi sa main, elle refuse. Loin d’accepter son choix, il est déterminé à la faire changer d’avis et l’envoie dans un monde empli de magie et de merveilles, mais aussi de cruauté. Prisonnière d’un roi tyrannique, ses talents de danseuse seront mis rude épreuve pour trouver un moyen de s’enfuir et de rentrer chez elle.

J’ai passé un bon moment avec l’histoire, même si j’ai moins accroché que ce que je pensais. J’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs, mais c’était agréable d’avoir une histoire un peu originale. Le monde dans lequel Marietta est tombé était très intéressant et j’ai pris plaisir à découvrir ce roman.

4 thoughts on “Midnight in Everwood de M.A. Kuzniar (VO)

  1. Ah, mince pour les longueurs. Je trouvais le synopsis et la couverture très enthousiasmants, et le monde me tentait beaucoup à découvrir, mais si ça traine, c’est pas super.

Répondre à Gilwen Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *