La 5e Vague de Rick Yancey

La Cinquième Vague, Tome 1

Résumé : 1ère Vague : Extinction des feux.
2è Vague : Déferlante.
3è Vague : Pandémie.
4è Vague : Silence.

À l’aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…

Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

Avis : Cela faisait une éternité que je n’avais pas lu un bon livre de science-fiction sur les extraterrestres. Ce roman (qui sera d’ailleurs bientôt adapté au cinéma) a fait l’objet de critiques assez élogieuses dans la blogosphère tant au niveau national qu’international. Du coup, lorsque l’on m’a offert la possibilité de le découvrir à mon tour, je n’ai pas hésité une seule seconde et j’ai vraiment bien fait car ce livre est une tuerie. Si La 5e Vague est un roman qui s’adresse surtout aux adolescents, je pense qu’il pourrait aussi très bien convenir à des lecteurs adultes de par la dureté de certaines scènes et la maturité des personnages malgré leur jeune âge.

La Terre a été envahie par des extraterrestres. Ne vous attendez pas à trouver dans ce livre des petits hommes verts ou des créatures hideuses, qui débarquent dans leurs soucoupes volantes et qui détruisent tout sur leur passage à coups de rayons laser ! Non, ici l’invasion s’est faite de manière plus subtile et personne ne l’a vue venir. La majeure partie de l’espèce humaine a été décimée en 4 vagues successives. Et les aliens ne comptent pas s’arrêter là, car la 5e vague est proche. Cassie, une adolescente de seize ans, est l’une des rares survivantes. Seule, elle tente de survivre tant bien que mal à ce chaos en se cachant dans les bois. Mais un jour, elle décide de quitter son campement et finit gravement blessée. Elle est ensuite sauvée in extremis par un étrange garçon, Evan. Pendant ce temps, un autre adolescent, un garçon surnommé Zombie, tente lui aussi de son côté de survivre.

Je dois avouer tout de même qu’au début j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, essentiellement à cause des retours en arrière qui surviennent pile au moment où l’héroïne se trouve dans une situation extrêmement délicate. En effet, dans première partie du roman (soit les 150 premières pages environ) l’auteur opère un gros flash-back afin de nous expliquer ce qui est arrivé à Cassie avant, pendant et après la première vague. Ainsi à travers Cassie, on découvre comment s’est déroulée l’invasion. Cela peut sembler assez long au début mais c’est absolument nécessaire pour la suite du récit. Une fois qu’on a atteint la deuxième partie intitulée « Wonderland », le rythme devient un peu plus soutenu et l’histoire beaucoup plus addictive. A partir de là, on est complètement happé par le récit et il nous est pratiquement impossible de lâcher ce petit pavé de près de 600 pages.

La grande particularité de ce roman est cette alternance de plusieurs narrateurs. J’ai été assez surprise au début lorsque j’ai découvert que Cassie n’était pas l’unique narratrice mais il faut bien admettre que cette multitude de points de vue apporte un petit plus à l’histoire. Elle permet de bien connaître les personnages et ainsi de mieux s’attacher à eux. J’ai d’ailleurs trouvé que leur psychologie était bien développée et chacun d’entre eux a réussi à me toucher à sa manière. J’ai adoré Cassie qui est une jeune fille courageuse et une vraie battante. La promesse qu’elle a faite à son petit frère, Sammy est ce qui lui a permis de survivre jusque à maintenant et elle est déterminée à l’honorer, coûte que coûte. Elle a été le témoin de nombreuses atrocités. C’était vraiment triste de découvrir tout ce par quoi elle a dû passer. En ce qui concerne les personnages masculins, j’ai beaucoup aimé Evan, c’est mon personnage préféré avec Cassie et j’ai beaucoup aimé les petits moments qu’ils partagent ensemble. Zombie aussi m’a émue, bien que je l’ai trouvé moins attachant qu’Evan. Lui aussi a vécu des choses terribles qui l’ont conduit à faire des mauvais choix mais il essaie de se racheter. Quant à Sammy et Ringer (l’autre fille de l’histoire), je les ai beaucoup aimés aussi, surtout Ringer pour sa force et sa lucidité.

L’intrigue est menée d’une main de maître bien que le rythme soit un peu lent. Un petit bémol toutefois : le manque d’imprévisibilité. En effet, on comprend certaines choses assez vite, bien avant qu’elles nous soient révélées et ça c’est un peu dommage. Rick Yancey nous détaille son monde post-apocalyptique avec une précision implacable et percutante. Les trois premières vagues qui anéantissent pratiquement toute la population de la planète sont vraiment terribles mais les passages les plus durs ce sont les descriptions de Camp Haven. Camp Haven est un lieu qui m’a beaucoup fait penser aux camps de la mort de la Seconde Guerre Mondiale et ce qu’il se passe à l’intérieur fait vraiment froid dans le dos. J’ai beaucoup apprécié aussi l’idée « d’intrusion » des aliens qui est assez originale, bien qu’un peu complexe. Je ne suis pas certaine d’ailleurs d’avoir tout compris en ce qui les concerne mais j’espère que l’on découvrira davantage de choses à leur sujet dans le prochain tome. La fin quant à elle est assez ouverte et je dois dire que maintenant je suis assez curieuse de découvrir ce que l’auteur nous réserve pour la suite.

4mon pseudo

17 thoughts on “La 5e Vague de Rick Yancey

    • Coucou! 😀

      Oui c’est ce qui est écrit dans la quatrième de couverture : « Premier tome de la trilogie phénomène, bientôt adapté au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, The Aviator, Gangs of New York, Ali ».

      Je suis assez curieuse de voir ce que va donner cette adaptation cinématographique. En tout cas le roman est super, je te le recommande. 🙂

    • Ah oui une fois qu’on est bien rentré dedans, c’est vraiment très prenant. Une magnifique découverte ! Mais maintenant je veux la suiiite !!!! L’attente sera longue ! Oinnnnnn :'(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *