Convoitise de J.R. Ward


Anges Déchus, Tome 1

Résumé : Dans l’univers de La Confrérie de la dague noire… 7 péchés capitaux. 7 âmes à sauver. Le premier combat entre un rédempteur qui n’a plus la foi et un démon qui n’a rien à perdre vient de commencer. Jim Heron est capable du pire comme du meilleur. C’est la raison pour laquelle il a été choisi par les forces du bien et du mal afin de décider du destin de la Terre. Sa première mission : Vin DiPietro, un entrepreneur obnubilé par l’appât du gain qui n’a jamais fait de place à l’amour dans sa vie jusqu’au jour où il rencontre Marie-Terese. Mais, entre eux se dresse un démon, bien décidé à collecter l’âme de Vin…


Avis : Ayant beaucoup aimé La Confrérie de la dague noire, j’étais curieuse de découvrir cette autre série de J.R. Ward. Bon il faut dire que La Confrérie de la dague noire est une série tellement réussie que du coup j’avais peur que celle-ci ne soit pas à la hauteur, sans parler des quelques avis plutôt mitigés que j’ai lu par-ci, par-là. Finalement je dois dire que pour moi ça a été une belle découverte et je voudrais à ce propos remercier Aurian pour me l’avoir si chaudement recommandé ! L’action se déroule à Caldwell, c’est-à-dire dans la même ville que la Confrérie mais cette fois-ci il n’est pas du tout question de guerriers vampires ou encore d’éradiqueurs mais d’anges et de démons. J’ai beaucoup aimé cet univers parallèle à celui des humains et des vampires, une autre facette de Caldwell qui décidément se révèle être dans les récits de J.R. Ward une ville pleine de surprises.

Dès le prologue le ton nous est donné, on nous explique en quelque sorte les « règles du jeu » car il s’agit bel et bien d’un jeu auquel se livrent le bien et le mal. Un jeu dont l’issue déterminera le sort de l’Humanité. Un seul homme peut faire pencher la balance tant d’un côté comme de l’autre : Jim Heron. Un ex-militaire au passé obscur, un homme capable du meilleur comme du pire. Pour que le bien l’emporte, Jim doit sauver l’âme de sept personnes, dont celle de Vin DiPietro, un constructeur immobilier pour qui il travaille depuis peu en tant que charpentier. Ce premier tome constitue donc sa toute première mission. Reste à savoir quel camp Jim choisira d’autant plus que le démon auquel il devra faire face fera tout pour qu’il échoue.

J’ai eu du mal à accrocher au début, les premiers chapitres m’ont semblé un peu longs mais ils sont indispensables car ils présentent tous les personnages et permettent de bien comprendre l’enjeu auquel Jim est confronté et la lourde tâche qui pèse sur ses épaules. Mais une fois qu’on a passé les cinq premiers chapitres, l’histoire devient très prenante et le livre se laisse lire d’une traite malgré ses 500 pages et plus.

On retrouve bien ici le style de l’auteure, à savoir une atmosphère assez sombre et une multitude de personnages bien travaillés psychologiquement. Je me suis tout de suite attachée à Jim, Vin et Marie-Terese. On apprend tellement de choses sur chacun d’entre eux. D’ailleurs on constate qu’ils ont tous les trois en commun le fait qu’ils ont un passé très lourd et qu’ils ont vécu des choses terribles à un moment donné dans leur vie. Quant à Adrian et Eddie, je les ai tout simplement adorés et j’ai vraiment hâte de les revoir dans le tome 2 et d’en apprendre un peu plus sur eux.

J’ai beaucoup apprécié aussi le fait que la romance entre Marie-Terese et Vin n’occupe pas une place centrale dans l’histoire, comme c’est souvent le cas dans les romances paranormales, car l’intrigue est vraiment très intéressante. Il faut dire qu’il s’en passe des choses dans ce livre et tout ça en seulement trois jours ! En résumé, nous avons un ex-militaire qui se voit confier le rôle de rédempteur, une prostituée qui veut raccrocher, un constructeur immobilier peu scrupuleux, un psychopathe, des anges, des démons, des médiums, de la magie noire et plein d’autres choses encore… Un cocktail détonnant ! On n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer !

Par ailleurs J.R. Ward fait souvent allusion dans ce livre aux personnages de la Confrérie. En effet, le Révérend est mentionné à plusieurs reprises et on croise même Fhurie ou encore Trez, le proprio du Masque de Fer ! C’était vraiment super de les revoir à travers les yeux de Marie-Terese.

Au final j’ai adoré ce premier tome d’Anges Déchus malgré un début un peu long. J’ai vraiment hâte de lire le tome 2 pour voir comment tout cela va évoluer. Les fans de BDB ne pourront qu’apprécier cette série.

16 thoughts on “Convoitise de J.R. Ward

  1. j’ai entendu beaucoup parler de cette auteure sans jamais avoir lu un de ces livres. Je note cette série à découvrir en plus de La confrérie de la dague noire:-)

    • Moi aussi j’ai hésité au début, je n’étais pas sûre que ça me plaise compte tenu des quelques avis mitigés que j’avais lu. La plupart disent que la Confrérie est mieux mais j’avoue que je ne sais pas trop, j’ai lu le tome 1 de BDB il y a longtemps et je trouve que le premier tome d’Anges Déchus vaut bien le premier tome de BDB. Après je ne sais pas, il faut avoir lu plusieurs tomes d’Anges Déchus pour vraiment comparer les deux séries je pense. ^^

  2. Haaa pour une fois que je lis un super avis sur ce livre ! Parce que c’est vrai qu’il y a beaucoup d’avis mitigés. En tout cas ça me rassure, moi qui adore la confrérie. Je vais surement me laisser tenter un de ces jours ! 🙂

    • Ouiii c’est vrai !! Il y a plein d’avis mitigés sur ce livre ce qui est bizarre parce que finalement on retrouve bien le style de l’auteure : une multitude de points de vues, des personnages variés, une ambiance assez glauque… tout ça. A part au début, je me suis vraiment régalée et comme je le disais dans le com précédent, je ne l’ai pas trouvé en dessous le premier tome de la Confrérie (car si je me souviens bien, les deux premiers tomes de BDB étaient sympas mais sans plus, enfin pour moi en tout cas). Je pense que je me ferai une meilleure idée quand cette série sera plus avancée. 🙂

    • Si tu as quand même l’occasion de lire cet auteur, j’espère que ses livres te plairont !
      Ce n’est pas de la romance érotique mais de la romance paranormale. Certes il y a quelques scènes sensuelles mais pas tant que ça, ce n’est pas érotique. L’intrigue est aussi très importante dans les romans de Ward et en particulier dans celui-ci. En matière de romance paranormale, c’est un auteur qu’il faut lire absolument ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.