Interview – Amanda Carlson + Giveaway/Concours

We’re happy today to welcome on the blod the amazing Amanda Carlson who is releasing today the second book in her Sin City Collectors series: Ante Up.

Nous sommes contentes d’accueillir l’auteure Amanda Carlson qui publie aujourd’hui son deuxième tome dans la série Sin City Collectors : Ante Up.

—–

Welcome on Between Dreams and Reality. Can you present you in a few words?

I’m an urban fantasy/paranormal romance author. I love the fantasy genre in general, and really love writing action and romance. I live in Minneapolis, Minnesota with my husband and three kids.

How would you describe the Sin City Collectors series?

The Sin City Collectors are group of supernaturals employed by an agency as bounty hunters to bring in errant supes. It’s gritty work to be a Collector, and our stories revolve around one job assignment along with a romance, so each story contains both action and romance. These are stand alone paranormal romances, and every one will have their own happily ever after (HEA).

Is it difficult to write a full series with a novella format?

I thought it might be at first, but I’m finding it fairly easy and lots of fun. You have to tighten everything up, but that’s the fun part to me. I think my novellas read longer, and readers should know that each of our stories are a minimum of 30K-40K in length–and some people out there calling that a full length book these days. So, really, the stories themselves aren’t that short.

How many books do you intend to write?

I will write at least three novellas, but likely six. In my first three installments, my characters interact. With the next three, I’ll likely introduce six new characters.

Do you intend to write them in longer format?

That’s a definite possibility! I’d love to do a novel with my first six characters. That would be so fun.

Are there any other projects you’re working on or thinking about starting in the near future?

I always have something going on the side. Stay tuned! The best place to get my news first is my newsletter. Sign-up is on the front page of my website. www.amandacarlson.com

Thanks for hosting me! It’s always fun to stop by and chat. ANTE UP releases is available today and I’m so excited to share it.

 

—————————————–

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis une auteure d’urban fantasy/romance paranormale. J’adore le genre fantasy en général, et j’adore écrire de l’action et de la romance. Je vis à Minneapolis, Minnesota avec mon mari et mes trois enfants.

Comment décririez-vous la série Sin City Collectors ?

Les Sin City Collectors sont un groupe surnaturel employé par une agence de chasseurs de prime pour ramener les supes devenus rogues. C’est un travail courageux, et nos histories se tournent vers un assignement le tout avec une romance, et donc chaque histoire contient à la fois de l’action et de la romance. Ce sont des romances paranormales qui peuvent se lire séparément, et chacune d’elle a son propre happy end.

Est-ce difficile d’écrire une série complete sous la forme de nouvelles ?

Je pensais que ça le serait au début, mais je trouve que c’est finalement facile et très drôle. Je dois tout condenser, mais c’est une partie assez sympa pour moi. Je pense que mes nouvelles sont assez longues, et les lecteurs devraient savoir que chaque histoire ont au minimum 30K-40K mots en longueur – et certaines personnes disent qu’elles peuvent les considérer comme un véritable livre aujourd’hui. Donc vraiment, les histoires en elle-memes ne sont pas courtes.

Combien de livres comptez-vous écrire ?

Je vais écrire au moins trois nouvelles, mais surement six. Dans les trois premiers volumes, mes personnages interagissent. Dans les trois suivant, j’introduirais surement six autres personnages.

Pensez-vous les écrire sous un format plus long ?

C’est définitivement une possibilité ! J’aimerais beaucoup faire un roman avec mes six premiers personnages. Ce serait sympa.

Avez-vous d’autres projets sur lesquels vous travaillez ou pensez commencer dans un futur proche ?

J’ai toujours quelque chose sur le feu. Restez alerte ! Le meilleur endroit pour avoir des informations reste ma newsletter. Inscrivez-vous sur la page principale de mon site. www.amandacarlson.com

Merci de m’avoir reçu ! C’est toujours agréable de s’arrêter et de parler. ANTE UP sort aujourd’hui et je suis impatiente de le partager.

 

Sin City Collectors, 1

Synopsis: Welcome to Vegas. Home of the Sin City Collectors. The job description is easy: Bring the offending supernatural in to the Boss and don’t ask any questions.

Nevada Hamilton has learned a few things since becoming a Sin City Collector, and staying away from vampires is one of them. After botching her first Collection, the vamp getting away after causing as much damage as possible, she hasn’t been assigned to another one since.

But when she receives her next playing card, she’s in for a surprise. Not only is a vampire her next target, but they’ve paired her up to make sure she gets the job done right. Refusing a Collection is not an option, but when she discovers who she’s working with, making the mission as difficult as possible for her new partner becomes her top priority…

Being a hellhound isn’t enough to protect Jake Troubadour from Nevada Hamilton, no matter how thick his skin is. Finding out he has to work with the beautiful dhampir, after not seeing her for three years, is a low blow—but Jake is a professional. He takes his Collections as seriously as he does running his bar. He’ll do whatever it takes to get the job done, but after that, he’s out. No more chances for the girl who wrecked his bike and scarred his soul so long ago. But even with his heart dead set against it, this hellhound quickly finds he’s not immune to love after all.

What’s Collected in Vegas, stays in Vegas…

 

a Rafflecopter giveaway

 

 Come back and check out more posts and giveaways by following the dates here.

Interview ~ Amanda Carlson (+traduction) ~ Concours

Nous somme très heureuses aujourd’hui d’avoir Amanda Carlson, la merveilleuse auteure de la série Jessica McClain C’est une fantastique série de fantaisie urbaine, vous pouvez d’ailleurs lire mon avis du premier tome ici. Si vous voulez en savoir plus sur le deuxième tome, revenez le 18 Avril pour lire mon avis. C’était excellent ! N’hésitez donc pas à vous plonger dans le premier roman qui sort chez Le Livre de Poche ce 10 Avril en France. Ou Hot Blooded le deuxième volume qui sort le 24 Avril en anglais. Merci à Amanda pour cette jolie interview et aux éditions Livre de Poche pour le concours.

We’re so happy to have today on the blog Amanda Carlson, the wonderful author of the Jessica McClain’s series. It’s a fantastic UF series and you can read my review of the first one here. And come back soon to discover my review about the second one. It was awesome! So don’t hesitate and read it! Hot Blooded will be out on April 24th. Check the interview in English under the French translation.
—————– 
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Mon nom est Amanda Carlson et je suis l’auteure de la série Jessica McClain. Je vis à Minneapolis, MN et j’ai trois enfants. J’ai toujours vécu ma vie ici et j’ai hâte de pouvoir découvrir le reste du monde.
Comment décririez-vous la série Jessica McClain ?
C’est une série d’urban fantasy pleine d’action et d’aventures. Jessica est la seule loup-garou femelle, et à cause de cela tout le monde surnaturel est après elle. Elle partage sa vie avec de nombreux supers personnages et cela la rend intéressante.  
Que peuvent attendre les lecteurs pour les prochains tomes ? *Croise les doigts pour en apprendre plus sur le tome 3 * 
Plus d’action. Dans HOT BLOODED, Jessica voyage pour sauver son homme et découvrir qui elle est et quel genre de pouvoir elle détient. Dans COLD BLOODED, elle approfondit les choses. Elle est tout de suite en fuite. Beaucoup de suspens et de rencontres tandis qu’elle se rend à la Nouvelle-Orléans. Ils ont tous été fun à écrire.
Alors Jessica, d’où vient-elle ?
LOL, de ma tête ! Jessica est tout ce que j’aime dans une héroïne. Elle est intelligente, coriace, forte et insolente. Elle est apparue dans ma tête complètement formée.
Si vous pouviez rencontrer un personnage de vos livres, qui serait-ce et pourquoi ?
Wow. Probablement Jessica. J’adorerais m’assoir et boire une bière avec elle.
Si vous le pouviez, voudriez-vous échanger votre place avec un de vos personnages ?
Pour une nuit avec Rourke ? Mon dieu oui, je voudrais être Jessica !
Comment choisissez-vous les noms de vos personnages ? Est-ce juste des noms que vous aimez, des gens que vous connaissez ou autre ?
La plupart des noms sont juste apparus dans ma tête, prêts à être employés. Ils sont toujours parfaits pour la personne. Je ne sais pas comment ça arrive, mais ils ne correspondent jamais à quelqu’un que je connais.
Listez 5 personnages de Nouveau Sang et associez-y un mot.
Jessica: Forte, Rourke: Sexy, Tyler: Loyal, Danny: Endurant, Nick: Honnête
Pourriez-vous décrire votre journée habituelle ?
Je me réveille et me fais une géante tasse de café. Je m’assois à mon bureau et vérifie mes emails et réseaux sociaux. Ensuite, j’écris ou je modifie, prenant quelques pauses durant la journée – surtout pour vérifier Facebook ou Twitter. Les enfants rentrent à la maison et nous faisons les courses et préparons le diner. Ensuite je fais pratiquement la même chose. J’ai l’habitude d’éteindre mon ordinateur vers minuit et recommencer ainsi le jour suivant.
Quel est votre moment le plus mémorable (bon, mauvais ou autre) que vous ayez-eu en tant qu’auteur ?
Je dirais que c’est « L’appel » pour que me dire que mon livre a été vendu qui a été le meilleur des moments. Mon agent m’a surprise avec un coup de téléphone à l’improviste. C’était fantastique. 

Quand vous vous asseyez et que vous écrivez, savez-vous à l’avance comment l’histoire se finira ou vous laissez-vous guider par le stylo ?
Non, je laisse le stylo me guider. C’est ce que j’aime le plus dans le processus d’écriture. Quand une histoire me surprend, c’est le plus beau des cadeaux. Cela me garde toute excitée.
Quelle a été la scène la plus difficile à écrire?
Je déteste les « entre deux temps », quand les personnages vont d’un endroit à un autre. Ceux-ci sont les plus durs à écrire, car c’est difficile de faire quelque chose de banal quelque chose d’intéressant. 
Comment vous sentez-vous maintenant que vos livres vont sortir en France ?
Je suis SI excitée !!!! J’espère que les Français adoreront les livres. Si je vends bien, je pourrais être capable de venir! C’est un rêve que de venir à Paris et de découvrir la France.

Merci beaucoup de m’avoir eu aujourd’hui. J’espère que tout le monde aimera SANG NOUVEAU, qui sera disponible dès le 10 Avril ! Venez me trouver sur Twitter ou Facebook et dites moi ce que vous en avez pensé.
——————
Can you present you in a few words?
My name is Amanda Carlson and I’m the author of the Jessica McClain series. I live in Minneapolis, MN and have three kids. I’ve lived here all my life, but I can’t wait to visit the rest of the world.
How would you describe the Jessica McClain series?
It’s an exciting action and adventure urban fantasy series. Jessica is the only female werewolf, and because of that the supernatural world is after her. She shares her life with a bunch of fun characters and that makes it interesting.

What can readers expect from the upcoming sequels? *fingers crossed to know more about the third novel*
More action. In HOT BLOODED Jessica is on a journey to save her man and discover who she is and what kind of power she can wield. In COLD BLOODED, she jumps back into the thick of things. Immediately she is on the run. Lots of suspense and close encounters as she makes her way down to New Orleans. They were both so much fun to write.
So Jessica, where’d she come from?
LOL, my head! Jessica is everything I love about a heroine. She’s smart, tough, strong and sassy. She popped into my mind already fully formed.
If you could meet any characters in your book, who would it be and why?
Wow. Probably Jessica. I’d love to sit down and have a beer with her.
If you could, would you change places with any of your characters? 
For a night with Rourke? Hell yes, I’d be Jessica!
How do you pick the names of your characters? Are they just names you like, people you know or do they have some other meaning?
Most of the character’s names just pop into my head ready to go. They always fit the person well. I have no idea how that happens, but they are never from anyone I know.
List 5 characters from Full Blooded and do word associations.
Jessica: Fierce, Rourke: Sexy, Tyler: Loyal, Danny: Enduring, Nick: Honest
Could you describe your average day and writing practices?
I wake up and pour myself a giant cup of coffee. I sit at my desk and catch up on email and social media. Then I either write or edit, taking little mind breaks during the day—mostly checking in with facebook or twitter. The kids come home and we run errands and cook dinner. Then I do more of the same. I usually close my laptop around midnight and start over the next day.
What is the most memorable moment (good, bad, or other) you have had in your life as an author? 
I’d have to say getting “The Call” that my book had sold was the very best moment I’ve had so far. My agent surprised me with a phone call out of the blue. It was fantastic.
When you sit down and write do you know how the story will end or do you just let the pen take you?
No, I let the pen take me. It’s what I love the most about the writing process. When the story surprises me it’s like the best present ever. It keeps me excited.
What’s the hardest scene for you to write?
I hate the in between time, when the characters are getting from one place to another. Those are the hardest to write, because it’s hard to make something mundane jump off the page.
How do you feel now that your books are soon out in French?
I’m SO excited!!!! I so hope the French audience love the books. If I sell well, I may I’ll be able to come for a visit! It’s a dream of mine to see Paris and the French countryside.
Thanks so much for hosting me today! I hope everyone enjoys SANG NOUVEAU, out April 10th! Come and find me on Twitter or facebook and let me know.

—————

Thank you Amanda for the answers! I’m sorry but this time the giveaway is only for France-Belgium-Luxembourg.


Merci à Amanda pour ces questions. Grâce aux Editions Livre de Poche, vous pouvez gagner 2 exemplaires de Sang Nouveau, le premier tome de la série. Le concours est ouvert à la France, la Belgique et le Luxembourg. N’hésitez pas à y participer! Pour cela, vous devez remplir la forme rafflecopter ci dessous. Cliquez sur chaque entrée et valider quand vous avez réalisé ce qui est demandé. Vous avez jusqu’au 27 Avril.
 

Résumé : « Je me réveillai entre quatre murs blancs avec l’odeur du désinfectant, du latex et du café dans les narines. On aurait dit une chambre d’hôpital typique, sauf que celle-ci accueillait exclusivement des loups-garous. Personne ne partageait cet espace avec moi, ce qui me facilitait les choses. Un loup nouveau-né, c’est le chaos assuré. J’étais devenue la seule louve à part entière de toute la planète. Ma nouvelle identité allait ébranler le statu quo du monde surnaturel. » Il n’est pas toujours facile d’être jeune et femme quand on est la seule représentante du sexe féminin dans une meute de loups-garous. Et la situation semble devenir vraiment très compliquée pour Jessica, 26 ans, lorsqu’elle apprend qu’elle représente pour les siens le mal absolu et que son existence a pour but l’anéantissement de sa race. Pour sauver sa vie, elle va devoir fuir…

a Rafflecopter giveaway

Interview ~ Sally MacKenzie (+traduction) ~ Concours-Giveaway

We’re happy today to have on the blog Sally MacKenzie, the author of the Naked Nobility series and the Duchess of Love series. The seven books of the Naked Nobility are already available and the second book of the Duchess of Love series : Surprising Lord Jack is released on March 5th. You can read our review here. Thanks to Sally for this amazing interview.

Nous sommes heureuses d’accueillir aujourd’hui Sally MacKenzie l’auteure de la série Noblesse Oblige et Duchess of Love deux séries publiées par Milady en Français. Les 7 tomes de Noblesse Oblige sont disponibles dans le commerce et le premier tome de Duchess of Love : Lord Ned à tout prix sort le 19 Avril 2013. Le deuxième tome Lord Jack a Tout Prix sortira en Juin 2013. Merci à Sally pour cette jolie interview.


————–


Hello! Thank you so much for coming on our blog today ! Can you introduce yourself in a few words?
Hello–or should I say bonjour? I’m afraid that and “merci,” “non,” and “oui” are about the extent of my schoolgirl French. I was born in our capital, Washington, D.C., and have lived almost all my life in its suburbs. Very boring! I was in France once–in Paris and Chartres–the summer I graduated from high school which was, er, a few years ago. I have a husband, four sons, and two daughters-in-law.
When did you first realize you wanted to be a writer?
When I was in fifth grade–so maybe 10 or 11 years old–we had to write a story for class. I’d never before taken such an interest in a school assignment! And when I read the story to the class, everyone laughed in the right places. I was hooked.
How many books do you intend to write for the Duchess of Love series?
I planned the Duchess of Love series to be a trilogy–three books–plus a prequel novella. I’m finishing up the third book now, and then I have to come up with an idea for a new series. I don’t think it will involve the Duchess of Love, but we’ll see where the muse takes me. 
Was it difficult to write the first book? How long did it take? 
If you mean Bedding Lord Ned, the first Duchess of Love book, it was harder than I expected. I think each book get harder to write, because I want to try to make each book better. I don’t remember exactly how long it took to write, but I’ve decided that I’m happiest if I have a year to write a book. It’s not just the writing that takes time, it’s the promotion and production. And I need time to recover and let the creative well refill.
If you mean the very first book I ever wrote–well, I wrote my first manuscript many, many years ago–on a typewriter! I’m not sure I’d be published today if the personal computer hadn’t been invented, since I’m a terrible typist and very big on revising.
When our oldest son was getting ready to go off to college, I decided I should try again to write for publication. I’m not sure how long it took me to write The Naked Duke. Probably several years. I was still very busy with our four boys, so I’d write in spurts. In some ways, it was easier to write the Duke than my other books. Yes, I didn’t know if it would ever be published, but then again, I didn’t have a deadline or any expectations. I could write what I wanted when I wanted, and I wasn’t at all concerned about what people would think. Now, as I say, I want to make each book better. I know my readers are looking forward to a good story, and I don’t want to disappoint them.
Is the Naked Nobility series totally finished or do you think you’ll come back to it one day?
I’m not sure. There are still a few characters whose stories I’d like to write, but I think I should pursue other projects for now. But maybe someday… One never knows.
How did you end up writing romance books? Is there any other genre that appeal to you?
Well, I’m a hugefan of happy endings.
When my sons were young, I tried writing picture book texts–I read a lot of picture books with four little boys! I sent manuscripts out to publishers, and I got a number of “good” rejections–no’s, but with invitations to send something else. I even had a few close calls where I had direct contact with an editor. But nothing ever sold. And then I got busy with carpooling and organizing scouts and sports and other activities for my kids.
Growing up, I read a lot of Georgette Heyer, who many consider the “mother” of Regency-set romances. I loved her books: they were so witty and smart. Some of her vocabulary even crept into mine; when I was dating my husband many years ago, I’d sometime throw him with a Regency-ism. And when I was raising our sons, I read other Regency-set stories. So when I was getting back to writing, writing a Regency-set book seemed like a good idea.
Is there a character more difficult than the others to write?
No, I don’t think so. All my characters give me fits!
Who is your favorite character in the series?
That’s like asking who is my favorite son! I love them all, with all their charm and all their warts. I will admit, though, that I’ve had some fun with the Duchess of Love.
Did you need to do a lot of researches for your books?
Yes and no. I think I have a pretty good feel for the Regency–or at least how it’s portrayed in romances–and I don’t build my stories around historical events or figures. But I do a lot of research as I write, looking for those perfect details. I use the Oxford English Dictionary constantly to see if a word I want to use is appropriate for the period. I have research books on Regency London, country houses, fashions, ornamental objects, botany, period slang, even underwear! And of course I use the internet, too.
Why did you choose this period for your novels?
The Regency–technically from 1811 to 1820–is a period of great change. I set my books in the latter part of this time, after the Napoleonic Wars (Is that what you call them in France?) from 1816 to 1820 or 1821. I can come up with a bunch of sensible reasons for writing in this period, but the truth is I chose it because I loved Geogette Heyer’s books. I write mostly about the “happy” side of the Regency–the balls, the house parties, the nobility. It’s a fun world to escape to, if you don’t think about the rudimentary plumbing and questionable sanitation and lack of good medical care.
How do you find your titles? Did you imagine them all when you started the series or do you brainstorm each time?
I have to say I lucked into my Naked titles. The first book in the series, The Naked Duke, was the book I wrote when getting back to writing after raising my sons. A friend told me my working title for the book wasn’t very exciting, so I gave the problem some thought. They say sex and power sells. So, the hero was a duke–there’s power–and he happened to be naked when he met the heroine. Voila! The Naked Duke.
When I sold the manuscript, the editor liked the title, so we kept it. But my contract was for two books, which meant I had to come up with a new idea and a new title. I sent my editor a few suggestions, but nothing appealed to her. And then I thought…well, the books are connected, why not keep the pattern: The Naked… ? There was only one problem. I’d decided to write about the duke’s two friends, both of which were earls. So I had to give one a “promotion” and The Naked Marquis was born!
The Naked series wasn’t planned in advance, but grew book by book. By the time I ran out of noble titles, it was time to move on to a new series.
I came up with the titles for the Duchess of Love series when I proposed the concept to my editor. Initially they were Bedding Lord Ned, Surprising Lord Jack, and Loving the Duke. I had planned to have the duchess be a widow, but when I let her husband live–such power we authors have!–I had to change the last book’s title, because the oldest son hadn’t yet inherited. So that book became Loving Lord Ash–at least for now. The cover’s not done, so it could change.
Do you write full time? If no, do you hope to eventually do so?
I do write full time, but that’s not because I quit my job. My job quit me. My husband has always worked crazy hours, so we decided it made sense for me to stay home with the babies. I also wrote while the boys napped, but when I entered the carpool years and took over running many of their sport and school activities, writing got put on the backburner. Now that they are all independent and out of the house, I can make writing my priority.
Do you have a favorite author? Or a favorite book?
No, I don’t really think I do have a favorite book or author. I know too many authors now as friends, and, sadly, I don’t have much time to read for pleasure. Plus writing has made me read books differently. I still enjoy Georgette Heyer’s books when I have the chance to reread them.
Have you already other plans for future series? Or is it top secret?
Not yet! Once I finish revising Loving Lord Ash I’ll put on my thinking cap and come up with something. I can only hold one thing in my head at a time. Maybe I used up all my juggling skills keeping those four boys and their activities straight.
Your books are released in France, do you see yourself meeting your French fans one day?
I would love to come to France someday. I’ve even given it a little bit of thought after I met someone from my French publisher. I’m not sure when it will happen, though.

—————–

Bonjour! Merci beaucoup de faire parti de notre blog aujourd’hui ! Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? 
Hello – ou dois-je dire Bonjour? J’ai bien peur que “merci,” “non,” et “oui” soient les seuls mots qui restent de mes cours de Français. Je suis née dans notre capitale, Washington, D.C., et j’ai vécu presque toute ma vie dans sa banlieue. Très ennuyant ! Je suis venue en France il y a longtemps – à Paris et Chartres – l’été où j’ai eu mon diplôme, il  y a quelques années. J’ai un mari et quatre fils et deux belles filles.
Quand avez-vous réalisé que vous vouliez devenir un auteur ?
Quand j’étais en 5ème année – alors peut-être vers 10 ou 11 ans – nous devions écrire une histoire pour la classe. Je n’avais jamais eu auparavant d’intérêt pour le travail scolaire ! Et quand j’ai lu l’histoire devant la classe, tout le monde a ri aux bons endroits. J’ai été stupéfaite.
Combien de livres pensez-vous écrire pour la série Duchess of Love ?
J’ai prévu de faire de la série Duchess of Love une trilogie – trois livres – plus un préquel sous forme de nouvelle. Je suis en train de finir le troisième tome en ce moment, et ensuite il faudra que je trouve d’autres idées pour une nouvelle série. Je ne pense pas que cela comprendra Duchess of Love, mais nous verrons où ma muse me mène.
A-t-il été difficile d’écrire le premier tome? Combien de temps cela a-t-il pris ?
Si vous voulez dire Lord Ned à tout prix, le premier tome de la série Duchess of Love, c’était plus difficile que prévu. Je pense que chaque livre est plus difficile à écrire, comme je veux qu’ils soient meilleurs. Je ne me rappelle pas exactement combien de temps ça m’a pris, mais j’ai décidé que je suis contente quand j’ai un an pour écrire un livre. Ce n’est pas seulement le temps que l’écriture prend, c’est aussi la promotion et la production. Et j’ai besoin de temps pour récupérer et laisser la créativité revenir.
Si vous voulez dire le tout premier livre que j’ai écrit – hé bien, j’ai écrit mon premier manuscrit, il y a de nombreuses, nombreuses années – sur une machine à écrire ! Je ne suis pas sûre que j’aurais été publiée de nos jours si l’ordinateur n’avait pas été inventé, comme je suis une mauvaise typographe et que je passe beaucoup de temps pour les révisions.

Au moment où notre fils aîné s’apprêtait à partir au collège, j’ai décidé qu’il était temps d’essayer d’écrire pour être publiée. Je ne sais plus combien de temps j’ai mis à écrire Le Duc mis à Nu. Sûrement quelques années. J’étais toujours très occupée par nos quatre garçons, alors j’écrivais pendant des pauses. Dans un sens, il a été plus facile d’écrire les Duc que mes autres livres. Oui, je ne savais pas si ça serait jamais publié, mais encore, je n’avais aucune deadlines ou d’attentes. Je pouvais écrire ce que je voulais quand je le voulais et je n’étais pas concernée par ce que les gens pouvaient penser. Maintenant, comme je le disais, je veux faire de chaque livre le meilleur. Je sais que mes lecteurs attendent une bonne histoire et je ne veux pas les décevoir.

La série Noblesse Oblige est-elle totalement finie ou pensez vous y revenir un jour?
Je ne suis pas sûre. Il y a toujours quelques personnages pour qui j’aimerais écrire une histoire, mais je pense que je devrais poursuivre d’autres projets maintenant. Mais peut-être un jour… qui sait ?
Comment en êtes-vous venue à écrire de la romance ? Y-a-t-il un autre genre qui vous plaise ?
Hé bien, je suis une grande fan des fins heureuses.

Quand mes enfants étaient plus jeunes, j’ai essayé de faire des livres d’images – j’ai lu beaucoup de livres comme ça avec quatre petits garçons ! J’ai envoyé des manuscrits aux éditeurs, et j’ai eu un grand nombre de rejets « positifs »  – avec la proposition d’envoyer quelque chose d’autre. J’ai même eu quelques appels avec un éditeur. Mais rien n’a jamais marché. Puis j’ai été occupée avec le covoiturage, les scouts et sports et autres activités pour mes enfants.

En grandissant, j’ai lu beaucoup de romans de Georgette Heyer, que beaucoup considèrent comme la « mère » des romances historiques. J’adore ses livres : ils sont intelligents et pleins d’esprit. Un peu de son vocabulaire a influencé le mien ; quand je sortais avec mon mari il y a plusieurs années, je parlais parfois à sa manière. Et quand j’ai élevé nos enfants, j’ai lu d’autres histoires historiques. Alors quand je suis revenue à l’écriture, écrire de l’historique semblait être une bonne idée.
Y-a-t-il un personnage plus difficile à écrire que les autres ?
Non, je ne pense pas. Tous mes personnages me posent des soucis.

Qui est votre personnage préféré dans la série ?
C’est comme me demander qui est mon fils préféré ! Je les aime tous, avec leur charme et tous leurs défauts. Je dois avouer que j’ai eu beaucoup de plaisir avec ceux de Duchess of Love.

Avez-vous besoin de faire beaucoup de recherches pour vos livres ?
Oui et non. Je pense que j’ai un bon feeling avec l’historique – où en tout cas comment c’est mis en scène en romance – et je ne construis pas mes histoires autour d’événements historiques ou figures. Mais je fais beaucoup de recherches pendant que j’écris, cherchant le détail parfait. J’utilise constamment le Oxford English Dictionary pour voir si un mot que je veux utiliser est approprié à la période. J’ai recherché des livres sur le Londres historique, les maisons, la mode, les objets d’ornement, la botanique, et même les sous vêtements ! Et bien sûr, j’utilise aussi internet.

Pourquoi avoir choisi cette période pour vos livres ?
La Régence – techniquement allant de 1811 à 1820 – est une période de grand changement. J’ai choisi de placer mes livres un peu plus tard, après les guerres de Napoléon (si c’est le terme qu’on utilise en France) de 1816 à 1820 ou 1821. Je peux donner plusieurs raisons pour avoir choisi cette période, mais la vérité c’est que je l’ai choisie parce que j’adore les livres de Georgette Heyer. J’écris surtout le côté « heureux » de la Régence – les bals, les fêtes, la noblesse. C’est un monde très intéressant pour s’échapper, si vous ne pensez pas à la plomberie rudimentaire, l’assainissement douteux et le manque de soins médicaux de qualité.

Comment trouvez-vous vos titres ? Les connaissiez-vous avant d’avoir commencé la série ou vous-prenez vous la tête à chaque fois ?
Je dois dire que j’ai eu de la chance avec mes titres de Nu. Le premier livre de la série Le duc mis à nu, a été le livre que j’ai écrit en revenant à l’écriture après avoir élevé mes enfants. Un ami m’a dit que mes titres n’étaient pas excitants, alors j’y ai réfléchi. Ils disent que le sexe et le pouvoir font vendre. Alors, le héros est un duc – il y a du pouvoir – et il se trouve qu’il est nu quand il rencontre l’héroïne. Voilà ! Le dus mis à nu.
Quand j’ai vendu le manuscrit, l’éditeur a aimé le titre, alors nous l’avons gardé. Mais mon contrat était pour  deux livres, ce qui voulait dire avoir une nouvelle idée et un nouveau titre. J’ai envoyé quelques suggestions à mon éditeur, mais rien ne lui plaisait. Ensuite j’ai pensé… bien, les livres sont connectés, alors pourquoi ne pas garder la même accroche : The nu… ? Il y avait un seul problème. J’avais décidé d’écrire au sujet de deux amis du duc qui étaient comtes. Alors j’ai dû lui donner une « promotion » et Le marquis mis à nu est né.

La série Nu, n’était pas prévue par avance, mais a grandi de livre en livre. Avec le temps je n’avais plus de titres, il était donc temps de changer de série.
J’ai trouvé les titres de la série Duchess of Love quand j’ai proposé le concept à mon éditeur. Initialement, il y avait Lord Ned à tout prix, Lord Jack a Tout Prix, et Loving the Duke. J’avais prévu d’avoir une duchesse qui soit veuve, mais ensuite j’ai laissé son mari vivre – nous auteurs avons un tel pouvoir ! J’ai donc dû changer le titre du dernier livre, comme le fils le plus âgé n’avait pas encore hérité. C’est alors devenu Loving Lord Ash—ou en tout cas pour le moment. La couverture n’est pas finie alors ça peut encore changer.

Écrivez-vous à temps complet ? Si ce n’est pas le cas, aimeriez-vous ?
J’écris à temps complet, mais ce n’est pas parce que j’ai quitté mon travail. Le travail m’a quitté. Mon mari a toujours travaillé de nombreuses heures, alors nous avons décidé qu’il était logique que je reste à la maison avec les bébés. J’ai aussi écrit pendant la sieste des garçons, mais quand je suis entrée dans la période de covoiturage et que j’ai passé du temps à les amener au sport ou autres activités, l’écriture a été mise en arrière plan. Maintenant ils sont tous indépendants et loin de la maison, alors je peux faire de l’écriture ma priorité.

Avez-vous un auteur préféré ? Ou un livre ?
Non, je ne crois pas avoir un livre ou un auteur préféré. Je connais trop d’auteurs maintenant qui sont des amis, et malheureusement, je n’ai plus vraiment le temps de lire pour le plaisir. De plus l’écriture m’a fait lire de manière différente. J’aime toujours les livres de Georgette Heyer quand j’ai l’occasion de les relire.

Avez-vous d’autres plans pour de futures séries ? Ou est-ce top secret ?
Pas encore ! Une fois que j’aurais fini de m’occuper de Loving Lord Ash, j’y réfléchirai et je trouverai quelque chose. Je ne peux penser qu’à une seule chose à la fois. Peut-être que j’ai utilisé toutes mes ressources avec ces quatre garçons et leurs activités.

Vos livres sont sortis en France, vous voyez-vous rencontrer vos fans Français un jour ?
J’aimerais beaucoup venir en France un jour. J’y ai même pensé un peu plus après avoir rencontré quelqu’un de mon édition française. Je ne suis pas sûre que ça arrivera cependant.
—————

Merci à Sally, vous avez la chance de gagner un tome du Roi mis à nu dédicacé en Anglais ou en Français. Le concours est international! Vous pouvez trouver l’explication pour l’utilisation de rafflecopter ici. Pour ceux qui n’ont pas twitter vous pouvez aussi partager sur facebook à la place en mettant le lien.

Thanks to Sally, you can win a signed copy of the Naked King in English or French. The giveaway is international! 

Interview ~ Amanda Bonilla (Concours/Giveaway)

We’re very happy today to have on the blog one of the most amazing UF author: Amanda Bonilla. Her series Shaede Assassin is just awesome. Indeed, you can read our reviews on the first, second and third book to have an idea of the story. The third book Crave the Darkness is release on March 5th 2013. Don’t hesitate you won’t be disappointed! Thanks to Amanda for this interview.
Nous somme très heureuses aujourd’hui d’acceuillir un très grande auteure d’urban fantasy : Amanda Bonilla. Sa série, Shaede Assassin est juste sublime. Vous pouvez d’ailleurs lire nos avis du tome 1, tome 2 et tome 3 en cliquant sur les liens. Le troisième tome de la série Crave the Darkness sort le 5 Mars 2013. N’hésitez pas vous ne serez pas déçus. Merci à Amanda pour cette interview.

————–
Hello ! Thank you so much for being part of our blog today! Can you introduce yourself in a few words?
Hi and thanks for having me as a guest! I’m Amanda Bonilla, urban fantasy author of the Shaede Assassin series, lover of kick ass heroines, a nice pair of black boots, and all things furry (especially baby Nigerian dwarf goats) 😉
When did you first realize you wanted to be a writer?
I started writing goofy short stories when I was about sixteen. I wrote on and off until I was twenty and then took a long break. I didn’t actually consider writing as an actual career option until about five years ago. Since then, writing has become an addiction. I couldn’t stop if I wanted to!
How many books do you intend to write for this series?
Currently, I have up to book 5 in the Shaede Assassin series outlined. I think the series could go as far as seven or eight books, but you never know. 😉
Was it difficult to write the first book? How long did it take? 
The first book was very easy to write. I was obsessed with Darian and her voice was so clear in my mind. I think I wrote the first 10,000 words in one weekend. The entire book took roughly three months for me to write.
How did you come up with the idea of the Shaedes? It’s a pretty interesting kind of creatures.
Thanks! I wanted to write about a supernatural creature that hadn’t been used. When I envisioned Darian, she materialized from shadow. I found a few descriptions of “shades” in my research but none of them fully matched what I wanted to do, so I just let my imagination loose and created my own mythology for the Shaedes existence.
Darian evolved a lot through the books; did you plan that from the start?
I wanted to write about a stiff, unpleasant, detached character and show her evolution as she learned how to live, love, and interact with others. Unfortunately, Darian has been kicked around a lot on her way to becoming a softer character but I’m happy with how she’s come along.
How did you end up writing Urban Fantasy books? Is there any other genre that appeal to you?
I’m a huge fan of fantasy, urban fantasy, and paranormal. I do enjoy contemporary every once in a while, but my heart is with fantasy. I have an over active imagination and like the world-building and action. Girls who know how to kick butt are my favorite!
Can you tell us a little something about the third? And the fourth?
In CRAVE THE DARKNESS, Darian is dealing with her heartache over her breakup with Tyler. As usual, Xander is busy trying to gain her attention and he keeps her close by hiring her to protect Anya. It’s a prickly situation since the two women don’t get along, but since Anya is pregnant and Shaedes rarely conceive, it’s imperative that she be kept safe.
As far as book 4 goes, it’s outlined, so I do know what’s going to happen. The only thing I’ll say at this point is that Lorik finally makes an appearance.
Is there a character more difficult than the others to write?
Tyler is the toughest character for me to write. For some reason, it’s hard for me to understand his motivations. Writing LOST TO THE GRAY was great for me because it gave me the opportunity to really get into his head. I like him a lot better now.
Who is your favorite character in the series?
Raif. I LOVE him. He’s so fun to write and his voice is really clear in my mind. I’d love to hang out with him in real life.
 
Do you have a favorite book in your series? And Why?
CRAVE THE DARKNESS is my favorite book in the series so far. Though it has its sad and dark moments, it’s the book where Darian learns to quit being so selfish and she becomes less abrasive.
How did you come up with the idea of the novellas?  
I actually brainstormed novella ideas with my agent and editor. From the ideas, we picked the ones we liked the best. This time around, we felt like Tyler needed an opportunity to give his side of the story, and I’m glad I got to write it.
Did you need to do a lot of researches for your books?
Most of my research involves weapons or fighting techniques. I also use Google maps and street view when I need visual representations of Seattle landmarks. The world building is mostly brain intensive since I make everything up and have to take notes so I don’t forget anything. The Jinn creatures are super complex. I have pages that read like encyclopedia entries for them.
Does the inspiration for the characters come from people you know?
Sometimes. The UF series I’m working on right now takes place in my home town so a lot of the characters are inspired by people I know. For the Shaedes series, some of the characters share traits or names with people I know, but that’s about as far as it goes.
How do you find your titles? Did you imagine them all when you started the series or do you brainstorm each time?
Titles are so HARD for me! I agonize over them. Usually, I’ll give the story a working title and then later, brainstorm new titles with my agent and editor. It’s a group effort.
Where is your favorite place to write?
I usually write at home, at my kitchen table or sitting on my couch. But if I need to get away from the internet, I’ll head to my parents lake cabin because there’s no internet or phone service.
Do you write full time? If no, do you hope to eventually do so?
I do write full-time and I’m very lucky that I have a supportive husband who’s encouraged me to do what I love. I definitely don’t live a glamorous life, but it’s a happy one. J
Have you already other plans for future series? Or is it top secret?
I have a short story series currently available that features mountain lion shifters that was really fun to write. I’m also working on a novella series which is more new adult urban fantasy, featuring a college student who also happens to be a damphir. I’m having a lot of fun with that! As far as full-length novels go, I’m working on a new UF series that I love and of course, Darian is always waiting for me to return and write another adventure for her.
Who is your favorite Kick-Ass heroine?
I have too many to list! I love Mercy Thompson, Xhex (Black Dagger Brotherhood), Sin (Demonica) and Limos (Lords of Deliverance). Also, Gin Blanco (Elemental Assassin), Anna Latham (Alpha and Omega), Jessica McCLain… the list goes on and on!
Have you ever been in France?
No, but I really hope to go someday. My husband and I love to travel. Maybe someday, when we’re retired, we can visit all of the places we dream about.
 —————————-
Bonjour! Merci beaucoup d’être l’invitée de notre blog aujourd’hui ! Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour et merci de m’avoir en tant qu’invitée! Je suis Amanda Bonilla, l’auteure de la série urban fantasy Shaede Assassin, j’adore les héroïnes coriaces, une jolie paire de bottes noires et toutes choses velues (notamment les bébés chèvres naines nigérianes);)
Quand avez-vous réalisé que vous vouliez devenir un auteur ?
J’ai commencé à écrire des histoires loufoques quand j’avais 16 ans. J’ai écrit puis j’ai arrêté jusqu’à ce que j’atteigne l’âge de 20 ans, puis j’ai fait une longue pause. Je n’ai jamais vraiment considéré l’écriture comme une carrière jusqu’à il y a 5 ans. Depuis, écrire est devenu pour moi une addiction. Je ne pourrais pas arrêter même si je le voulais !
Combien de livres pensez-vous écrire pour la série ?
Pour le moment j’ai planifié 5 livres pour la série. Je pense qu’elle pourrait bien atteindre 7 ou 8 mais on ne sait jamais. 😉
A-t-il été difficile d’écrire le premier tome ? Combien de temps cela a-t-il pris ?
Le premier a été très facile à écrire. J’étais obsédée par Darian et sa voix était si claire dans ma tête. Je pense que j’ai écrit les premiers 10, 000 mots en un week-end. Le livre entier a du me prendre lui trois mois.
Comment l’idée des Shaedes vous est-elle venue ? Ce sont des créatures très intéressantes.
Merci ! Je voulais écrire au sujet d’une créature surnaturelle qui n’avait pas encore été utilisée. Quand je me suis imaginée Darian, elle se matérialisait depuis l’ombre. J’ai trouvé plusieurs descriptions de « shades » lors de mes recherches mais aucune ne coïncidait vraiment avec ce que je voulais, alors j’ai juste laissé mon imagination se perdre et j’ai créé ma propre mythologie pour l’existence des Shaedes.
Darian a beaucoup évolué au travers des romans. Aviez-vous planifié ça depuis le début ?
Je voulais écrire au sujet d’un personnage dur, non plaisant, détaché et montrer son évolution alors qu’elle apprenait à vivre, à aimer et à interagir avec les autres. Malheureusement, Darian a dû traverser de nombreuses épreuves pour devenir un personnage plus doux mais je suis contente de ce qu’elle est devenue.
Comment en êtes-vous venue à écrire des livres d’urban fantasy ? Y-a-t-il un autre genre qui vous plaise ?
Je suis une grande fan de fantasy, urban fantasy et paranormal. J’aime bien un peu de contemporain de temps en temps, mais mon cœur va vers la fantasy. J’ai une grande imagination et j’aime beaucoup les constructions de mondes et l’action. Des filles qui savent se battre sont mes préférées !
Pouvez-vous nous dire quelque chose au sujet du troisième tome ? Et du quatrième ?
Dans CRAVE THE DARKNESS, Darian doit essayer de surmonter sa rupture avec Tyler. Comme toujours, Xander est occupé à essayer de gagner son attention et la tient proche de lui quand il l’engage pour protéger Anya. C’est une situation assez difficile quand on sait que les deux femmes ne s’aiment pas, mais comme Anya est enceinte et qu’il est rare pour les Shaedes de concevoir des enfants, il est impératif qu’elle soit protégée.
Pour ce qui est du 4, c’est écrit, alors je sais ce qu’il va se passer. La seule chose que je peux dire c’est que Lorik apparaît enfin.
Y-a-t-il un personnage plus difficile à écrire que les autres ?
Tyler est le plus difficile pour moi à écrire. Pour plusieurs raisons, il est difficile pour moi de comprendre ses motivations. Écrire LOST TO THE GRAY a été génial comme cela m’a donné l’occasion de vraiment rentrer dans sa tête. Je l’aime beaucoup plus à présent.
Qui est votre personnage préféré dans la série ?
Raif. Je l’ADORE. Il est si drôle à écrire et sa voix est très claire dans ma tête. J’aimerais beaucoup traîner avec lui dans la vie réelle.
Avez-vous un livre préféré dans la série ? Et pourquoi ?
CRAVE THE DRAKNESS est mon roman préféré pour le moment. Bien qu’il ait des momentssombres et tristes, c’est le livre où Darian apprend à cesser d’être égoïste et devient moins énervante.
Comment vous est-il venue l’idée des nouvelles?
Je me suis en fait prise la tête pour les nouvelles avec mon agent et éditeur. De l’idée, nous avons choisi celles que nous préférions. Cette fois, nous avons senti que Tyler avait besoin de donner son côté de l’histoire et je suis contente de l’avoir écrite.
Avez-vous besoin de faire beaucoup de recherches pour vos livres ?
La plupart de mes recherches se font au sujet des armes ou des techniques de combat. J’utilise aussi Google maps et street view quand j’ai besoin de représentations visuelles des paysages de Seattle. La construction du monde est un travail intensif depuis que je l’ai créé et je prends de nombreuses notes pour ne rien oublier. Les Jinn sont des créatures très complexes. J’ai des pages que je lis comme des encyclopédies pour m’aider.
L’inspiration de vos personnages vient-elle de personnes que vous connaissez ?
Parfois. La série UF sur laquelle je travaille en ce moment, prend place dans ma ville natale alors un grand nombre de personnages sont inspirés de personnes que je connais. Pour la série Shaedes, certains des personnages partagent les traits ou noms de personnes que je connais, mais ça s’arrête là.
  
