Devoted by Dean Koontz

Synopsis: Woody Bookman hasn’t spoken a word in his eleven years of life. Not when his father died in a freak accident. Not when his mother, Megan, tells him she loves him. For Megan, keeping her boy safe and happy is what matters. But Woody believes a monstrous evil was behind his father’s death and now threatens him and his mother. And he’s not alone in his thoughts. An ally unknown to him is listening.

A uniquely gifted dog with a heart as golden as his breed, Kipp is devoted beyond reason to people. When he hears the boy who communicates like he does, without speaking, Kipp knows he needs to find him before it’s too late.

Woody’s fearful suspicions are taking shape. A man driven by a malicious evil has set a depraved plan into motion. And he’s coming after Woody and his mother. The reasons are primal. His powers are growing. And he’s not alone. Only a force greater than evil can stop what’s coming next.

Review: I’m in the middle of a series I really like by this author and when I saw he was releasing a new title in French, I was curious to find out more.

Woody is an autistic child who doesn’t speak. But whatever he doesn’t say, he uses it to think. With danger closing in on him since his father’s death, he is determined to figure out what is going on. Yet it will be far from easy.

We also follow the life of Kipp, an amazing and mostly telepathic dog, who has just lost his owner and begins a quest to find Woody and help him.

It was a pretty nice novel, even if it’s true that these are themes that attract me a little less. I always have trouble with telepathic animals, but the story was fun to read and I enjoyed discovering this novel quite different from the others.

 

 

Dévotion de Dean Koontz

Résumé : Woody Bookman, 11 ans, n’a pas dit un mot depuis sa naissance. Pas même quand son père est mort dans un prétendu accident. Mais pour Megan, sa mère, le plus important est que son fils autiste, doté d’une intelligence supérieure, soit heureux.

Woody, lui, est persuadé qu’un laboratoire se livrant à des expériences génétiques secrètes et ultrasensibles est responsable de la mort de son père. Et que la menace se rapproche désormais de lui et de sa mère.

Avec l’aide de Kipp, un golden retriever télépathe, Woody va tenter de stopper l’être maléfique tapi dans l’ombre…

Avis : Je suis en plein dans une série que j’aime beaucoup de cet auteur et quand j’ai vu qu’il sortait un nouveau titre, j’ai été curieuse de le découvrir.

Woody est un enfant autiste qui ne parle pas. Mais tout ce qu’il ne dit pas, il l’utilise pour réfléchir. Alors que le danger se rapproche depuis la mort de son père, il est déterminé à comprendre ce qui se passe. Pourtant, ce sera loin d’être facile.

Nous suivons aussi la vie de Kipp, un chien étonnant et surtout télépathe, qui vient de perdre sa maitresse et qui commence une quête pour retrouver Woody et l’aider.

C’était un roman assez sympa, même si c’est vrai que ce sont des thèmes qui m’attirent un petit peu moins. J’ai toujours du mal avec les animaux télépathes, mais l’histoire était sympa à lire et j’ai pris plaisir à découvrir ce roman assez différent des autres.

Odd Thomas by Dean Koontz

Odd Thomas, Book 1

Synopsis: The dead don’t talk. I don’t know why. But they do try to communicate, with a short-order cook in a small desert town serving as their reluctant confidant. Sometimes the silent souls who seek out Odd want justice. Occasionally their otherworldly tips help him prevent a crime. But this time it’s different.

A stranger comes to Pico Mundo, accompanied by a horde of hyena-like shades who herald an imminent catastrophe. Aided by his soul mate, Stormy Llewellyn, and an unlikely community of allies that includes the King of Rock ’n’ Roll, Odd will race against time to thwart the gathering evil. His account of these shattering hours, in which past and present, fate and destiny, converge, is a testament by which to live—an unforgettable fable for our time destined to rank among Dean Koontz’s most enduring works.

Review: I’ve had this novel for a while. I couldn’t even tell where I got it. But finally, I got around to it.

