Luck of the Devil de Patricia Eimer (VO)

Speak of the Devil, Tome 1
Résumé (traduction personnelle) : Les familles peuvent être un enfer.
Etre la plus jeune fille du diable n’est pas tout ce qu’il y a à savoir. Les jours de la rébellion adolescente et le vœu de chasteté qu’elle a fait juste pour embêter son père sont finis. Maintenant, tout ce que Faith Bettincourt veut, c’est une belle vie tranquille. Malheureusement, grâce à l’arrivée inattendue de sa sœur diabolique, une colocataire succube pas très douée, et ce cher vieux papa lui-même, les plans de Faith pour des vacances de détente à regarder des rediffusions sont réduits en flammes.
Maintenant, c’est à Faith de tout faire pour garder cette réunion de famille de l’enfer (littéralement) sous contrôle, et d’empêcher le beau et angélique garçon en face de chez elle de comprendre qu’il se passe quelque chose d’étrange. Et, heureusement, ça fonctionne. Jusqu’à ce qu’un harceleur angélique apparaisse dans une tentative de voler ses pouvoirs et conquérir le monde.
Oubliez les rediffusions. Vu la manière dont vont les choses, Faith aura besoin de la chance du diable pour survivre jusqu’à lundi.


Avis : Avec la sortie du deuxième livre, je me suis dit qu’il était enfin temps de lire ce premier roman. Je l’avais gagné il y a longtemps sur un blog mais je ne m’étais jamais lancée dedans trouvant toujours autre chose à lire. Quelle erreur !!! J’ai été complètement emportée par l’histoire et le style d’écriture de Patricia Eimer.
  
Faith essaie de son possible de vivre une vie normale, mais c’est difficile quand on a une famille aussi atypique que la sienne. Oui parce qu’elle est la plus jeune fille de Satan. Mais elle vit loin d’eux dans un appartement à Pittsburg, et travaillant même en tant qu’infirmière dans un hôpital, chose qu’elle adore d’ailleurs. Elle est sensée faire le mal, mais irriter son père est toujours une bonne opportunité, elle ne fait donc que ce qu’elle veut sans véritables conséquences. On découvre aussi Lisa sa colocataire devenue succube depuis peu, transformée par Tolliver, un autre des fils du diable. Ce nouvel état est pour elle très compliqué surtout quand il s’agit du moment où elle doit se nourrir des hommes. Elle n’a jamais appris à contrôler ses pouvoirs et finit sans se rendre compte par tuer Harold, le chef de service de Faith et le transforme en fantôme. La vie de notre héroïne continue ainsi sans vraiment d’accroches jusqu’à ce que toute sa famille décide de s’inviter chez elle, pendant la seule semaine de détente qu’elle s’était accordée. Vous vous doutez que d’avoir son père, sa mère, sa sœur Hope et son mari en plus de son frère chez elle, va complètement chambouler son quotidien. Chacun des enfants a quelque chose à cacher, essayant de ne pas se faire remarquer par leur père mais il est beaucoup plus perspicace que prévu. Hope est en pleine dépression suite à sa séparation avec son mari, un démon qui est tombé dans la religion. En plus de cela, Tolliver est bien décidé à faire succomber Lisa à son charme, Satan veut arriver à renouer des liens plus forts avec ses enfants et sa femme. D’ailleurs en parlant de sa femme, elle est très très spéciale ! Roisin a des idées très originales et complètement folles. On se demande toujours comment elle en est arrivée à certaines de ses déductions, comme par exemple que son mari Satan, même s’il est âgé de plusieurs millénaires, ne serait pas immortel. Si si, parce qu’elle en est persuadée en plus ! Ajouté à ces personnages, on rencontrera aussi Matt, le charmant voisin de Faith pour qui elle a certaines vues. Son personnage est vraiment intéressant et on est intrigué par lui dès le début du livre. Il faut dire qu’il a beaucoup de choses à nous apprendre ! J’avoue que je ne m’attendais pas non plus à croiser Jésus, Dieu ainsi que d’autres personnages. Jésus est vraiment différent de ce que l’on pourrait imaginer mais c’était agréable d’avoir la chance de le découvrir de cette manière. Mais ce n’est pas tout, notre chère Faith se retrouve avec un harceleur assez étrange et il pourrait bien mettre la vie de chacune des personnes de sa famille en danger.

Je suis complètement rentrée dans l’histoire dès le premier chapitre et j’ai adoré suivre l’intrigue et les relations de tous les protagonistes. Ils sont tous différents mais tous très drôles aussi. On ne peut pas se douter de la dynamique de cette famille sans les avoir découvert. Je regrette vraiment de ne pas m’être plongé auparavant dans ce premier tome et je suis par contre très contente de pouvoir maintenant lire le second. Il y a de très bonnes trouvailles tout au long de l’histoire et j’ai pris grand plaisir à suivre ce premier tome. C’est donc pour moi un très bon roman et j’ai vraiment hâte d’en lire plus. Si vous cherchez quelque chose de drôle, avec des personnages atypiques et une mignonne petite intrigue, n’hésitez pas à vous lancer vous ne serez pas déçus !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *