Nice Dragons Finish Last de Rachel Aaron (VO)

Heartstrikers, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Etant le plus petit dragon du clan Heartstriker, Julius survit grâce à un code simple: garder le silence, ne pas causer de problèmes et rester à l’écart des plus grands dragons. Mais ce comportement doux ne convient pas à sa famille de prédateurs magiques ambitieux, et à sa mère, Bethesda la Heartstriker, qui a finalement atteint les limites de sa patience.

Maintenant, scellé sous forme humaine et banni à la DFZ – une métropole verticale construite sur les ruines du vieux Detroit – Julius a un mois pour prouver qu’il peut être un dragon impitoyable ou oublier sa véritable forme pour toujours. Mais dans une ville de mages modernes et d’esprits vindicatifs où les dragons sont considérés comme des monstres à exterminer, il va avoir besoin d’une aide sérieuse pour survivre à ce test.

Il espère seulement que les humains sont plus fiables que les dragons …

Avis : J’avais tant entendu parler de cette série en bien et après avoir adoré la série SF de l’auteure sous le nom Rachel Bach, que j’étais impatiente de me plonger dans cette nouvelle histoire ! Et puis comment résister aux dragons ?

Julius n’est pas le dragon que sa famille aimerait qu’il soit. Il lui manque tous les traits de l’individualisme, l’égocentricité, l’envie de dominer le monde, tout… Non Julius est juste gentil et sa mère n’en peut plus ! Alors, elle le jette dehors un jour en lui disant que s’il ne fait pas quelque chose de sa vie elle le mangera. Voilà une menace bien réelle. Pire encore, elle l’envoie à DFZ, la seule ville qui éradique les dragons et Julius sait qu’il devra faire attention à ne pas attirer trop l’attention. Pourtant, un de ses frères l’attend et lui propose un travail. Il doit essayer de retrouver une dragonne qui a fugué pour la ramener à sa famille. Sans argent, sans amis (parce que bon, les dragons ne doivent pas en avoir !), il va s’allier avec une jeune fille, Marci, qui elle-même fuit ses problèmes. Ensemble, ils vont tout faire pour retrouver la fugueuse, mais ce sera loin d’être simple.

J’ai passé un très bon moment avec ce roman même si en voyant tous les éloges je m’attendais peut-être à être un peu plus époustouflée. Cependant, je dois dire que c’était une très bonne découverte et j’ai adoré découvrir Julius ainsi que toute sa famille un peu dingue. C’était aussi agréable de retrouver de l’urban fantasy pure et dure sans romance et ainsi revenir aux sources ! Notre protagoniste a tout de l’anti-héros et j’ai aussi trouvé ça très sympa pour changer. Marci est elle aussi un super personnage à suivre et j’ai adoré son chat fantôme ! Leur aventure nous emporte complètement et je suis curieuse de découvrir ce qui va leur arriver à présent !

One thought on “Nice Dragons Finish Last de Rachel Aaron (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.