I don’t know why, from the cover, I thought it was a thriller. Also, I was surprised to see ghosts, but it was a nice surprise.

Odd has an ordinary life, but also an unusual one: he works in a classic restaurant but he also sees ghosts! He tries to help them, but it’s not that easy. And when he decides to follow Mr. Mushroom, his whole life will be turned upside down.

I thought the ideas were nice, but I had a little trouble staying in the story the whole time. I did reconnect towards the end of the book. I found out that there was a movie that came out in 2013 that I haven’t seen. I’m pretty curious to find out because it seems to follow the story pretty well.

 

L’autre femme de Mary Kubica

Résumé : Sadie et Will Foust viennent à peine de quitter Chicago avec leurs deux enfants pour une petite île perdue au large du Maine battue par les tempêtes, que leur voisine Morgan Baines est retrouvée morte chez elle. Le meurtre secoue la petite communauté insulaire, et surtout Sadie, bouleversée par le drame.
Tandis que les soupçons de l’agent Berg, le flic local, s’orientent vers Sadie et sa famille, fraîchement débarquée sur l’île, Sadie s’enfonce petit à petit dans une quête obsessionnelle, hantée par le besoin de découvrir ce qui est vraiment arrivé à Morgan. Mais plus elle découvre d’indices, plus elle comprend qu’elle risque de tout perdre si la vérité fait un jour surface…

Avis : J’avais lu quelques romans de Marie Kubica que j’avais bien aimés et j’étais curieuse de découvrir celui-ci.

Sadie et Will viennent d’emménager à Chicago avec leurs deux enfants pour s’occuper de la nièce de Will dont la mère vient de suicider. Mais voilà, ce nouveau départ n’est pas forcément au goût de Sadie. Les choses vont empirer quand une de leur voisine est assassinée. Notre héroïne est bien décidée à comprendre ce qui s’est passé, mais cette enquête la forcera à découvrir des choses qu’elle aurait surement préféré ne pas savoir.

J’ai passé un bon moment avec l’histoire, même si j’avais compris ce qui se passait bien avant la fin. J’étais quand même curieuse de voir comment tout allait se dérouler. Et puis, il y avait quand même aussi quelques surprises! Une bonne lecture.

A Fatal Secret by Faith Martin

Ryder & Loveday Mystery, Book 4

Synopsis: Oxford, 1961

A family day out at Briar’s Hall ends in tragedy when a young boy goes missing – and his body is found at the bottom of a disused well in the orchard.

It looks like a simple case of an eleven-year-old exploring where he shouldn’t: a tragic accident. But Coroner Clement Ryder and Probationary WPC Trudy Loveday aren’t convinced. If Eddie had been climbing and fallen, why were there no cuts or dirt on his hands? Why would a boy terrified of heights be around a well at all?

Clement and Trudy are determined to get to the truth, but the more they dig into Briar’s Hall and the mysterious de Lacey family who live there, the murkier things become.

Could it be that poor Eddie’s death was murder? There are rumours of blackmail in the village, and Clement and Trudy have a horrible feeling that Eddie stumbled on a secret that someone was willing to kill for…

Review: I really enjoyed the first three volumes and was looking forward to the following adventures of Clement and Trudy.

The body of a child was discovered in a well, dead after an Easter egg hunt. But now, if this death is considered accidental, the owner of the mansion comes to Dr. Clement Ryder to ask him to reopen the investigation, because he is convinced that the child was murdered.

Trudy and Clement team up again to find out what happened. In a small town, everyone is hiding secrets and figuring out the truth won’t be easy. Danger is closing in and maybe Trudy won’t escape so easily this time.

This was a good sequel and I was thrilled to see the characters again. The story is interesting and I wasn’t expecting this ending at all. Trudy and Clement’s side stories are also interesting and I’m curious to see how it will develop.

A very good sequel, as always!

 

 

L’appel de la sirène de Emelie Schepp

Jana Berzelius, Tome 5

Résumé : Norrköping, Suède. Deux femmes sont retrouvées noyées sur les bords du fleuve de la ville. Leurs jambes cousues entre elles leur donnent l’apparence de funèbres sirènes. Lorsqu’un troisième corps est découvert avec ce même détail macabre, la pression monte pour la procureure Jana Berzelius, en charge de l’enquête avec les policiers Henrik Levin et Mia Bolander. Les allées et venues d’une voiture près des lieux du crime sont peut-être la clé : le véhicule appartient à un certain Simon Norell qui a tué sa famille des années plus tôt. Il serait l’assassin parfait s’il n’était pas en ce moment même enfermé en hôpital psychiatrique.
Dans sa quête vengeresse de la vérité, Jana Berzelius prend des décisions impulsives et radicales qui pourraient finir par se retourner contre elle…

Avis : Je n’ai lu que le tome précédent (il faudrait vraiment que je lise les premiers, parce que cette série est très sympa !) mais j’étais curieuse de me lancer dans cette suite et de découvrir plus des aventures de Jana Berzelius.

Le tome précédent a eu de graves conséquences et notre héroïne doit maintenant faire face à son passé. Elle préfèrerait l’éviter, mais tout la force à s’y confronter.

Plusieurs femmes sont retrouvées mortes dans la rivière, leurs jambes cousues, mais ne comprendce qui a bien pu se passer. Jana est déterminée à trouver le coupable et si a elle doit s’allier avec le Diable, elle n’hésitera pas. Pourtant, les conséquences pourraient changer sa vie.

J’ai adoré en apprendre plus sur Jana, mais aussi sur ce garçon qu’elle a connu quand elle était plus jeune. Je me demande comment l’histoire va s’orienter à présent et je suis, en tout cas, très curieuse de pouvoir me plonger dedans !

C’était une super suite, la couverture est sublime aussi, je ne peux que vous conseiller cette série !

Nos Monstres de Angela Marsons

DI Kim Stone, Tome 2

Résumé : Un homme est retrouvé mort à la sortie d’un pub des Midlands, son corps lacéré de coups de couteau. Un ex-taulard, condamné pour viol. Chargée de l’affaire, l’inspectrice Kim Stone débusque rapidement la coupable : Ruth, une ancienne victime. Simple vengeance ? Sauf que quelque chose ne colle pas.
Pour comprendre les raisons de ce passage à l’acte, la policière se tourne vers Alex Thorne, une psychiatre reconnue qui suivait Ruth depuis des mois.
Dès lors, leurs chemins n’en finissent plus de se croiser. D’autres meurtres vengeurs, sauvages, d’autres assassins aux profils inattendus, avec un lien en commun : Alex Thorne.
Que se passe-t-il dans le cabinet du Dr Thorne ? Quelle thérapie propose-t-elle à ses patients ? Et pourquoi Kim se sent-elle menacée par cette psychiatre qui semble si bien la connaître ?

Avis : Le premier tome avait été une jolie surprise et j’étais donc impatiente de me lancer dans ce nouveau volet.

Kim Stone aime aller au bout de ses affaires, mais la dernière en date est loin d’être facile. En effet, notre héroïne doit gérer deux cas : une histoire de pédophilie qui est très difficile à gérer et Alex Thorne, une psychiatre très étrange. Mais voilà, s’en prendre à cette femme, c’est aussi affronter son passé, et Kim n’est peut-être pas capable de le faire. Et si elle repartait dans la tourmente ?

Ce roman était très intéressant même si l’atmosphère reste très malsaine du début à la fin. J’étais mal à l’aise en le lisant, mais en même temps j’ai trouvé ça fascinant de découvrir l’histoire de Kim, son passé. Je me demande aussi ce qu’elle va faire à présent.

J’ai vu dans le résumé des prochains tomes qu’Alex serait présente dans certaines des histoires et je suis très curieuse de voir ce qu’elle fera pour atteindre Kim.

Un second tome très sympa.