Riders de Veronica Rossi (VO)

Riders, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Rien exceptée la mort ne peut empêcher Gideon Blake, dix-huit ans, d’atteindre son objectif de devenir un U.S. Army Ranger. Comme c’était prévu ? il le fait.

Récupérant de l’accident qui l’a certainement tué, Gideon se retrouve avec de nouveaux pouvoirs étranges et un brassard bizarre qu’il ne peut enlever. Sa mort a apporté à sa vie son vrai destin. Il est devenu Guerre, l’un des légendaires quatre cavaliers de l’apocalypse.

Au cours des prochaines semaines, lui et les autres cavaliers – Conquête, Famine et Mort – sont réunis par une belle mais frustrante fille secrète pour aider à sauver l’humanité d’un mal ancien sur le point d’émerger.

Ils échouent.

Maintenant, lié, ensanglanté et drogué Gidéon est interrogé par les autorités au sujet de son rôle dans une bataille qui est devenue un incident international. S’il veut une chance de sauver ses amis et la jeune fille qu’il aime, sans parler de toute l’humanité, il a besoin de convaincre les fonctionnaires sceptiques du gouvernement que le monde est en danger imminent.

Mais quelqu’un le croira-t-il ?

Avis : J’étais vraiment impatiente de découvrir cette histoire ! En effet j’avais déjà entendu énormément parler de Veronica Rossi sans jamais avoir lu un seul de ses livres alors avec la sortie de cette nouvelle série, je me suis dit que c’était l’opportunité idéale pour découvrir un de ses romans. De plus, j’avoue que je suis toujours vraiment intriguée dès qu’il est question des cavaliers de l’apocalypse, alors comment ne pas succomber à l’histoire ?

J’avoue qu’en commençant le roman, je ne m’attendais pas du tout à un tel format qui est finalement aussi différent que déstabilisant. C’est une très bonne idée en soit parce que nous avons vraiment envie d’en lire plus et d’apprendre ce qu’il s’est passé. En effet, nous commençons finalement l’histoire avec la fin, avec l’interrogation de Gideon sur tout ce qu’il s’est passé jusque-là. Et c’est ainsi, que le jeune homme raconte sa vie, et cela durant tout le roman, expliquant comment il en est venu à vouloir rentrer chez les Ranger, l’impact de la mort de son père, la façon dont il est devenu Guerre, les conséquences de ce changement, sa rencontre avec Daryn, celle qui l’aide à comprendre ce qu’il est devenu, et enfin à sa recherche des autres cavaliers, mais aussi à ses affrontements avec les démons qui sont déterminés à récupérer ce que tous protègent.

Ce mode de fonctionnement était très intéressant, narré d’une façon peu commune et un passé relaté et inter-coupé par les questions de la personne qui l’interroge et qui essaie de comprendre tous les détails de cette histoire assez impressionnante. J’ai pris un grand plaisir à découvrir l’ensemble et le fait que les chapitres soient très courts permet d’avoir un rythme particulier dans la narration de ce récit. On reste impatient de comprendre ce qu’il s’est passé, comment Gideon en est arrivé là pour enfin finir l’histoire. Je ne savais pas que le roman faisait partie d’une duologie, mais je l’ai découvert en lisant ce premier volet et j’avoue que je suis curieuse de voir ce qu’il va se passer à présent étant donné le nombre de choses initiées. C’était un livre intéressant avec de nombreuses idées apportées par l’auteure et je suis intriguée d’en lire plus. On se prend facilement à l’histoire de ce garçon qui a dû affronter un grand nombre de choses pour en arriver là et qui ne sait pas comment continuer pour être à la hauteur ! D’ailleurs je pense que vous serez tout aussi curieux que moi de découvrir leurs chevaux ! Une expérience très intéressante !

4 

mellianefini

12 thoughts on “Riders de Veronica Rossi (VO)

  1. Un livre qui a l’air pas mal du tout, je suis intriguée. ^^ Je n’ai jamais lu de livre sur les Cavaliers de l’Apocalypse, et ce format de livre m’avait beaucoup plu dans un autre roman (Vertige, par A. Haufman et M. Spooner). Je note ! 🙂

  2. Ce livre a l’air intéressant ! Le format de narration me plaît, j’ai déjà lu des livres de ce genre et souvent c’est très bien fait. Je pense que c’est le cas ici. Je n’ai jamais lu de livre sur les Cavaliers de l’Apocalypse, ce serait peut-être l’occasion de tenter !

  3. Contente que ça t’ai plu (surtout vu que je vais me lancer dedans ^^). Perso j’avais beaucoup aimé la trilogie Never Sky de l’auteur, donc j’espère ne pas passer mon temps à comparer. Mais là la thématique m’intrigue à fond, j’aime bien ces histoire de Cavaliers de l’Apocalypse.

Répondre à Avenael Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *