Guest Post avec Adeline Dias et Concours


Adeline Dias est l’auteur du roman de romance contemporaine En rage de toi, paru le 10 septembre 2012 aux Editions Valentina. Merci à elle pour ce fabuleux guest post ainsi qu’à Murame pour ce magnifique dessin représentant les deux personnages principaux du roman.

 ————–
Source : Murame


          La sortie d’En Rage de Toi a mis deux personnages sur le devant de la scène. Leur histoire constitue la base de ma romance éditée par les Editions Valentina. En tant qu’auteur, je connais mes personnages Juliette et Josselin, mais peut-être voudriez-vous en savoir plus ? 
          C’est au prix d’un vil chantage ( ne pas écrire une suite douloureuse qui finira dans le sang et la mort ) que je les ai convaincus de m’accorder une interview. 
          Josselin a accepté, contraint et forcé avec gentillesse, de me recevoir au Marylin, le bar qu’il gère à Lille, pas très loin de la Gare Lille-Flandres pour ceux qui connaissent un peu la ville. C’est donc devant une tasse de thé que je commence la torture l’interview de Juliette et Josselin. 

« Adeline : Bonjour tous les deux, votre couple est un peu exposé par le roman, vous le vivez comment ?
Juliette qui sert la main de Josselin dans la sienne sur la table : Bonjour… A vrai dire on s’en serait passé, tu sais.
Adeline : Il faut bien que je maltraite quelqu’un, non ?
Josselin : A choisir, tu n’aurais pas pu prendre Liam et Mathias ? Ou Gaëlle? ( Note d’Adeline : les autres personnages d’En Rage de Toi )
Adeline : Je trouve que Liam et Mat sont quand même bien présents, non ? Puis bon, c’est votre histoire à vous que je voulais raconter. Deux têtes de mule qui se rencontrent, ça a du charme.
Josselin : Je ne suis pas une tête de mule.
Juliette : Moi non plus ! Enfin. Moi je ne le suis pas. Lui par contre…
Elle me fait un petit clin d’œil et nous rions.
Josselin : Ca va, je vous dérange pas ?
Adeline : A peine. Mais si tu veux qu’on parle un peu de toi, on peut y aller. Présente-toi.
Josselin :  Bah, je suis Josselin, je suis originaire de Lyon mais je vis maintenant à Lille où je gère un café…
Adeline :  Tu ne penses pas être un peu jeune pour gérer un bar comme ça ?
Josselin après un temps de réflexion : Il n’y a pas vraiment d’âge, tu sais ? On pourrait plutôt parler de compétence. J’ai travaillé depuis ma majorité dans un café-brasserie d’Arras… et comme c’était un petit truc familial, j’ai touché un peu à tout, je pense donc en être capable. Pour l’instant, le Marylin fonctionne bien, je ne me plains pas.
Adeline : Le Marylin… d’où vient ce nom ?
Josselin rit avant de répondre : Tu le sais bien, c’est toi qui as créé Vinciane, ma patronne et la proprio du bar. C’est grâce à toi qu’elle est fan du groupe Indochine. Je n’ai pas voulu vous contrarier. Marylin est le titre de l’une de leurs chansons…
Juliette :  A ton avis, elle a pêché mon prénom où ? Dans une chanson ?…
Josselin : Ouais, c’est vrai. Ton prénom aussi est très influencé par les goûts de Madame.
Adeline : Dites, on n’est pas là pour parler de mes goûts… Juliette, puisque tu interviens, à ton tour de te présenter !
Juliette : Bah je m’appelle Juliette. Je suis secrétaire de direction… et j’adore la musique.
Adeline : Tiens justement,  parle-moi un peu de ta passion pour la musique. Jouer a l’air d’être une façon de respirer pour toi.
Juliette jouant avec le fond de sa tasse de chocolat : En fait, ça a toujours été naturel pour moi. Je pense que ça vient de mes parents. Déjà petite, le moindre instrument devenait source d’intérêt.  La guitare, j’y suis venue un peu par hasard. J’ai commencé étant gamine parce que c’était l’instrument le plus accessible. Le violon, ça a été plus tardif. Mais c’est vrai que quand je joue, j’oublie un peu le monde qu’il y a autour.
Josselin :  Au point que des gens peuvent même entrer chez toi sans que tu t’en rendes compte. C’est vraiment pas sérieux. Il pourrait t’arriver des choses, tu sais.
Juliette : Tu cherches juste une raison pour t’imposer à la maison.
Josselin avec un sourire : J’adore ton chat, c’est pour ça.
Juliette : Crétin…
Adeline : Jolis petits mots d’amour… En parlant de ça d’ailleurs, des petits surnoms entre vous ?
Josselin, moqueur : Ma petite teigne.
Juliette, moqueuse elle aussi : Chieur.
Josselin : Emmerdeuse.
Juliette : Tu peux parler, franchement !
Adeline : Euh… ça dérape là.
Josselin : Pas faux. Mais en même temps, tu poses des questions chiantes, tu sais ?
Adeline : Vous êtes adorables quand vous vous y mettez tous les deux. Bon, on reprend le jeu des questions alors. Josselin, ce qui te plaît le plus chez Juliette ?
Josselin : Son caractère. Et son adorable petit c… euh. Bref.
Juliette qui lui adresse un regard noir : Ouais. Fais gaffe à ce que tu vas dire.
Josselin :  Ne dis pas que t’aimes pas le mien !
Juliette : Ouais enfin… ça regarde personne. Et moi, ce que je préfère chez toi, c’est tes mains ! Espèce de pervers !
Adeline : Et pourquoi les mains ?
Juliette : C’est idiot, je sais. Mais en fait, je trouve les mains très parlantes chez un homme. J’adore les yeux de Josselin hein, mais ses mains… Surtout quand il joue de la guitare. Ou quand il sert au café. Je pourrais passer des heures à le regarder.
Josselin passe un bras dans son dos et l’attire contre lui : C’est mignon ça.
Juliette  détourne les yeux : Oui bah n’en profite pas…
Adeline avec un petit sourire : Dans votre couple, qui porte la culotte ?
Josselin : Moi c’est évident ! Elle en met pas en plus !
Juliette qui lui donne un coup de coude : T’es con des fois, sérieux !  Et on sait bien que c’est moi de toute façon !
Adeline : Cherchez pas. La réponse à la question, c’est : aucun des deux.
Josselin : Oui, vu que c’est toi notre créatrice, espèce de sadique.
Adeline : On avait déjà établi que je l’étais, mon cher.  Votre morceau de musique préféré ?
Josselin : Placebo, Every You Every Me.  L’ambivalence qu’il exprime dans ce morceau… C’est assez dérangeant et en même temps, je trouve ça plutôt réaliste. Beaucoup de gens fonctionnent comme ça.
Juliette : The Hush Sound, You are the Moon…
Josselin : Ah? Je pensais que tu aimais les trucs qui bougent un peu plus.
Juliette : Oui mais la chanteuse a une voix magnifique. Non, elle est vraiment belle cette chanson…
Adeline : Pour finir, si vous aviez un petit message pour convaincre les lecteurs de se plonger dans mon livre ?
Juliette : Tu nous as pris pour des hommes-sandwich ou quoi ?
Adeline : Tu veux vraiment qu’on rediscute d’une éventuelle suite avec du sang, de la douleur…
Juliette : Venez vite lire notre histoire !
Josselin : Oui, sinon elle va nous faire du mal !
Adeline : N’importe quoi… »

          Voilà, Juliette et Josselin étaient ravis de répondre à mes questions. J’espère que ça vous a plu, moi j’ai adoré cette petite expérience. Surtout n’hésitez pas à me rendre visite chez moi, sur mon blog : www.songesdeplumes.fr et à jeter un petit coup d’œil sur mon livre En Rage de Toi, édité chez Valentina à partir du 10 septembre !

  ————–

Adeline Dias est née en 1989 en région parisienne, où elle y grandit paisiblement et c’est au lycée qu’elle commence à écrire et surtout à finir ses textes. C’est à ce moment-là aussi qu’elle créé son premier blog qui lui permettra d’être contactée par Ravet-Anceau, sa première maison d’édition. De ce contact naîtra son premier livre Une héritière à Valenciennes, sorti en mai 2010. Avec son diplôme d’infirmière en poche, elle est venue s’installer dans le nord de la France peu après. En Rage de Toi, son deuxième livre est disponible aux Editions Valentina depuis le 10 septembre 2012. 

————– 
Thanks to Adeline Dias for this guest post. You can win a set of bookmarks. There will be two winners, one international and a French one. The giveaway ends on October 1st. 
Encore merci à Adeline pour ce guest post. Vous pouvez gagner des marques pages. Il y aura deux gagnants, un Français et un International. Le concours se termine le 1er Octobre. 

a Rafflecopter giveaway

 

13 thoughts on “Guest Post avec Adeline Dias et Concours

  1. J’ai adoré ce guest-post/interview participative etc…Je perds mes mots ^^ Oui, c’est un grand oui! j’ai envie d’aller voir plus loin et de lire le livre (pouf! On the wish-list) Bravo à cette jeune auteure, pleine de peps on le sens et je vais aller maintenant faire aussi un tour sur son blog ^^ bisou bisous et merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *