La Première Reine de J. James

Les Tribulations de Lady Eleanor Grant, Tome 1

Résumé : 1910

Après des années d’un mariage désastreux, Lady Eleanor Grant est enfin libre de mener sa vie comme elle l’entend. Grande amatrice d’égyptologie, elle décide de se rendre dans ce pays qu’elle a si souvent fantasmé, l’Egypte. Là-bas, elle va faire la connaissance de Karl Schaffenberg, un éminent professeur allemand. A eux deux, ils décryptent de vieux parchemins, trouvés dans la tombe d’un Grand Prêtre, qui leur révèlent une fantastique découverte : une nouvelle reine égyptienne, Nitetis, inconnue jusqu’alors, vient complètement bouleverser l’ordre dynastique. Lors de cette enquête, Eleanor est amenée à recroiser la route du brillant gallois, Warren Crowley.

Intrigué, ce dernier se laisse entraîner par cette étrange aventure, et se révèle être un précieux allié, pour suivre les traces de cette reine oubliée. Mais pourquoi n’a-t-on jamais entendu parler de cette Nitetis ? Qu’a-t-elle donc fait pour subir la Damnatio Memoriae ? Parfois, certains secrets bien gardés devraient le rester.

Avis : Je suis fan de la série Amelia Peabody d’Elizabeth Peters et j’avoue que le résumé de ce roman m’y a tout de suite fait penser. J’étais donc ravie que mon amie Gilwen m’offre ce premier tome ! Je suis d’ailleurs impatiente de découvrir le second à présent ! C’était une très bonne surprise.

Lady Eleanor Grant n’a pas eu une vie facile, loin de là, mais depuis que son horrible mari est devenu un légume, elle a retrouvé un semblant de liberté. Enfin, elle peut faire tout ce qu’elle a toujours voulu faire : aller en Egypte pour partager sa passion des fouilles archéologiques. Mais voilà, c’est une femme et personne ne prend au sérieux une femme, surtout quand elle est aussi intelligente. Notre héroïne va devoir se faire une place et même là, seul un grand professeur accepte de travailler avec elle. Oui, parce qu’il semblerait qu’ils aient fait une énorme découverte : l’Histoire a oublié le règne d’Egypte, la première reine d’Egypte, et c’est à notre héroïne de la présenter au monde entier.

C’était un super roman et j’ai adoré découvrir tous les personnages que ce soit Lady Eleanor Grant, Bridges, son super majordome ou encore le sexy Warren, aussi insupportable qu’attachant. La fin annonce énormément de choses pour la suite et je suis impatiente de découvrir ce que l’auteure nous réserve !

3 thoughts on “La Première Reine de J. James

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *