A Fall of Water d’Elizabeth Hunter (VO)


Elemental Mysteries, Tome 4


Résumé (traduction personnelle) : “Aucun secret ne reste caché pour toujours.” 
Toujours en deuil après leur perte dans l’Est lointain, Giovanni Vecchio et Beatrice De Novo découvrent que toutes les routes mènent à Rome. Mais rien ne semble être ce qu’il est dans la Ville Eternelle. Accompagnés de Carwyn et de Tenzin, des affrontements inattendus les accueillent dès leur arrivée, et les rivalités se cachent derrière la façade de l’ancienne Court Romaine. Ils réalisent vite que les alliés pourraient être des ennemis, et que d’anciens rivaux pourraient bien détenir la clef d’un secret mortel.
Giovanni et Beatrice seront forcés de faire intervenir d’anciennes alliances, d’anciens pouvoirs, et leur ruse féroce afin de survivre à l’éternité qu’ils désirent tous les deux. Parfois, trouver la fin signifie revenir à son point de départ. Feu, Terre, Vent et Eau se rencontrent finalement, avec des effets dévastateurs pour conclure le Mystère Elémentaire.
Avis : Je ne savais pas du tout en commençant le livre que ce tome était la conclusion de l’histoire de nos deux protagonistes Beatrice et Gio. Mais c’est vrai que je l’ai bien compris tout au long de l’histoire, on sent bien que tous les éléments se mettent en place petit à petit pour et ce pour notre plus grand plaisir. Elizabeth Hunter a un talent indéniable, j’apprécie à chaque fois me plonger dans une nouvelle aventure de nos personnages. Dans le roman précédent, je l’avoue certains personnages m’avaient un peu manqué, tel que Ben, car oui il faut le dire c’est un sacré personnage qui amène une vraie touche de fraîcheur à l’histoire. Mais j’étais vraiment contente de pouvoir enfin le retrouver ici, aussi vif que jamais !
On assiste au début du volume à l’adaptation de Beatrice à sa nouvelle condition de vampire, chose qui finalement passe assez vite et facilement. Ce n’est pas une surprise, c’est une jeune femme vraiment étonnante. Évidemment, il lui reste énormément à apprendre, mais les craintes que l’on pouvait avoir en commençant le roman quant à son contrôle sont très vite oubliées. Notre duo va se rendre dans ce volume à Rome comme ils l’avaient décidé auparavant, et tout le monde est au rendez-vous (oui ! Vraiment tout le monde). On verra Dez, Matt, Ben, Carwyn, etc… et de nombreux autres personnages que nous ne connaissions pas. C’était vraiment un grand plaisir de découvrir ces nouveaux protagonistes. Ils sont plus intrigants les uns que les autres. Leur histoire à tous est toujours des plus fascinantes, surtout quand on parle des vampires légendaires. Il était aussi passionnant d’en apprendre plus sur le passé de Gio. Je sais qu’on connaissait à peu près son histoire, mais nous avons la possibilité ici d’assister à quelques flashbacks qui nous permettent de mieux comprendre tout ce qu’il s’est passé et de savoir comment notre vampire est devenu ce qu’il est aujourd’hui.
On rencontrera aussi enfin Livia, la femme d’Andros. Eh bien je dois dire qu’elle est tout à fait à l’image de son mari, ils s’étaient bien trouvé tous les deux. Quelle surprise ! C’est vrai que dès sa première apparition, on commence à la détester et ce sentiment s’accentue finalement tout au long de la lecture. Bien sûr, Lorenzo sera là aussi, après tout ce qu’il s’est passé, il ne pouvait pas en être autrement.
L’histoire a très vite pris un tournant auquel je ne m’attendais pas du tout, et je dois dire que j’ai finalement été très surprise tout au long des chapitres. De nombreux événements se produisent dans ce tome, des événements dont je n’aurais même pas suspecté la possibilité. J’ai été très heureuse d’avoir l’occasion de lire ce livre. Ce tome clôt parfaitement la série et j’espère que nous découvrirons de nouvelles histoires mettant en scène nos personnages préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *