Le Marchand de sable de Gaïa Alexia

Tome 1

Résumé : Nola Nott a tellement dû croire à la légende du Marchand de Sable lorsqu’elle était enfant que, des années plus tard, il hante ses cauchemars. Précédé de papillons rouge sang et semant du sable derrière lui, Nola le sent, il n’attend qu’une chose : s’en prendre à elle.
Pour l’éviter, elle se plonge dans ses cours jusque tard dans la nuit, notamment dans ceux de mythologie nordique, cette matière qui lui donne tant de fil à retordre.
Tant qu’elle est éveillée, tout va bien pour Nola, mais que se passerait-il si rêve et réalité se confondaient et que l’homme de ses cauchemars apparaissait au détour d’une rue ?

Aux heures les plus sombres, se joue une course poursuite digne de la cavalcade de la lune en pleine nuit.

Avis : J’ai beaucoup aimé tous les romans de Gaïa Alexia que j’ai lus et c’est vrai que j’étais curieuse de découvrir cette nouvelle histoire. Après avoir découvert ses romances contemporaines, c’était un plaisir de retrouver l’auteure dans quelque chose de plus fantastique.

J’ai toujours adoré la mythologie, aussi c’était difficile de résister à un tel roman. Nola Nott a beaucoup de mal à dormir. Elle fait des cauchemars terribles qui lui donnent envie de rester éveillée le plus possible. Pourtant, quand elle rencontre l’homme qui lui fait tant peur en ville, elle ne sait pas quoi faire. Cet homme – il semblerait qu’il s’agisse du  Marchand de Sable–, veut quelque chose d’elle, mais elle ne sait pas vraiment ce que c’est. Cette rencontre va la plonger dans un univers de Dieux et de Déesses, un monde qui va au-delà de l’imagination.

J’ai passé un bon moment avec ce roman même si j’avoue que j’ai eu du mal à comprendre Mane et je suis toujours un peu dans le flou à son sujet. Nous, lecteurs, avons beaucoup de questions tout au long du roman et j’avoue que je suis justement curieuse de découvrir la suite pour voir si on comprend un peu mieux ce qu’il se passe. Et cette fin ? Ah cette fin… C’est terrible parce que ce cliffhanger nous donne très envie d’en savoir plus !

Un nouveau roman très intéressant !

The Girl in Red by Christina Henry

Synopsis: It’s not safe for anyone alone in the woods. There are predators that come out at night: critters and coyotes, snakes and wolves. But the woman in the red jacket has no choice. Not since the Crisis came, decimated the population, and sent those who survived fleeing into quarantine camps that serve as breeding grounds for death, destruction, and disease. She is just a woman trying not to get killed in a world that doesn’t look anything like the one she grew up in, the one that was perfectly sane and normal and boring until three months ago.

There are worse threats in the woods than the things that stalk their prey at night. Sometimes, there are men. Men with dark desires, weak wills, and evil intents. Men in uniform with classified information, deadly secrets, and unforgiving orders. And sometimes, just sometimes, there’s something worse than all of the horrible people and vicious beasts combined.

Red doesn’t like to think of herself as a killer, but she isn’t about to let herself get eaten up just because she is a woman alone in the woods….

Review: I really like Christina Henry’s novels and I must admit that I am always very curious to discover retellings. So I quickly let myself be tempted by A Girl in Red.

It is a dystopia that we find here with an epidemic that ravages the world in a few days. No one knows what’s going on, but Red is determined that her family will survive. Yet, despite all her hopes, things will not go as planned.

I had a really good time with that novel and I was always really looking forward to going back to the past to find out what her family had become, what Red had done to get there. We will therefore also discover her in the present, a suspicious young woman in the forest who is ready to do anything to achieve her goal.

I found that the author had made a very nice and interesting job about her story and I was eager to see what would happen, although I must admit that I would have liked a follow-up to learn more about the Sergeant or what would happen now for everyone.

It was a very good novel, very original and at the same time with a very close base.  It’s easy to get attached to Red even if she sometimes seems cold. It’s not easy for her, but she’ll do anything to get out of it!

The Girl in Red de Christina Henry (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Être seul dans les bois est dangereux. Il y a des prédateurs qui sortent la nuit : des créatures, des coyotes, des serpents et des loups. Mais la femme à la veste rouge n’a pas le choix. Depuis l’arrivée de la Crise, la population a été décimée et les survivants ont été envoyés dans des camps de quarantaine qui servent de terreau fertile pour la mort, la destruction et la maladie. C’est juste une femme qui essaie de ne pas se faire tuer dans un monde qui ne ressemble en rien à celui dans lequel elle a grandi, celui qui était parfaitement sain, normal et ennuyeux jusqu’à il y a trois mois.

Il y a de pires menaces dans les bois que les choses qui traquent leurs proies la nuit. Parfois, il y a des hommes. Des hommes avec de sombres désirs, de faibles volontés et de mauvaises intentions. Des hommes en uniforme, porteurs d’informations classifiées, des secrets mortels et des ordres impitoyables. Et parfois, juste parfois, il y a quelque chose de pire que toutes ces horribles personnes et ces bêtes vicieuses.

Red n’aime pas se considérer comme une tueuse, mais elle n’est pas prête à se laisser dévorer juste parce qu’elle est une femme seule dans les bois…

Avis : J’aime beaucoup les romans de Christina Henry et j’avoue que je suis toujours vraiment très curieuse de découvrir les reprises de contes qu’il peut y avoir. Aussi je me suis très vite laissée tentée par A Girl in Red.

C’est une dystopie que l’on retrouve ici avec une épidémie qui ravage le monde en quelques jours. Personne ne sait ce qu’il se passe, mais Red est bien décidée à ce que sa famille survive. Pourtant, malgré tous ses espoirs, les choses ne se passeront pas comme prévu.

J’ai vraiment passé un bon moment avec ce roman et j’étais toujours vraiment impatiente de retourner dans le passé pour découvrir ce que sa famille était devenue, ce que Red avait fait pour en arriver là. On la découvrira donc aussi au présent, méfiante jeune femme dans la forêt qui est prête à tout pour accomplir son but.

J’ai trouvé que l’auteure avait tourné son histoire de façon très sympa et intéressante et j’étais impatiente de voir ce qu’il allait advenir, même si j’avoue que j’aimerai bien une suite pour en savoir plus sur le Sergent ou encore sur ce qu’il va se passer maintenant pour tout le monde.

C’était une très bonne reprise, très originale et en même temps dont la base est très proche.  C’est facile de s’attacher à Red même si parfois elle semble froide. Ce n’est pas facile pour elle, mais elle fera tout pour s’en sortir !

Blog tour – Sombre Secret de Sierra Dean + concours

Secret McQueen, Tome 3

Résumé : Secret McQueen chasse les vampires, les loups-garous, et toutes sortes de créatures dangereuses. On pourrait croire qu’elle a déjà tout vu. Et pourtant… Quand la Reine des ocelots-garous vient lui demander de l’aide pour retrouver une jeune fille, l’hybride moitié vampire moitié loup-garou se rend vite compte qu’il lui reste beaucoup à apprendre sur les monstres nocturnes.

Secret n’est pas au bout de ses peines : elle doit retrouver un chat disparu, s’adapter à ses nouvelles fonctions de chef du Tribunal, s’accommoder de sa position précaire comme compagne du Roi des loups-garous de l’Est, et gérer la découverte d’une flopée de nouvelles capacités surnaturelles (et malvenues) … Et la situation est encore bien pire que ce qu’elle imaginait !

Elle commence à s’habituer aux attentions de ses prétendants, mais que penser de ses trous de mémoire ? Secret va être obligée de faire un choix déterminant pour son avenir professionnel, mais aussi sentimental.

Attention : ce livre parle d’un roi loup-garou aux mains baladeuses, d’un professeur d’anglais effrayant avec des plans machiavéliques, et d’une surprenante soirée de gala à Columbia.

 

Comment décririez-vous la série pour ceux qui ne la connaissent pas ?

C’est une série d’action sur une chasseuse de primes mi-vampire/mi-loup-garou qui botte des culs et qui côtoie des hommes très charmants.

Combien de livres comptez-vous écrire ?

J’aimerais en écrire 13 en tout.

Le tome 9 est sorti il y a peu, à quoi peut-on s’attendre par la suite ?

J’ai prévu de sortir un nouveau roman cet automne et, après ça, avoir idéalement 2 livres par an. Secret 10 (sans titre) sortira début 2020.

Avez-vous de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Je travaille sur le troisième tome de ma série Rain Chaser pour le moment pour une publication cet automne, et puis j’aimerais me concentrer sur Secret et sur un thriller moderne sur lequel je travaille sous un autre pseudonyme.

a Rafflecopter giveaway

Blog tour: The Second Coming by Carrie Aarons

Today we are celebrating the release of a sports romance, standalone title by Carrie Aarons. THE SECOND COMING is live now and available to read for FREE in KindleUnlimited. It is the first book in the Rogue Academy series! Follow Carrie for exclusive updates about the series.

 

Sign up for Carrie’s Newsletter

Join Carrie’s Street Team

The Second Coming by Carrie Aarons

Available Now | Rogue Academy, #1

Read it for FREE in KindleUnlimited: mybook.to/TheSecondComingAMZ

Book Blurb:

They call him the second coming.
Of honor for British football.
Of God in an athlete’s body.
Of every English woman’s fantasy.

Jude Davies is my country’s prodigy on the pitch. More famous than the nobility in Buckingham Palace, he and his merry band of scoundrels rule the Rogue Football Academy and the London nightlife scene alike.

And now, he’s aiming his well-honed set of skills directly at me. His devilish charm is lethal, but with the tragic hand life has dealt me, distractions like him aren’t an option.

Plus, we’re only playing a game. One of convenience, where he needs me to save his reputation, and I need his money to save the one person I love.

Until he wraps me around that immoral finger.
Until I crave that reckless, wild high he provides.
Until I hope for a future that will never happen.

That’s the thing about going toe-to-toe with the next football legend. He’s faster, stronger, and will destroy me every time.

 

Add the book to Goodreads

Read it for FREE in KindleUnlimited: mybook.to/TheSecondComingAMZ

————————-

AUTHOR INFORMATION:

Author of romance novels such as Red Card and Privileged, Carrie Aarons writes books that are just as swoon-worthy as they are sarcastic. A former journalist, she prefers the stories she dreams up, and the yoga pant dress code, much better.

When she isn’t writing, Carrie is busy binging reality TV, having a love/hate relationship with cardio, and trying not to burn dinner. She lives in the suburbs of New Jersey with her husband, daughter and dog.

 

FIND CARRIE AARONS:

Sign up for Carrie’s Newsletter

Join Carrie’s Street Team

Website | Facebook | Twitter | Amazon | Instagram | Bookbub | Goodreads

InkSlinger Blogger Final

EXCERPT

“You look … smart.” Aria’s hazel orbs betray her polite words. She can’t tear her gaze off my suit and that was my plan.

I’d promised to stay out of trouble when it came to the media. I never promised not to cause trouble with her. And when I told her we were going out for some celebratory drinks, even if I hadn’t played in today’s victory, it wasn’t as if she could say no. I’m paying her to be here, to do basically anything I ask. Besides sleep with me, of course, because she’d already drawn the line that she wasn’t a slag for hire.

And the way she looks right now … Aria has trouble written all over her.

A simple long sleeve black dress that falls to her mid-calf hugs her body like a glove. It’s the first time I’ve seen her out of those baggy clothes she wears while working on campus, and bloody hell was it worth the wait. Aria has the classic figure of a Coca-Cola bottle; round, supple tits stacked on top of a tiny waist which curves out into bodacious hips and a perky arse. I could run my hands down the line of her body and ride my fingers along the peaks and valleys. The dress is one that could have been pulled off the rack at any of those discount stores for teenage girls’ clothing, but on her it’s sinful.

“Didn’t realize you’d have anything like that in your closet.” My eyes rake over that body, two hot coals in search of somewhere to singe her.

Aria’s chin drops to her chest, her gaze fixated on the hotel room floor, and I can tell that I’ve embarrassed her. Only, I’m not sure why. She’s a bombshell, and I’m sure the local boys in Clavering have been nipping at her heels for ages.

“It’s very old. Had to be dusted off. It’s not … designer or anything.” She still won’t look up, curtains of golden hair swinging in front of her face.

Walking to her, my black custom-leather shoes tapping on the shiny hardwood, I invade her space. Instantly, Aria’s shoulder rise with tension and I can see the barriers flying up behind her eyes.

A gentleman would have backed off, but I think we all know I’m not one of those. Sticking two fingers under her chin and pulling up, I make her look me in the eyes.

“No one said it had to be. You’re a knockout, Aria. Not that you want me telling you that, but you are. Just because you hide this body under clothing ten sizes too big doesn’t mean I haven’t noticed it.”

Desire has her irises dilating, I can tell. I know when a woman wants me, even if she won’t admit it to herself.

Aria straightens, backing away from me. “What is it that you need me to do tonight?”

The grin that stretches my lips is wicked. “Watch my drinking. Weed out any slags who seem like they might cause a disastrous outcome for me. Alert me if any tabloid shite points their camera my way. Basically, keep me from going off the rails, but let me have a little bit of fun.”

She clearly thinks she knows what my meaning of fun is because those hazel eyes roll to the ceiling. “Do we have a curfew?”

“Oh, love, you’ve never gone out in London before, have you?” I tease.

 

Paper Ghosts by Julia Heaberlin

Synopsis: Carl Louis Feldman is an old man who was once a celebrated photographer. That was before he was tried for the murder of a young woman and acquitted. before his admission to a care home for dementia. Now his daughter has come to see him, to take him on a trip. Only she’s not his daughter and, if she has her way, he’s not coming back . . .

Because Carl’s past has finally caught up with him. The young woman driving the car is convinced her passenger is guilty, and that he’s killed, other young women. Including her sister Rachel. Now they’re following the trail of his photographs, his clues, his alleged crimes. To see if he remembers any of it. Confesses to any of it. To discover what really happened to Rachel. Has Carl truly forgotten what he did or is he just pretending? Perhaps he’s guilty of nothing and she’s the liar. Either way in driving him into the Texan wilderness she’s taking a terrible risk. For if Carl really is a serial killer, she’s alone in the most dangerous place of all . . .

Review: I loved one of the author’s novels, so when I saw a new translation, I was really curious to discover another of her stories.

Our heroine, whose name is unknown, is determined to find the person responsible for her sister’s disappearance since she did not return home. It’s been years now, but she has a plan. She thinks she knows who the murderer is and she will do anything to get him to confess and especially to find her sister’s body. Carl Fedman is a senile old man, or at least that’s what everyone says. He’s been acquitted of murders for a long time, but she knows it’s him! Today, he lives in a home for mad criminals and our heroine approaches him posing as his lost daughter. She wants to offer him a road trip to try to revive his memory, to find out what he did with her sister by reminding him of the women he is supposed to have killed. But what she doesn’t know is if Carl is really insane, if he doesn’t play, if he doesn’t hide what he is… It’s something complicated to determine, and even we reader, we ask ourselves these questions countless times.

Yes, our young woman is determined to find the truth and if she hates this man at first, she softens toward him and so do we, even if we don’t know what he really did. I really enjoyed following them through this road trip, seeing them discover the truth and understand. There are a few points that I find a little big in the story, especially towards the end, but this aside, I found it a very interesting novel and I was curious to find out the truth.

 

 

Fantômes de papier de Julia Heaberlin

Résumé : Elle a passé la moitié de sa vie à attendre ce moment. À s’y préparer. Aujourd’hui, elle est certaine que l’homme assis côté passager est l’assassin de sa soeur.

Depuis des années, elle ne pense qu’à ça. Elle avait douze ans lorsque sa grande soeur a disparu. Pour elle, ça ne fait pas de doute : Rachel a été enlevée, puis assassinée. Grâce à une photo retrouvée sous l’escalier du grenier familial, elle connaît même le coupable : Carl Feldman, un photographe aussi célèbre pour ses clichés que pour les accusations de meurtre dont il est ressorti blanchi. Aujourd’hui sénile, Carl Feldman vit dans un établissement adapté. Mais l’heure de la vengeance a bientôt sonné : la jeune femme est prête à tout pour le forcer à recouvrer la mémoire et faire éclater la vérité. Même à prendre l’identité de sa fille illégitime et à entraîner l’homme qui l’a privée de sa soeur dans un road-trip texan sur les traces d’affaires de disparition non résolues. Mais de la jeune femme sans nom au plan millimétré et du vieil homme à la mémoire peut-être pas si morcelée, qui est le plus dangereux ?
Une fois de plus, Julia Heaberlin frappe fort sans quitter la veine qui lui est propre – celle du thriller incarné par des personnages féminins déterminés – et propose un jeu du chat et de la souris haletant au finale aussi inattendu qu’ébouriffant.

Avis : J’avais adoré un des romans de l’auteure, aussi quand j’ai vu une nouvelle traduction, j’étais vraiment curieuse de découvrir une autre de ses histoires.

Notre héroïne, dont on ne connait pas le nom, est déterminée à retrouver la personne responsable de la disparition de sa sœur depuis qu’elle n’est pas rentrée chez elle. Ça fait des années maintenant, mais elle a un plan. Elle pense savoir qui est le meurtrier et elle est prête à tout pour le lui faire avouer et surtout retrouver le corps de sa sœur. Carl Fedman est un vieil homme sénile, ou c’est en tout cas ce que tout le monde dit. Il a été acquitté de meurtres depuis longtemps, mais elle sait que c’est lui ! Aujourd’hui, il vit dans une maison pour criminel dément et notre héroïne l’approche en se faisant passer pour sa fille perdue. Elle veut lui proposer un road trip pour essayer de lui raviver la mémoire, afin de savoir ce qu’il a bien pu faire de sa sœur en lui rappelant les femmes qu’il est supposé avoir tuées. Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est si Carl est réellement dément, s’il ne joue pas, s’il ne cache pas ce qu’il est… C’est quelque chose de compliqué à déterminer, et même nous lecteur, on se pose cette question un nombre incalculable de fois.

Oui, notre jeune femme est déterminée à découvrir la vérité et si elle déteste cet homme au départ, elle s’adoucit à son contact et nous aussi, même si on ne sait pas ce qu’il a réellement fait. J’ai beaucoup aimé les suivre à travers ce road trip, les voir découvrir la vérité et comprendre. Il y a quelques points que je trouve un peu gros dans l’histoire, notamment vers la fin, mais ceci mis à part, j’ai trouvé que c’était un roman très intéressant et j’étais curieuse de découvrir la vérité.