What Fate Portends by Clara Coulson

The Frost Arcana, Book 1

Synopsis: “Faeries liked to tease the weak, but they loved to annihilate the strong.”

Seven years ago, the exposure of the paranormal led to the tumultuous downfall of human society. Now, the legions of the fae rule the broken world, and humanity has nothing left but a handful of protected cities and a heaping helping of regret.

Enter Vincent Whelan. Half fae and former cop, he’s become the best-known stretch scavenger in Kinsale, North Carolina, braving the “stretches” outside his city to recover precious items lost in the collapse. He makes good money. Lives the good life. Has a good future in store. As long as he can ignore his traumatic memories of the past.

But when a new job with an odd twist blows onto his doorstep, Vince finds himself unwittingly drawn into a vast conspiracy lurking underneath Kinsale’s thin veneer of civilization. Old friends suddenly return to haunt him. New enemies appear at every turn. And Vince fears he isn’t prepared to confront either one.

But if he doesn’t put his detective hat back on and solve this case on a tight deadline, then what’s left of the city he calls home might just crumble to dust.

Review: I had had a good time with the author’s first volume of City of Crows, so I was curious to dive into another series with What Fate Portends. I love faes, so how can I resist an urban fantasy novel featuring a male hero and all this by being half fae and half human? I love that, I can tell you that!

We are discovering a world that has suffered great damage since humans and supernatural beings clashed. A kind of apocalypse that changed society forever. However, some cities have been preserved and if others are abandoned, people continue to live like that. Vincent, is a former police officer who is half human and half fae. But here it is, since this change, he doesn’t do the same job and now goes to the old cities to collect the objects that people want, even if it is dangerous. However, when a person shows up and asks him to find a harp that has been brought back and for which he can’t find the buyer, Vincent thinks it could be an easy job. Except it seems that this object has caught the attention of very dangerous people, and no one appreciates that he is snooping to find the object.

I really enjoyed this novel and I must say that I can’t wait to read more. Vincent has been through enough and now only wants to live quietly while hiding what kind of fae he is. And it’s not easy, it has to be said! He’s not the type to run headlong into things, he thinks, and especially if he can, he runs away. Unfortunately, this time it will be complicated, especially when he takes his former teammate and human friend with him. Together, they will try to understand exactly what is going on.

Yes, I really had a great time with this novel, even more than with his other series I think and I really liked the mix of ideas. A very good urban fantasy novel!

What Fate Portends de Clara Coulson (VO)

The Frost Arcana, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : “Les faes aiment taquiner les faibles, mais elles adorent anéantir les plus forts.”

Il y a sept ans, l’exposition du paranormal a entraîné la chute brutale de la société humaine. Maintenant, les légions des Faes gouvernent ce monde brisé, et l’humanité n’a plus qu’une poignée de villes protégées, et un amoncellement de regrets.

Entre en scène alors Vincent Whelan. Moitié fae et ancien flic, il est devenu le plus célèbre charognard de Kinsale, en Caroline du Nord, bravant les “étendues” en dehors de sa ville pour récupérer les objets précieux perdus dans l’effondrement. Il gagne bien sa vie. Vit la belle vie. A un bel avenir en perspective. Tant qu’il peut ignorer les souvenirs traumatisants de son passé.

Mais lorsqu’un nouveau travail étrange frappe à sa porte, Vince se retrouve involontairement entraîné dans une vaste conspiration qui se cache sous le mince vernis de la civilisation de Kinsale. De vieux amis reviennent soudain le hanter. De nouveaux ennemis apparaissent à chaque coin de rue. Et Vince craint de ne pas être prêt à affronter l’un ou l’autre.

Mais s’il ne remet pas son chapeau de détective et ne résout pas cette affaire dans un délai serré, ce qui reste de la ville qu’il considère comme son « chez lui » risque de s’effondrer en poussière.

Avis : J’avais passé un bon moment avec le premier tome de City of Crows de l’auteure, aussi j’étais curieuse de me plonger dans une autre série avec What Fate Portends. Il faut dire que j’adore les faes alors comment résister à un roman d’urban fantasy mettant en scène un héros homme et tout cela en étant mi-fae et mi-humain ? C’est mon péché mignon, je peux vous le dire !

