Hors de portée de Georgia Caldera

Résumé : Sa spécialité ? Fuir toute relation. Et on peut dire que Scarlett est docteur ès « disparition au petit matin ». Inutile de lui parler relation sérieuse, confiance et stabilité, elle en est incapable. Si investissement il y a, c est dans la société de décoration d intérieur qu elle vient de créer avec sa cousine, ancienne mannequin déjantée, et qui lui prend le plus clair de son temps. Pourtant, face à son nouveau client, le très entêté et séduisant M. Mufle-Connard, plus connu sous le nom d’Aidan Stern, le savoir de Scarlett ne lui sera d’aucun secours. Mais parviendra-t-il vraiment à guérir les blessures du passé ?

Notre avis : Voilà le premier roman de Georgia Caldera que je découvre et je veux remercier la gentille Gilwen pour me l’avoir fait parvenir. J’avoue que j’ai beaucoup entendu parler de l’auteure et j’étais très curieuse de pouvoir tenter un de ses romans. Je sais que je ne lis pas beaucoup d’auteurs Français, mais c’est tout de même un plaisir d’en découvrir de nouveaux.

J’aime beaucoup lire des romances contemporaines de ce genre et j’étais impatiente de commencer celle-ci. Il faut dire que les avis que j’ai pu voir n’ont fait qu’émoustiller mon envie. Nous découvrons donc Scarlett une jeune femme blessée par la vie et qui n’a plus beaucoup d’espoir quant à ses relations avec les hommes. Elle espère qu’un jour elle tombera sur la bonne personne, mais cela semble plus difficile que prévu et la fuite reste alors la meilleure alternative pour elle. C’est dans ce cadre-là quelle rencontre M. Mufle-Connard aka Aidan, un grand patron d’entreprise, le frère de l’homme qui l’a blessée dans sa jeunesse. Pourtant ce businessman semble vouloir bien plus d’elle qu’une simple employée et Scarlett va devoir très vite prendre une décision pour savoir ce qu’elle désire pour la suite des événements. Va-t-elle le fuir ? Va-t-elle rester ? Mais les deux cachent de nombreux secrets qui pourraient changer la donne et forcer nos deux héros à revoir leurs positions.

Ah Aidan… quel homme compliqué tu es. Ce patron d’entreprise est très difficile à comprendre. Il peut être l’homme le plus gentil de la terre et peut se transformer en une seule seconde en un véritable connard. C’est très intéressant de le découvrir et d’essayer de voir exactement ce qu’il désirait. Mais c’est vrai que tous ses changements d’attitude sont très difficiles à suivre, et j’avoue que j’étais surprise de voir que Scarlett malgré quelques rébellions, s’adaptait petit à petit à lui. Pourtant c’est vrai qu’on la comprend aussi, cet homme est marqué par son enfance, et rien n’a jamais été facile pour lui. Il nous fait de la peine, tout comme à elle, et c’est déstabilisant de le voir perdu quand il essaie de séduire notre héroïne. Même s’il est différent de la jeune femme, les deux âmes sont brisées et leur réunion présente un joli duo.

Le passé de chacun se révèle doucement au cours de l’histoire, on découvre que chacun est bien plus vulnérable que ce qu’ils présentent et j’avoue que j’étais impatiente de connaître tout ce qu’ils cachaient car le tout n’est vraiment pas simple. Quelles actions de Romain ont-elles pu tant changer Scarlett ? Que se passe-t-il dans la famille d’Aidan pour que tout se passe aussi difficilement ? Par contre c’est vrai que le personnage d’Aidan m’a vraiment donné une impression de déjà vu, bien que je n’arrive pas parfaitement à pointer où j’ai pu voir un homme tel que celui-ci. C’est assez frustrant soit dit en passant ! Pour ce qui est de Scarlett j’ai trouvé que c’était une femme forte, même si je trouve qu’elle est parfois un peu naïve et qu’elle se laisse un peu trop manipuler par les autres.

C’était pour conclure un roman très intéressant que j’ai pris plaisir à découvrir. Il nous fait passer par différentes phases de sentiments mais on reste fasciné par l’histoire tout au long des chapitres. J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à poser le livre avant de l’avoir fini tant j’avais hâte de voir comment le tout allait finir et pour découvrir les secrets de chacun. Un bon roman et je suis curieuse de pouvoir découvrir d’autres écrits de l’auteure.

4

mellianefini

J’ai découvert l’auteure Georgia Caldera grâce au premier tome de sa série Les Larmes Rouges, Réminiscences, roman que j’avais adoré et qui a été pour moi un gros gros coup de cœur. J’ai d’ailleurs toujours le tome 2 qui m’attend bien sagement dans ma bibliothèque mais revenons-en au titre qui nous intéresse aujourd’hui, à savoir Hors de portée. J’étais donc très contente de pouvoir lire un autre roman de cette jeune auteure, d’autant plus que cette fois ci, il n’est plus question de paranormal mais bien de romance contemporaine, ce qui n’a fait qu’attiser encore plus ma curiosité.

Scarlett est une jeune femme belle et dynamique mais qui est incapable de s’engager dans une relation sur le long terme. En effet, elle préfère quitter les hommes avant que ces derniers ne la fassent souffrir mais garde toujours l’espoir de tomber un jour sur celui qui l’a fera changer, celui qui lui donnera l’envie de rester à ses côtés. Décoratrice d’intérieur, elle quitte Marseille pour retourner vivre à Paris, dans la maison de son enfance, suite au décès de sa mère. Avec sa cousine Louise, elle créé une entreprise de décoration d’intérieur. Les affaires commencent à peine à décoller pour elles deux lorsque Aidan Stern (ou M. Mufle-Connard), un très riche PDG d’une entreprise d’informatique débarque dans la vie de Scarlett. Ce dernier fait appel à ses services pour réaménager les locaux de sa société. Cet homme désagréable, méprisant mais ô combien sexy semble pourtant ne plus du tout vouloir lâcher notre héroïne.

Nous avons donc ici une belle histoire d’amour entre deux personnages assez complexes, liés par un passé douloureux. D’un côté on a Scarlett, qui a décidé de tirer un trait et de tout oublier, puis de l’autre Aidan qui lui a construit sa vie en fonction de l’objectif qu’il s’était fixé, à savoir se venger de sa famille.

J’aime beaucoup Scarlett, c’est une jeune femme dynamique qui n’a pas sa langue dans sa poche. Pourtant, elle manque cruellement d’assurance et de confiance en elle. Scarlett a beaucoup souffert durant son adolescence, ce qui a fait d’elle la femme fragile que l’on découvre au fil des pages. Aidan semble être celui qui sera à même de l’aider à surmonter ses problèmes, mais peut-elle vraiment se fier à lui, rien n’est moins sûr, d’autant plus que lui aussi doit vaincre ses propres démons. En effet, Aidan Stern est un homme intriguant et mystérieux, dont les constantes sautes d’humeur ne cessent d’impressionner et de déconcerter notre héroïne. On aimerait savoir pourquoi son entourage le craint autant et comment en est-il venu à détester certains membres de sa famille. Leur passé nous est progressivement révélé, peu à peu le voile est levé, on comprend les raisons de chacun et on ne peut qu’éprouver de la peine pour ce qu’ils ont vécu tous les deux.

Leur romance était agréable à suivre, les scènes de sexe sont assez nombreuses sans toutefois tomber dans la vulgarité. La fin est quant à elle satisfaisante, telle qu’on s’y attendait bien que j’aurais aimé savoir ce que deviennent les autres personnages de l’histoire (Romain, Héloïse, le père d’Aidan ou encore Louise). Le style est fluide et efficace. Le roman se lit d’une traite malgré quelques répétitions de mots qui m’ont un peu gêné.

Au final, je dois dire que même s’il n’a pas été un coup de cœur comme l’a été Les Larmes Rouges, j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Georgia Caldera dans un style complètement différent et cela montre bien à quel point cette auteure a beaucoup de talent.

Une très belle surprise.

4mon pseudo

29 thoughts on “Hors de portée de Georgia Caldera

  1. Yes, avis en duo 😀 Contente de voir que ça vous a plu en tout cas. J’avais beaucoup aimé les personnages de ce roman. Scarlett, même si elle s’écrase/se fait facilement manipuler par Aidan est très rafraîchissante. Quant 0 Monsieur Muffle Connard, il est intéressant avec tous ses paradoxes (en revanche certaines réactions m’ont un peu fait tiquer quand même). Bon, et puis il faut quand même avouer qu’on se prend facilement au jeu de leur relation tumultueuse.

  2. j’avais beaucoup aimé ce roman ! je n’ai pas encore attaqué les larmes rouges à cause des pavés que cela représente mais ils vont être réédités coupés en deux, je tenterai certainement l’aventure !

  3. J’aime beaucoup ce genre d’histoire et vos commentaires m’ont bien alléchée. Cette histoire me dis plus que Les Larmes Rouges, et j’ai bien envie de découvrir cet auteur. Je vais me le noter pour la consigne du mois de juin du Challenge 1 mois = 1 consigne.

  4. Georgia Caldera est une auteure que j’ai très envie de découvrir, d’autant plus que j’ai déjà « Les Larmes rouges » dans ma PAL ! Merci pour ce billet à deux voix fort réussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *