Embrace of the Damned d’Anya Bast (VO)

Brotherhood of the Damned, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) :
Un guerrier Viking damné.
Il y a plusieurs siècles  Broder Calderson a commis un meurtre. Pour punition, il a été donné en soumission à Loki, le dieu  escroc, faisant ainsi partie de la Fraternité des damnés et condamné à une vie immortelle de lutte contre le Fléau, des buveurs de sang venant de Hel.

Une femme mystérieuse dont il ne peut pas résister.
Mille ans jour pour jour depuis qu’il a été condamné, Loki lui offre une femme comme récompense pour son bon service et le repenti de ses crimes. Une fois que Broder voit Jessamine Hamilton, il est empli d’envie. Mais Jessa n’est pas une femme ordinaire, et la vérité sur qui ou ce qu’elle est pourrait avoir des conséquences dangereuses.

Un homme tourmenté qu’elle ne peut laisser.
Bien que l’avenir soit impossible, le toucher du guerrier enflamme une passion irrésistible en Jessa. Mais chaque baiser les pousse à la destruction. Forcé à revenir à la brutalité de son passé Viking pour la protéger, Broder va-t-il succomber à ses pulsions les plus sombres ?

Avis :  J’ai été assez surprise par ce roman, je connaissais Anya Bast par une autre de ses séries et j’étais curieuse de voir ce que donnait un autre de ses livres. On découvre dans ce roman Broder un ancien Viking au service de Loki après avoir perpétré un crime terrible mille ans auparavant. En plus de son service pour l’éternité, Loki lui a interdit toute femme jusqu’à aujourd’hui. Pour le remercier de son travail, il lui laisse la possibilité d’avoir la femme de ses rêves. Mais tout ne sera qu’éphémère, et il doit le garder en tête constamment.
Jessa est une jeune femme déterminée et vive, quelque chose que j’ai beaucoup aimé en elle. Elle ne fait confiance à personne et quand Broder lui sauve la vie, elle est bien décidée à le remercier et partir au plus vite, mais ce n’est pas l’avis de notre cher Viking qui lui est bien déterminé à la garder près de lui. Mais bien sûr ça ne sera pas si simple, surtout que notre héroïne n’en fait qu’à sa tête et ne veut faire que ce qu’elle a envie. Mais alors qu’il fera tout pour la faire succomber, Jessa ne se laissera pas faire ou en tout cas pas jusqu’au bout. Broder essaie de se maîtriser comme il le peut en sa présence mais j’ai quand même trouvé que Jessamine ne se comportait vraiment pas bien envers lui. Elle le fera craquer, le fera plier, sans jamais aller jusqu’au bout. Et quand elle se rend compte et qu’elle culpabilise, ça ne l’arrête pas vraiment. Il aurait vraiment fallu qu’elle arrive à se décider et ne pas le laisser attendre et espérer si longtemps car cela fait finalement toujours de la peine de voir ce qu’endure Broder tout au long du livre.
Mais l’histoire entre nos deux personnages ne fera pas tout, on découvrira la véritable identité de cette jeune femme et ainsi, la raison derrière le fait que tout le monde cherche à l’avoir, que ce soit pour la kidnapper ou la tuer. Il faut dire que c’est assez intrigant dès le départ. Tout le monde est très intéressé par elle, et quand Loki comprend que notre héroïne ne fera pas selon ses souhaits, il est prêt à tout lui aussi.
J’ai beaucoup apprécié ce roman, il se lit tout seul et j’ai trouvé que la fin était vraiment mignonne. J’ai beaucoup aimé tous les personnages et j’avoue que je suis curieuse de voir ce que sont les crimes qu’ont perpétrés les autres Frères. Dimitri, le démon rebelle est lui aussi intéressant, on ne sait pas ce qui a fait qu’il change de voie, pour qu’il aide ainsi ses ennemis, mais j’aimerais vraiment en savoir plus. Une nouvelle bonne série de romance paranormale, que je suivrai avec plaisir.

5 thoughts on “Embrace of the Damned d’Anya Bast (VO)

  1. Viking?! C’est la première fois que j’entends parler de ce genre de personnage. Ca m’intrigue tout ça. -Et puis haaaaaa, j’aime les couvertures avec des hommes dessus- ! 😛
    Une romance qui m’a l’air de passer toute seule et qui aurait tendance à énormément me plaire en tout cas ! 🙂

  2. Tout à fait le genre d’histoire qui peut vraiment me plaire. Ca me fait un peu penser à l’univers de Sherrilyn Kenyon (notamment avec les premiers tomes du Cercle des Immortels que j’avais adorés) Merci pour toutes ces découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *