Wild Country de Anne Bishop (VO)

The World of the Others, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Il y a des villes fantômes dans le monde – des endroits où les humains ont été anéantis en représailles du le massacre des Autres.

L’un de ces endroits est Bennett, une ville située à l’extrémité nord des Collines Elder, une ville entourée par la nature sauvage. Aujourd’hui, des efforts sont faits pour rétablir Bennett en tant que communauté où les humains et les Autres vivent et travaillent ensemble. Une jeune policière a été engagée comme adjointe d’un shérif Wolfgard. Un type mortel d’Autre veut diriger un saloon à la manière d’un humain. Et un couple avec quatre enfants placés en famille d’accueil, dont l’un est un prophète du sang, espère être accepté, non.

Mais alors qu’ils rouvrent les magasins et les bureaux professionnels et qu’ils commencent à construire leur propre vie, la ville de Bennett attire l’attention d’autres humains en quête de profit. Et l’arrivée du clan Blackstone, des hors-la-loi et des joueurs, dévoilera des secrets… ou les enterrera.

Avis : J’étais vraiment impatiente de découvrir ce nouveau roman. Si j’avais vraiment passé un super moment avec le tome précédent, c’est vrai que je n’avais pas eu le grand coup de cœur que j’avais pu avoir pour tous les tomes de Meg Corbyn. Pourtant, je dois bien dire que j’ai été complètement enchantée par celui-ci, et je suis plus que ravie d’avoir découvert cette histoire !

J’étais d’autant plus ravie que nous tombons, cette fois-ci, à Bennett où nous retrouvons certains personnages que nous avions déjà rencontrés ! En plus de cela, on entend un peu davantage parler de Meg, Simon, ou encore Hope et j’étais vraiment contente de savoir ce qu’ils devenaient !

Comme je le disais, nous retrouvons la ville de Bennett qui commence à être repeuplée par autant d’humains que de terra indigena. Mais voilà, c’est aussi un problème, parce que si certaines personnes cherchent vraiment un travail et un endroit pour vivre, d’autres par contre ne cherchent que le profit et voient en Bennett une autre opportunité de s’enrichir. C’est d’ailleurs dans ce cadre que l’on découvre différents personnages auxquels il est très facile de s’attacher. Comment résister à Jana, cette nouvelle députée, venue pour faire appliquer la loi. Ou encore Virgil, Jesse, Tobias, et tous les autres ! Et que dire de tous ces petits chiens attendrissants ? On ne peut pas résister !

Oui, Anne Bishop a de très nombreuses idées pour cette série et j’ai été vraiment emportée dès le début sans pouvoir le lâcher ! C’était un roman génial et je suis conquise ! Du coup, je suis encore plus curieuse d’en lire plus maintenant ! J’ai été gardée en haleine tout au long de l’histoire, notamment vers la fin qui était vraiment plein de suspense ! Je recommande fortement !!!!

9 thoughts on “Wild Country de Anne Bishop (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.