The Witness for the Dead by Katherine Addison

The Goblin Emperor, Book 2

Synopsis: Katherine Addison returns to the glittering world she created for her beloved novel, The Goblin Emperor, in this stand-alone sequel.

When the young half-goblin emperor Maia sought to learn who had set the bombs that killed his father and half-brothers, he turned to an obscure resident of his father’s Court, a Prelate of Ulis and a Witness for the Dead. Thara Celehar found the truth, though it did him no good to discover it. He lost his place as a retainer of his cousin the former Empress, and made far too many enemies among the many factions vying for power in the new Court. The favor of the Emperor is a dangerous coin.

Now Celehar lives in the city of Amalo, far from the Court though not exactly in exile. He has not escaped from politics, but his position gives him the ability to serve the common people of the city, which is his preference. He lives modestly, but his decency and fundamental honestly will not permit him to live quietly. As a Witness for the Dead, he can, sometimes, speak to the recently dead: see the last thing they saw, know the last thought they had, experience the last thing they felt. It is his duty use that ability to resolve disputes, to ascertain the intent of the dead, to find the killers of the murdered.

Now Celehar’s skills lead him out of the quiet and into a morass of treachery, murder, and injustice. No matter his own background with the imperial house, Celehar will stand with the commoners, and possibly find a light in the darkness.

Katherine Addison has created a fantastic world for these books – wide and deep and true.

Review: I thought I had read the first volume, but I quickly realized that I had not. I hesitated before jumping into the story because I was afraid of being lost, especially in a fantasy world, but since the author specifies that it’s a standalone, I thought it was worth a try. Finally, if I think it can be interesting to read the first volume to have the basics of the universe and the characters, I had a good time.

We discover Thara Celehar, a witness of the dead, who has the gift of being able to see the last moments of a person’s life. This is how he witnesses the murder of a young woman, one that everyone thought had drowned. Determined to discover the truth, he tries to understand what happened and follows the path of the young woman. This is how he will learn that the young woman was hiding many secrets.

This was a pretty cool novel with the same thread as a suspense novel and I enjoyed following the main character’s investigation. I need to discover the first volume to see what I missed.

The Witness for the Dead de Katherine Addison (VO)

The Goblin Emperor, Tome  2

Résumé (traduction personnelle) : Lorsque le jeune empereur demi-gobelin Maia a cherché à savoir qui avait posé les bombes qui ont tué son père et ses demi-frères, il s’est tourné vers un obscur résident de la cour de son père, un prélat d’Ulis et un témoin des morts. Thara Celehar a pu découvrir la vérité, mais en vain. Il a perdu sa place en tant que serviteur de sa cousine, l’ancienne impératrice, et s’est fait beaucoup trop d’ennemis parmi les nombreuses factions qui se disputent le pouvoir dans la nouvelle Cour. La faveur de l’Empereur est une monnaie dangereuse.

Aujourd’hui, Celehar vit dans la ville d’Amalo, loin de la Cour, mais pas vraiment en exil. Il n’a pas échappé à la politique, mais sa position lui permet de servir le peuple de la ville, ce qu’il préfère. Il vit modestement, mais sa droiture et son honnêteté fondamentale ne lui permettent pas de vivre tranquillement. En tant que témoin des morts, il peut parfois parler aux morts : voir la dernière chose qu’ils ont vue, connaître la dernière pensée qu’ils ont eue, ressentir la dernière émotion qu’ils ont ressentie. Il est de son devoir d’utiliser cette capacité pour résoudre des conflits, pour déterminer les intentions des morts, pour trouver les meurtriers de ceux qui ont été assassinés.

Aujourd’hui, les compétences de Celehar le conduisent dans un marécage de trahisons, de meurtre et d’injustice. Quel que soit son passé au sein de la maison impériale, Celehar se tiendra aux côtés des roturiers et trouvera peut-être une lumière dans les ténèbres.

Avis : Je pensais avoir lu le premier tome, mais je me suis vite rendu compte que ce n’était pas le cas. J’ai hésité avant de me lancer dans l’histoire parce que j’ai eu peur d’être perdue, surtout dans un monde de fantasy mais comme l’auteure spécifie que c’est un standalone, je me suis dit que c’était à tenter. Finalement, si je pense qu’il peut être intéressant de lire le premier tome pour avoir les bases de l’univers et des personnages, j’ai passé un bon moment.

Nous découvrons Thara Celehar, un témoin de morts, qui a le don de pouvoir voir les derniers moments de vie d’une personne. C’est ainsi qu’il assiste au meurtre d’une jeune femme, une que tout le monde pensait s’être noyée. Déterminé à découvrir la vérité, il va chercher à comprendre ce qui s’est passé et va suivre le parcours de la jeune femme. C’est ainsi qu’il va apprendre que la jeune femme cachait de nombreux secrets.

C’était un roman assez sympa sur le même fil conducteur qu’un roman de suspense et j’ai pris plaisir à suivre l’enquête du personnage principal. Il me faudrait, je pense, découvrir le premier tome pour voir ce qui m’a manquée.

