Happy Hour at Casa Dracula de Marta Acosta (VO)

Casa  Dracula, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Latina diplômée de l’Ivy League, Milagro de Los Santos ne parvient pas à trouver sa place dans le monde ou même un homme. Puis, un soir, lors d’une fête de livres pour son prétentieux ex-petit ami, elle rencontre un homme étrangement attrayant. Après avoir été mordue en l’embrassant, elle tombe malade et est amenée auprès de sa famille pour récupérer. Les vampires n’existent pas de nos jours – n’est-ce pas? Alors que Milagro tombe pour un homme fabuleusement inapproprié, elle se retrouve prise entre une famille qui l’a accepté comme une des leurs et une organisation louche qui refuse de laisser les morts-vivants vivre et aimer en paix.

Avis : J’avais acheté ce roman il y a bien longtemps sur la recommandation de l’auteure Jess Haines dont j’apprécie particulièrement les livres. Cependant, comme beaucoup d’autres livres, il a élu domicile chez moi sans jamais être lu par la suite. Mais j’ai finalement décidé de sortir les livres qui se cachent sur mes étagères pour enfin les lire. J’avais envie de quelque chose de léger et sans prise de tête et je pense que j’ai trouvé la lecture parfaite pour ça.

Milagro est une jeune femme qui n’arrive à rien dans la vie. Elle n’a pas de travail régulier et n’arrive pas à se poser comme elle voudrait. Pourtant alors qu’elle est présente pour la soirée de son ex-petit ami, sa vie va totalement changer. Et alors qu’elle embrasse un homme qu’elle ne connait pas, elle se blesse et tombe complètement malade. Elle ne comprend pas très bien ce qu’il se passe, et se retrouve avec des envies de nourriture assez étrange. Elle que tout le monde évitait se retrouve maintenant recherchée par de nombreuses personnes. Sébastien, son ex semble vraiment désireux de la retrouver et cela ne présage rien de bon. Mais il n’y a pas que lui et une famille de vampires l’accueille chez eux pour l’aider et être là auprès d’elle si besoin. Un nouveau monde s’ouvre à notre héroïne et même si elle ne sait pas vraiment comment agir, elle parviendra à trouver une place parmi ces personnages qui ne peuvent que nous marquer. Et alors qu’elle commence à comprendre les conséquences des changements de son corps, il semble que certains soient vraiment désireux de l’attraper.

J’ai bien aimé ce roman, même si c’est peut-être un peu moins que ce à quoi je m’attendais. Milagro est une jeune femme qui ne se laisse pas dicter ses choix et même si ce monde est tout nouveau pour elle, elle ne se laissera pas démonter. Ça fait vraiment de la peine de voir qu’elle essaie de se forger une vie, d’avoir des personnes autour d’elle qui puissent l’accepter telle qu’elle est et qui ne la juge pas. Pourtant elle trouvera ça chez des inconnus qui finiront par devenir comme une famille pour elle. Je pense notamment à Edna, la grand-mère, qui malgré ses répliques cinglantes et ses remarques, apprécie notre héroïne plus que tout. J’ai adoré voir comment Milagro était parvenue à l’amadouer tout au long du roman et leurs arguments étaient toujours des plus drôles. Et il y a Ostwald, un des petits fils, celui qui a transformé la jeune femme. On voit parfaitement qu’il existe quelque chose entre eux et en même temps c’est très difficile de savoir comment le tout va se terminer. Il y a bien sûr, bien d’autres personnages mais je vous laisserais les découvrir par vous-même.

Je suis sûre que vous vous dites que c’est encore un roman à vampires comme les autres, mais vous vous trompez. Oui parce que l’auteure apporte ses propres idées et je peux vous dire que les personnages n’apprécient pas beaucoup de se faire appeler de la sorte. Oui car pour eux c’est seulement un virus, une infection, et ils sont loin d’être les créatures que l’on peut découvrir dans les romans. Mais une chose est sûre, le livre est truffé d’idées et d’humour et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le tout. Je suis cependant assez curieuse de voir ce que l’on retrouvera par la suite.

3-5

mellianefini

7 thoughts on “Happy Hour at Casa Dracula de Marta Acosta (VO)

  1. Il a l’air sympa mais je passe mon tour aussi, trop à lire et pas assez de temps pour lire en anglais même si j’essaye d’en lire un de temps en temps 🙁 (faut dire qu’il en sort tellement en français …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.