Nous découvrons un monde qui a subi de gros dégâts depuis que les humains et les êtres surnaturels se sont affrontés. Une sorte d’apocalypse qui a changé la société pour toujours. Pourtant, certaines villes ont été préservées et si d’autres sont à l’abandon, les gens continuent à vivre comme ça. Vincent, est un ancien policier à la fois mi-humains et mi-fae. Mais voilà, depuis ce changement, il a changé de métier et va maintenant dans les anciennes villes récupérer les objets que les gens désirent, même si c’est dangereux. Pourtant, quand une personne se présente et lui demande de retrouver une harpe qui a été ramenée et dont il ne trouve pas l’acheteur, Vincent se dit que ça pourrait être un boulot facile. Sauf qu’il semble que cet objet ait attiré l’attention de personnes très dangereuses, et personne n’apprécie qu’il fouine pour retrouver l’objet.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman et je dois dire que je suis impatiente d’en lire plus. Vincent en a suffisamment bavé et ne désire maintenant que vivre tranquillement tout en cachant quel type de fae il est. Et ce n’est pas simple, il faut bien le dire ! Il n’est pas du genre à foncer tête baissée dans les trucs, il réfléchit, et surtout s’il peut, il fuit. Malheureusement, cette fois-ci, ça sera compliqué, notamment quand il embarque avec lui son ancienne coéquipière et amie humaine. Ensemble, ils essaieront de comprendre ce qu’il se passe exactement.

Oui, j’ai vraiment passé un super moment avec ce roman, encore plus qu’avec son autre série je pense et j’ai beaucoup aimé le mélange d’idées. Un très bon roman d’urban fantasy !

Fangs by Sarah Andersen

Synopsis: A new gothic romance story from the creator of the enormously popular Sarah’s Scribbles comics.

Vamp is three hundred years old but in all that time, she has never met her match. This all changes one night in a bar when she meets a charming werewolf. FANGS chronicles the humor, sweetness, and awkwardness of meeting someone perfectly suited to you but also vastly different.

Review: I didn’t know this little comic at all, but the theme is quite nice and the whole thing is a quick read.

We follow some funny anecdotes of Elsie, a vampire and Jimmy, a werewolf in their daily life.

As I said, it was a nice light read that allows to spend a good time.

Fangs – Crocs de Sarah Andersen

Résumé : Lorsqu’Elsie et Jimmy se rencontrent dans un bar, c’est le coup de foudre. S’engage alors une relation amoureuse tout ce qu’il y a de plus classique. Enfin, classique… Il se trouve que les deux partagent un petit secret qui fait qu’ils devraient normalement être ennemis. Tels les Roméo et Juliette de la nuit et de l’horreur, ils s’aiment, alors qu’Elsie est une vampire et que Jimmy est un loup-garou. Heureusement, nous ne sommes plus en 1595, et les deux peuvent profiter de leur relation en laissant le drame de côté.

Suivez la chronique, parfois douce, parfois hilarante, d’un couple pas comme les autres !

Le nouveau roman graphique de Sarah Andersen, dessinatrice de talent et autrice de la BD en ligne à succès Sarah’s Scribbles.

Avis : Je ne connaissais pas du tout cette petite bande dessinée, mais le thème est assez sympa et l’ensemble se lit rapidement.

On suit quelques anecdotes rigolotes d’Elsie, une vampire et Jimmy, un loup-garou dans leur vie quotidienne.

Comme je le disais, c’était une lecture légère bien sympathique qui permet de passer un bon moment.

House of Dragons by K.A. Linde

Royal Houses, Book 1

Synopsis: Ten years ago, half-Fae, half human Kerrigan Argon was discreetly dropped off onto the steps of Draco Mountain with nothing but a note. Her life changes completely as she’s swept into the care of the House of Dragons—an elite training program for gifted Fae.

On the year of her seventeenth name day, each student will be chosen by one of the twelve tribes of Alandria to enter society.

Everyone is chosen, except Kerrigan.

So, she strikes a bargain with the Dragon Society: convince a tribe to select her or give up her birthright forever.

With the unlikeliest of allies—Fordham Ollivier, the cursed Fae prince, who escaped his dark throne—she has to chart her own destiny to reshape the world.

Review: I didn’t know this novel, but I had seen that some of the author’s paranormal romances had been translated into French, even though I haven’t read any of them.

Kerrigan has lived in the Dragon Society since she was abandoned when she was younger. It hasn’t been easy and she gets her kicks by fighting in the underground, a place on the fringe of society. But this year, Kerrigan’s life is going to change: she will be chosen by a Tribe that she will join to finally have a life of her own. However, nothing is going to happen as planned and it starts with the arrival of Fordham Ollivier, a member of the House of Shadows who is not afraid of anything and who is going to question the whole functioning of the Society.

This was a fairly dense first volume, but I had a good time. Kerrigan’s life is really not simple and her choices will have big consequences on what happens next. I am curious to discover what will happen next. Fordham and Kerrigan are two touching and different characters, and I’m sure they will help each other as they get along.

Les amants maudits de K.E. Linde

La Maison des Dragons, Tome 1

Résumé : Kerrigan vit dans la Maison des Dragons depuis ses douze ans, il est maintenant temps pour elle de trouver sa place au sein d’une tribu. Mais quand vient la sélection, rien ne se passe comme prévu…
Il y a dix ans, Kerrigan Argon, mi-Fae, mi-humaine, a été abandonnée sur les marches de Mont Draco sans rien d’autre sur elle qu’une note, et sa vie a changé à jamais. Recueillie par la Maison des Dragons, elle suit le programme de formation d’élite pour les Faes aux talents les plus prometteurs qui y est dispensé et à l’issue duquel, tous les ans, les étudiants de dix-sept ans sont sélectionnés par l’une des douze tribus d’Alandria pour entrer dans la société.
Et cette année, tout le monde est sélectionné… sauf Kerrigan.
Elle se voit donc contrainte à conclure un marché avec la Société du Dragon : elle dispose d’un mois pour convaincre une tribu de la choisir, ou elle renoncera à la liberté dont elle a toujours rêvé.
Aidée du plus improbable des alliés, le prince Fordham Ollivier, un Fae maudit de la Maison des Ombres qui a échappé à son sinistre trône, Kerrigan doit tracer son propre destin pour remodeler le monde.

Avis : Je ne connaissais pas ce roman, mais j’avais vu que certaines des romances paranormales de l’auteur avaient été traduites en français, même si je n’en ai lu aucune.

Kerrigan vit dans la Maison des Dragons depuis qu’elle été abandonnée quand elle était plus jeune. Ça n’a pas été facile et elle se défoule comme elle peut en combattant dans Bas-Fonds, un endroit en marge de la société. Mais voilà, cette année, la vie de Kerrigan va changer : elle sera choisie par une Tribu qu’elle intègrera pour enfin avoir une vie à elle. Pourtant, rien ne va se passer comme prévu et ça commence par l’arrivée de Fordham Ollivier, un membre de la Maison des Ombres qui n’a pas froid aux yeux et qui va remettre en cause tout le fonctionnement de la Société.

C’était un premier tome assez dense, mais qui m’a permis de passer un bon moment. La vie de Kerrigan n’est vraiment pas simple et ses choix vont avoir de grosses conséquences sur la suite. Je suis curieuse de découvrir ce qui ca se passer par la suite. Fordham et Kerrigan sont deux personnages touchants et différents, et je suis sûre qu’ils s’aideront l’un et l’autre en se côtoyant.

Lucky Girl: How I Became A Horror Writer: A Krampus Story by Mary Rickert

Synopsis: Ro, a struggling writer, knows all too well the pain and solitude that holiday festivities can awaken. When she meets four people at the local diner—all of them strangers and as lonely as Ro is—she invites them to an impromptu Christmas dinner. And when that party seems in danger of an early end, she suggests they each tell a ghost story. One that’s seasonally appropriate.

But Ro will come to learn that the horrors hidden in a Christmas tale—or one’s past—can never be tamed once unleashed.

Review: I was expecting a horror novel because of the cover, but I was surprised when I found out that it wasn’t really the case. How could I resist Krampus? I admit I was intrigued and quite curious to see how the author would integrate him into the story.

We find a character who is going to get caught up in the past after a horror story exchange. This was an enjoyable novel to read, although I didn’t get hooked as much as I would have liked. It’s a short story, so it’s a quick read.