 

The Wisteria Society of Lady Scoundrels by India Holton

Dangerous Damsels, Book 1

Synopsis: A prim and proper lady thief must save her aunt from a crazed pirate and his dangerously charming henchman in this fantastical historical romance.

Cecilia Bassingwaite is the ideal Victorian lady. She’s also a thief. Like the other members of the Wisteria Society crime sorority, she flies around England drinking tea, blackmailing friends, and acquiring treasure by interesting means. Sure, she has a dark and traumatic past and an overbearing aunt, but all things considered, it’s a pleasant existence. Until the men show up.

Ned Lightbourne is a sometimes assassin who is smitten with Cecilia from the moment they meet. Unfortunately, that happens to be while he’s under direct orders to kill her. His employer, Captain Morvath, who possesses a gothic abbey bristling with cannons and an unbridled hate for the world, intends to rid England of all its presumptuous women, starting with the Wisteria Society. Ned has plans of his own. But both men have made one grave mistake. Never underestimate a woman.

When Morvath imperils the Wisteria Society, Cecilia is forced to team up with her handsome would-be assassin to save the women who raised her–hopefully proving, once and for all, that she’s as much of a scoundrel as the rest of them.

Review: The synopsis of this book was very tempting. How do you resist an unusual organization of women, pirates, plots and all, in Victorian society? I say yes!

So we discover Cecilia, who is finally old enough to have an assassin on her tail. This is a great moment for a woman of the Wisteria Society. And one thing her pirate assassin doesn’t expect is to fall under her spell. But Ned is much more than just a pirate and we’re about to discover that he has many hidden sides.

I had a great time with this novel. Cecilia will open up to the world and maybe even her feelings. She is willing to do anything for the people in her family and even more so for her aunt who raises her. So when she has to ally herself with the pirate who is trying to kill her to save her, she doesn’t hesitate to do so, even if they have to pretend to be husband and wife so she doesn’t lose her reputation.

As you can see, this was a very enjoyable novel and I’m curious to see what the second volume will be about.

 

The Wisteria Society of Lady Scoundrels de India Holton (VO)

Dangerous Damsels, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Une voleuse de la bonne société doit sauver sa tante d’un pirate fou et de son acolyte dangereusement charmant dans cette romance historique fantastique.

Cecilia Bassingwaite est la dame victorienne idéale. C’est aussi une voleuse. Comme les autres membres de la sororité du crime Wisteria Society, elle parcourt l’Angleterre en buvant du thé, en faisant chanter ses amis et en acquérant des trésors par tous les moyens. Bien sûr, elle a un passé sombre et traumatisant et une tante autoritaire, mais tout bien considéré, c’est une existence agréable. Jusqu’à ce que les hommes se pointent.

L’assassin Ned Lightbourne s’éprend de Cecilia dès leur première rencontre. Malheureusement, ça se produit alors qu’il a l’ordre direct de la tuer. Son employeur, le capitaine Morvath, qui possède une abbaye gothique hérissée de canons et voue une haine effrénée au monde, a l’intention de débarrasser l’Angleterre de toutes ces femmes présomptueuses, à commencer par la Wisteria Society. Ned a des projets. Mais les deux hommes ont commis une grave erreur. Ne jamais sous-estimer une femme.

Lorsque Morvath met en péril la Wisteria Society, Cecilia est obligée de faire équipe avec son bel assassin pour sauver les femmes qui l’ont élevée – en espérant prouver, une fois pour toutes, qu’elle est aussi crapuleuse que les autres.

Avis : Le résumé de ce livre était très tentant. Comment résister à une organisation de femmes hors du commun, des pirates, des complots et tout ça, dans la société victorienne ? Moi, je dis oui !

Nous découvrons donc Cecilia, qui est enfin en âge d’avoir un assassin à ses trousses. C’est un grand moment pour une femme de la Wisteria Society. Et une chose à laquelle son assassin de pirate ne s’attend pas, c’est de tomber sous le charme de sa cible. Mais Ned est bien plus qu’un simple pirate et nous allons découvrir qu’il a de nombreuses facettes cachées.

J’ai passé un bon moment avec ce roman. Cecilia va s’ouvrir au monde et peut-être même à ses sentiments. Elle est prête à tout pour les personnes de sa famille et d’autant plus pour sa tante qui l’élève. Alors, quand elle doit s’allier avec le pirate qui tente de la tuer pour la sauver, elle n’hésite pas à le faire, même s’ils doivent se faire passer pour mari et femme pour ne pas qu’elle perde sa réputation.

Comme vous le voyez, c’était un roman très sympa et je suis curieuse de voir sur quoi le second tome portera.

Million Dollar Demon by Kim Harrison

The Hollows, Book 15

Synopsis: The new master vampire of Cincinnati has arrived . . . and she wants Rachel Morgan out. No matter where Rachel goes, Constance is there—threatening Rachel’s allies, causing city-wide chaos, and, to add insult to injury, even forcing Rachel out of her current quarters. Ever since Rachel found a way to save the souls of vampires, the old undead’s longtime ascendancy has been broken. Now Constance sees eliminating Rachel as the key to consolidating her own power.

Rachel has no desire to be enthralled or killed—and she’s terrified of what may become of the city if Constance forces a return to the ancient ways. But even a witch-born demon can’t stand against the old undead—at least, not alone. And if Rachel refuses to claim the role of Cincinnati’s master demon, the city will tear itself apart, taking her and all those who stand beside her with it.

Review: I love this series by Kim Harrison and was looking forward to reading this fifteenth volume.

Rachel is looking for a new home for her and Jenks, but it’s not that easy. Ever since the new vampire mistress, Constance, arrived, the vampire has been doing everything she can to get in the way of our young witch. Besides, Constance would love to kill Rachel! But Rachel has other things to worry about, and when Constance makes enemies, they take refuge in our heroine’s church.

In spite of herself, our heroine will have to do everything possible to save her town and her friends. But in addition to that, she will have to manage Al’s and Hodin’s moods, which will be far from easy.

I had a great time with this novel. Rachel will have to make some very important choices that will change her life forever. I can’t wait to find out what happens next.

 

Million Dollar Demon de Kim Harrison (VO)

Rachel Morgan, Tome 15

Résumé (traduction personnelle) : Le nouveau maître vampire de Cincinnati est arrivé… Et il veut éliminer Rachel Morgan. Constance la suit à la trace, et menace les alliés de Rachel, en semant le chaos dans toute la ville. Pour couronner le tout, elle oblige même Rachel à quitter ses quartiers. Depuis que Rachel a trouvé le moyen de sauver les âmes des vampires, et les vieux vampires n’ont plus autant de pouvoir. Constance estime que l’élimination de Rachel comme la clé pour consolider son propre pouvoir.

Rachel n’a aucune envie d’être hypnotisée ou tuée et elle est terrifiée par ce qui pourrait advenir de la ville si Constance l’oblige à revenir aux anciennes méthodes. Mais même un démon né d’une sorcière ne peut s’opposer aux anciens morts-vivants, du moins, pas seul. Et si Rachel refuse de revendiquer le rôle de maître démon de Cincinnati, la ville va se déchirer, l’entraînant avec elle et tous ceux qui sont à ses côtés.

Avis : J’aime beaucoup cette série de Kim Harrison et j’étais impatiente de lire ce quinzième tome.

Rachel est à la recherche d’une nouvelle maison pour Jenks et elle, mais ce n’est pas si simple. Depuis que Constance, la nouvelle maîtresse vampire, est arrivée, cette dernière fait tout pour mettre des bâtons dans les roues de notre jeune sorcière. D’ailleurs, Constance aimerait bien tuer Rachel ! Mais voilà, Rachel a d’autre chat à fouetter, mais quand Constance se fait des ennemis, c’est dans l’église de nos héros que les personnes se réfugient.

Malgré elle, notre héroïne va devoir tout mettre en œuvre pour sauver sa ville et ses amis. Mais en plus de ça, elle devra gérer les états d’âme d’Al et ceux d’Hodin, ce qui sera loin d’être facile.

J’ai passé un très bon moment avec ce roman. Rachel va devoir faire des choix déterminants qui vont changer sa vie pour toujours. Je suis d’ailleurs impatiente de découvrir ce qui va se passer à présent.

Crime d’avril ne tient qu’à un fil de Elodie Delfa

Les enquêtes de Perséphone, Tome 1

Résumé : Perséphone Murier a le vent en poupe : elle s’apprête à reprendre l’entreprise d’événementiel de sa tante Janis. Pour sa première mission, elle doit dénicher le lieu idéal pour le mariage de l’une de ses amies. Morne Etang, ce domaine entre vignes et garrigues, dans le sud-ouest de la France est parfait pour ça !
Mais le rêve tourne au cauchemar. Entre les hôtes du manoir qui sont tout sauf accueillants et le terrible orage qui les coupe brutalement du reste du monde, le séjour de Perséphone s’annonce très mal.
Au moment où elle pensait que la coupe était pleine, Perséphone découvre un cadavre dans l’étang… Et la noyée porte sa veste !
Quels terribles secrets cachent les résidents ? Et qui est vraiment Adalric Toussaint-Malvac, le séduisant viticulteur héritier de Morne Étang ? Perséphone n’est pas au bout de ses surprises !

Avis : La couverture de ce roman m’a tout de suite attirée, et je dois bien dire que j’étais intriguée en lisant le résumé.

Perséphone se lance enfin en solo pour l’entreprise d’évènementiel de sa tante. C’est comme ça qu’elle se rend à Morne Etang afin de voir si ce domaine peut entrer dans sa liste des lieux où organiser des mariages. Cet endroit est parfait, même si les propriétaires sont un peu particuliers. Quand un orage les coupe du monde et que Perséphone découvre un cadavre dans l’étang du domaine, tout vire au cauchemar. Notre Perséphone est bien décidée à comprendre ce qui s’est passé, même si on lui met des bâtons dans les roues.

C’était un roman assez sympa à lire et j’ai pris plaisir à découvrir Perséphone. Je ne m’attendais pas à une telle fin et je dois dire que j’ai été surprise. C’est un petit roman qui permet de passer un bon moment et je suis curieuse de découvrir le tome 2 !