A Hidden Fire de Elizabeth Hunter (VO)

Elemental Mysteries, Tome 1
Résumé (traduction personnelle) :
“Les secrets ne restent jamais cachés pour toujours”
Un coup de téléphone d’un vieil ami oblige le Dr. Giovanni Vecchio à se mettre sur la piste d’un mystère qu’il pensait avoir abandonné des années auparavant. Il ne s’attendait sûrement pas à ce qu’une jeune libraire soit la clef de ses recherches, ni le danger qu’elle pourrait bien attirer. Maintenant lui et Beatrice De Novo se retrouvent à arpenter un labyrinthe qui les mène aux archives de la bibliothèque de l’université, sous les feux de la Renaissance à Florence et à une confrontation qu’ils n’auraient jamais pu imaginer.
Avis : J’avais vu de nombreux avis positif au sujet de ce premier tome alors quand j’ai eu l’occasion de pourvoir me plonger dans l’histoire, je l’ai prise sans hésitations. Et je suis vraiment contente d’avoir pu découvrir cette auteure que je ne connaissais pas avant.
Ce livre nous narre l’histoire de Gio et de Beatrice, deux personnages intrigants. Gio apparait comme un homme faisant des recherches à la bibliothèque, au sujet d’un livre, recopiant chaque soir un peu plus ce qu’il y est noté. On se demande dès le départ ce qu’il fait ou ce qu’il est exactement. Il est si étrange dans sa façon d’être et sa manière d’agir mais si Italien. Béatrice, elle, s’occupe de la librairie le soir et surveille tout ce qu’il s’y passe. Elle est jeune, intelligente, belle et essaie de comprendre et d’analyser tout ce qui se passe autour d’elle. J’ai trouvé son personnage, autant que celui de Gio très intéressants à suivre de par leur nature. Si différents l’un et l’autre et finalement cette différence va les rapprocher plus que l’on aurait pu le croire.
On ne connait au départ que très peu de choses au sujet de nos deux personnages principaux et il est difficile d’en apprendre beaucoup plus. Mais au fil des chapitres on commence à les comprendre tous deux, à les découvrir et les apprécier. Cependant, toute l’explication n’arrive que bien plus tard, il faut donc patienter et apprécier les informations que l’on dispose au compte-gouttes.
La façon d’écrire le livre est originale, certains événements du passé se mêlent au présent ce qui permet d’en apprendre un peu plus sur tout ce qu’il se passe mais en même temps, on se pose de plus en plus de questions en essayant de comprendre le sens de tout cela. Car ces moments-là s’intercalent en tant que souvenir furtifs ou encore par d’anciens morceaux de lettres.
L’arrivée de Lorenzo dans l’histoire chamboule toute la vie de nos personnages. Il nous faut bien un bon méchant dans chaque histoire et celui-ci a toutes les qualités pour faire le méchant typique. On le déteste dès son apparition mais cela ne nous empêche pas d’essayer de comprendre pourquoi il est devenu l’homme qu’il est aujourd’hui ou ce qu’il cherche réellement. Le père de Beatrice est le personnage dont j’aurais vraiment aimé en apprendre le plus. On nous parle de lui tout au long de l’histoire mais finalement nous ne connaissons que si peu à son sujet. J’espère que nous le verrons apparaitre dans le second tome car c’est un personnage très intrigant.
On se doute du déroulement de l’histoire, ce qu’il se passe n’est pas très surprenant mais cela ne gâche pas le plaisir de la lecture surtout avec tous ces nouveaux personnages que nous avons l’occasion de rencontrer. Je ne m’attendais cependant pas du tout à cette fin, mais c’est finalement une bonne idée.
Pour conclure, je dois dire que c’est un joli premier tome et que je suis assez curieuse d’en apprendre plus maintenant que je l’ai fini. 
*Auteur Américain vivant*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *