Kill the Queen de Jennifer Estep (VO)

Crown of Shards, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Dans un royaume où les pouvoirs magiques déterminent sa valeur d’une personne, le manque de capacité évidente de Lady Everleigh la relègue à l’ombre de la cour royale de Bellona, un royaume imprégné de la tradition des gladiateurs. Dix-septième en ligne pour le trône, Evie n’est rien de plus qu’un objet, oubliée pour la plupart.

Mais des forces obscures sont au travail à l’intérieur du palais. Lorsque sa cousine Vasilia, la princesse de la couronne, assassine sa mère la reine et prend le trône de force, Evie est également attaquée, avec le reste de la famille royale. Heureusement pour Evie, son immunité secrète à la magie l’aide à échapper au massacre.

Contrainte de se cacher pour survivre, elle tombe sur une troupe de gladiateurs. Bien qu’ils utilisent leurs talents pour divertir et amuser les masses, les gladiateurs sont en réalité des guerriers hautement qualifiés et rompus à l’art de la guerre, en particulier Lucas Sullivan, un puissant magicien aux secrets bien à lui. Incertaine de son avenir – ou ne sachant pas si elle en a un – Evie commence à s’entraîner avec la troupe jusqu’à ce qu’elle puisse décider de son prochain coup.

Mais comme la sanguinaire Vasilia exerce son pouvoir, poussant Bellona au bord de la guerre, le destin d’Evie devient clair: elle doit devenir elle-même une redoutable gladiatrice. . . et tuer la reine.

Avis : J’aime beaucoup les romans de Jennifer Estep, alors, quand j’ai vu la sortie de ce tout nouveau livre et du coup d’une nouvelle série, je n’ai pas pu me retenir de le prendre ! J’étais impatiente de découvrir une toute nouvelle histoire de cette auteure et je dois dire que j’ai vraiment passé un très bon moment.

Tout le monde pense qu’Evie n’a pas de pouvoirs et elle garde secrète son immunité à la magie. Alors depuis son arrivée au palais, elle est mise de côté, oubliée, et surtout utilisée comme un pion pour tout ce que les autres membres de la couronne ne veulent pas faire. S’il faut faire un gâteau ? C’est elle. Une danse pour l’ambassadeur ? Elle aussi. Mais elle espère pouvoir bientôt rentrer chez elle et laisser l’aspect politique de côté. Pourtant sa vie va changer radicalement quand la fille de la reine assassine sa mère. Crue morte, elle est la seule survivante à ce massacre, mais elle va devoir s’enfuir et surtout se cacher pour ne pas qu’on la retrouve.

Comme je le disais j’ai passé un très bon moment avec le roman. L’histoire est entrainante et il est très facile de s’attacher à Evie. Elle ne veut pas dévoiler qui elle est même si tout le monde la cherche et elle réfléchit au mieux pour savoir comment réagir à la situation. Hélas ses choix ne sont pas si simples. Pour affronter cette nouvelle vie, elle va devoir se forger une carapace, évoluer et finalement devenir une autre personne. Elle qui a toujours été une personne effacée va devoir faire face à ses problèmes et mettre sa vie en danger plus d’une fois. Les autres personnages sont tout aussi intrigants et j’avoue que je suis curieuse d’en apprendre un peu plus sur Sullivan !

Le livre est aussi très empreint de la culture des gladiateurs et j’ai trouvé que le mélange était très intéressant. Oui, il y a beaucoup d’aspects différents dans ce roman et je peux vous dire que je suis impatiente d’en lire plus. Je ne m’attendais pas à ce que ce premier tome aille aussi loin dans l’histoire, mais beaucoup de choses sont, je suis sûre, encore à venir !

10 thoughts on “Kill the Queen de Jennifer Estep (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.