Comment trouvez-vous vos titres ? Les connaissiez-vous avant d’avoir commencé la série ou vous-prenez vous la tête à chaque fois ?
Les titres sont si DIFFICILES pour moi ! Ils me tuent à chaque fois. Normalement, je donne un titre à l’histoire et plus tard, me prends la tête avec mon agent et mon éditeur. C’est un travail de groupe.
Quel est votre endroit préféré pour écrire ?
J’ai l’habitude d’écrire à la maison, sur la table de la cuisine ou assise sur mon lit. Mais si j’ai besoin de m’éloigner d’internet, je vais dans la cabane de mes parents, prêt du lac comme il n’y a pas de réseau pour le téléphone ou internet.
Écrivez-vous à temps complet ? Si ce n’est pas le cas, l’aimeriez-vous ?
J’écris à temps complet et j’ai la chance d’avoir un mari qui m’encourage à faire ce que j’aime. Je ne vis pas une vie pleine de glamours mais elle est pleine de bonheur. J
Avez-vous d’autres plans pour de futures séries ? Ou est-ce top secret ?
J’ai une très courte série en ce moment disponible qui met en scène des lions changes-formes des montagnes qui est très drôle à écrire. Je suis aussi en train de travailler sur des nouvelles qui sont plus de l’urban fantasy, mettant en scène une étudiante qui s’avère être un damphir. Je prends beaucoup de plaisir avec ça. Je suis en train de travailler sur une nouvelle série UF que j’adore et bien sûr Darian attend toujours que je revienne pour écrire une autre aventure.
Quelle est votre héroïne préférée ?
J’en ai trop pour les lister toutes. J’adore Mercy Thompson, Xhex (Black Dagger Brotherhood), Sin (Demonica) et Limos (Lords of Deliverance). Mais aussi, Gin Blanco (Elemental Assassin), Anna Latham (Alpha and Omega), Jessica McCLain… la liste continue encore.
Etes-vous déjà venue en France ?
Non, mais j’aimerais beaucoup un jour. Mon mari adore voyager. Peut-être un jour, quand nous serons à la retraite, nous pourrons visiter les endroits dont nous avons toujours rêvé.
—————
Amanda Bonilla lives in rural Idaho with her husband and two kids. She’s a part-time pet wrangler, a full-time sun worshipper, and only goes out into the cold when coerced. She loves the outdoors, black clothes, pink appliances and thinks junk food should be a recognized food group. In the summer, she can be found sitting by the lake, enjoying the view from her dock.
Author’s website: http://www.amandabonilla.com 

Thanks to Amanda you can win a paperback copy of Crave the Darkness if Bookdepository ships to your country. The giveaway is international!

Merci à Amanda vous avez l’occasion de gagner un exemplaire de Crave the Darkness, le troisième tome de la série et le concours est international si bookdepository livre chez vous. Vous pouvez trouver l’explication pour l’utilisation de rafflecopter ici. Pour ceux qui n’ont pas twitter vous pouvez aussi partager sur facebook à la place en mettant le lien.
 

a Rafflecopter giveaway

A CURSED EMBRACE blurb blitz / cover reveal ~ Cecy Robson (GIVEAWAY- CONCOURS)

Hello everyone, we’re glad today to be able to share with you the cover of the second book of the Weird Girls series: A Cursed Embrace! The book will be out on July 2sd 2013. You can discover a review of the first book here. It’s a wonderful series so do not hesitate to try it!

Coucou tout le monde! Nous sommes heureuses d’avoir l’opportunité de partager avec vous aujourd’hui la couverture du deuxième tome de la série Weird Girls: A Cursed Embrace! Le livre doit sortir aux Etats-Unis le 2 Juillet 2013. Vous pouvez d’ailleurs lire un avis du premier tome ici. C’est une très bonne série alors n’hésitez pas à la tenter!


Synopsis: Celia Wird and her three sisters are just like other twentysomething girls—with one tiny exception: They are the products of a curse that backfired and gave each of them unique powers that made them, well, a little weird.…
After Celia Wird and her sisters help master vampire Misha save his family, their powers are exposed to the supernatural community of the Lake Tahoe region. But fame comes at a price, and being “weird” isn’t always welcome.

To make matters worse, Celia desires the love of Alpha werewolf Aric, but his pack is bent on destroying their relationship to preserve his pureblood status. And once weres start turning up dead—with evidence pointing to the vampires—she must face the prospect of losing Aric forever. But the chaos only masks a new threat. An evil known as the Tribe has risen—and their sights are set on Celia and her sisters.

LINKS:

Thanks to Cecy you have the opportunity today to win a signed copy of Sealed with the curse, the first book of the series and the giveaway is international.

Merci à Cecy vous avez l’occasion de gagner une copie signée de Sealed with the curse, le premier tome de la série et le concours est international. Vous pouvez trouver l’explication pour l’utilisation de rafflecopter ici. Pour ceux qui n’ont pas twitter vous pouvez aussi partager sur facebook à la place en mettant le lien.

a Rafflecopter giveaway

Guest Post: Jess Haines ~ Concours

Nous sommes ravies aujourd’hui d’accueuillir Jess Haines, l’auteure de Traquée, le premier tome de la série Waynest. Ce tome sort chez Milady le 22 Février, alors n’hésitez pas car c’est un très bon tome. Nous remercions l’auteure pour ce joli post qui vous donnera un avant gout des personnages.

—————-

Guest Post: Le Gang H&W discute au sujet de ce que cela représente d’être un héros.


Par Jess Haines


Hello tout le monde!  Ici Jess Haines.  Je suis l’auteur de la série de fantaisie urbaine Waynest (HUNTED BY THE OTHERS, TAKEN BY THE OTHERS, DECEIVED BY THE OTHERS, et STALKING THE OTHERS). 

Grâce aux Editions Bragelonne, Traquée sera bientôt là en Français ! Regardez le concours à la fin du post pour en gagner un exemplaire.
Maintenant, pour ce qui est du post, Shiarra est là avec quelques-uns de ses amis (et autres) pour vous dire ce que signifie sauver la journée. A toi de jouer, Shia !
____________________
Shiarra:Attends, quoi? Je ne suis pas une héroïne.
Sara: Bien sûr que tu l’es. Tu as sauvé une poignée de personnes, n’est-ce pas ?
Royce: Je pense que vos actions peuvent être qualifiées d’héroïques.
Shiarra: Oh non. J’étais terrifiée la moitié du temps, et je ne savais pas ce que je faisais l’autre moitié.
Arnold: Et alors ? Tu as quand même sauvé la journée.
Chaz: Si tu n’avais pas été là, la moitié des Autres dans la ville seraient morts ou sous le contrôle d’un plus gros monstre que… bien, que celui que nous avons.
Shiarra: Les gars, j’ai peur des vampires et des loups-garous. Je crie si je vois des araignées dans ma chambre ou des cafards dans la cuisine, de plus je suis régulièrement en retard pour mon loyer. Je ne suis pas vraiment la Super-fille là.
Royce: Ce qui vous terrifie n’a rien à voir ici. C’est la manière dont vous réagissez lors de situations critiques. Vous m’avez fait face dans une bataille avec seulement un pieu et un pistolet.
Shiarra: Ouais, et vous avez vu comment ça a tourné.
Arnold: Je ne me plaindrais  pas à ce sujet. Tu as survécu. C’est bien plus que ce que dirait beaucoup de ses ennemis.
Chaz: Laisses-moi cinq minutes avec lui.
Royce: Essaies, chien.
Sara: Est-ce que vous devez faire ça à chaque fois ? Je veux dire, vraiment?
Shiarra: Oui. Sérieusement.
Arnold:Vampires et loups-garous. Chats et chiens. Tu sais comment c’est.
Chaz: Les loups ne sont pas des chiens, tu sais. Je suis vraiment fatigué que vous m’appeliez comme ça les gars.
Royce: Alors je devrais prendre note d’utiliser le terme plus souvent.
Shiarra: Oh, allez. Vous n’aimez pas quand je vous appelle sangsue n’est-ce pas ? Alors arrêtez.
Royce: On m’a déjà appelé bien pire que cela.
Sara: Je dois admettre,  je suis curieuse de savoir les autres.
Arnold: Pareil, ici.
Shiarra: Haleine de sang ?
Chaz: Attrape vers ?
Arnold: Corps ambulant ?
Royce: Très drôle.
Shiarra:Okay, désolée. Ce n’était pas juste.
Chaz: Mais satisfaisant. Très satisfaisant.
Arnold: Oublions les jeux, peut-être ne devrions pas chercher le très vieux, et très puissant vampire.  
Royce: Sages mots, mage.
Arnold: Merci. J’essaie.
Sara: Je pense qu’il est temps de revenir au sujet.
Shiarra: Cela ne ressemble pas vraiment à un sujet. Je vous le dis les gars, je n’ai rien d’une héroïne.
Chaz: Beaucoup d’Autres seraient en désaccord avec toi. Moi, inclus.
Shiarra: C’est ça. Avoir peur est vraiment admirable.
Sara: Tu dois admettre, c’était assez drôle de te voir comprendre que la ceinture magique de chasseur te parlait.
Shiarra: Oui, parce que comme tant d’autres New-Yorkais, j’ai l’air d’une idiote à parler à une voix imaginaire dans ma tête.
Arnold: Ouais, mais cette voix dans ta tête t’explique comment survivre à une attaque de vampires, loups- garous et mages.
Royce: Estimez-vous chanceuse. Si vous n’aviez pas eu l’aide du mage, vous n’auriez jamais survécu.
Shiarra: Bien sûr. Je suis Presque morte, j’ai fini par signer un contrat avec vous, et j’ai passé des semaines dans une unité de soins intensifs. Juste ce que je voulais.   
Chaz: Je souhaiterais pouvoir déchirer ce contrat.
Shiarra: Toi et moi.
Royce: Vous savez que je ne vous forcerai pas à suivre ses dispositions.
Sara: Oui. Parce que vous savez qu’elle vous enfoncera un pieu dans les fesses si vous le faites.
Shiarra: Pas vraiment. Je sais que nous avons établi un contrat pour qu’il marche dans les deux sens – il peut me blesser, je peux le blesser yadda yadda – mais j’en ai fini avec ça. Je ne veux plus rien avoir à faire avec les Autres.
Royce: Peut-être bien – mais cela ne veut pas dire que j’en ai fini avec vous.
____________________
Vous pouvez en apprendre plus sur Shiarra et le reste de ses amis dans Traquée. Soyez sûr de garder un œil ouvert pour SILENT CRAVINGS (Février 2013) et le prochain  livre H&W, FORSAKEN BY THE OTHERS (Juillet 2013)!  
Vous pouvez aussi vous rendre sur mes sites: www.JessHaines.com
Merci encore Melliane, de m’avoir eu avec le gang ici !

————— 

Guest Post: The H&W Gang Discuss What It’s Like to be a Hero
By Jess Haines
Hello there!  Jess Haines here.  I’m the author of the urban fantasy H&W Investigations series (HUNTEDBY THE OTHERS, TAKEN BY THE OTHERS, DECEIVED BY THE OTHERS, and STALKING THE OTHERS). 
Thanks to Bragelonne publishing, HUNTED BY THE OTHERS will soon be available in French! 
Now, on to the post. Shiarra is here with a few of her friends (and otherwise) to tell you what it’s like to save the day. Over to you, Shia!
____________________
Shiarra: Wait, what? I’m not a hero.
Sara: Sure you are. You saved a bunch of people, didn’t you?
Royce: I do believe that your actions would qualify as heroic.
Shiarra: No way. I was scared witless half the time, and had no clue what I was doing the rest of it.
Arnold: So? You still saved the day.
Chaz: If not for you, half the Others in the city would be dead or under the control of a bigger monster than… well, than we already are.
Shiarra: Guys, I’m afraid of vampires and werewolves. I scream when I see spiders in the bathroom or roaches in the kitchen, and I’m regularly late on my rent. I’m not exactly Super-girl, here.
Royce: What frightens you is irrelevant. It’s how you react in an emergency situation. You faced me in battle with little more than a handgun and a stake.
Shiarra: Yeah, and we see how well that turned out.
Arnold: I wouldn’t be complaining about that. You lived through it. That’s more than a lot of his enemies could say.
Chaz: Give me five minutes alone with him.
Royce: Try me, dog.
Sara: Do you guys have to do this every time? I mean, really.
Shiarra: Yeah. Seriously.
Arnold: Vampires and werewolves. Cats and dogs. You know how it is.
Chaz: Wolves aren’t dogs, you know. I’m getting really tired of you guys calling me that.
Royce: Then I shall make a note to use the term more often.
Shiarra: Oh, come on. You don’t like it when we call you a leech, right? So stop.
Royce: I’ve been called far worse.
Sara: I have to admit, I’m curious what that might entail.
Arnold: Same here.
Shiarra: Blood-breath?
Chaz: Worm-bait?
Arnold: Walking corpse?
Royce: Very funny.
Shiarra: Okay, sorry. That was uncalled for.
Chaz: But satisfying. Very satisfying.
Arnold: Fun and games aside, maybe we shouldn’t be baiting the very old, very powerful vampire.
Royce: Wise words, mage.
Arnold: Thanks. I try.
Sara: I think it’s time we get back on topic.
Shiarra: Doesn’t seem like much of a topic. I’m telling you guys, I’m not hero material.
Chaz: A lot of Others would disagree with you. Including me.
Shiarra: Right. Me freaking out and being a spaz is very admirable.
Sara: You have to admit, it was kind of funny to watch you figure out that magic hunter’s belt was talking to you.
Shiarra: Yes, because like so many other New Yorker’s, I looked like an idiot talking to an imaginary voice in my head.
Arnold: Yeah, but that voice in your head talked you through how to survive a fight against vampires, werewolves, and magi.
Royce: Count yourself lucky. If you had not had the benefit of help from the magi, you would never have survived.
Shiarra: Right. I nearly died, ended up contracted to you, and spent weeks in the intensive care unit. Just how I wanted things to turn out.
Chaz: I wish I could shred that contract.
Shiarra: You and me both.
Royce: You know I won’t force its terms on you.
Sara: Yeah. Because you know she’ll stake your ass if you do.
Shiarra: Not likely. I know we doctored the contract so it swings both ways—he can hurt me, I can hurt him, yadda yadda—but I’m done with this mess. I don’t want anything more to do with Others.
Royce: Perhaps—but that doesn’t mean we are done with you.
____________________
You can learn more about Shiarra and the rest of her friends in HUNTED BY THE OTHERS. Be sure to keep an eye out for SILENT CRAVINGS (coming February 2013) and the next H&W book, FORSAKEN BY THE OTHERS (coming July 2013)!  
You can also visit me on the web: www.JessHaines.com
Thanks again for having me and the gang over, Melliane!
—————- 

Résumé (traduction personnelle): Il y a les autres – Les vampires, les mages et les loup-garous qui, il y a longtemps ne vivaient que dans notre imagination. Maintenant ils sont en train de sortir de l’ombre, et rien dans notre monde ne sera plus jamais pareil…
Dans une ville telle que celle là, être un détective privé peut être du suicide.

le travail de détective de Shiarra Waynest est déjà bien assez dangereux quand son client de base est un simple mortel. Mais quand ses finances sont en difficultés, elle est forcée d’accepter un travail bien rémunéré qui pourrait sauver son entreprise – S’il ne la tue pas en premier.

Shiarra signe donc un contrat pour un grand mage afin de retrouver un ancien artefact détenu par l’un des plus puissants vampires de New-York.

Aussitôt que Shiarra rencontre le sexy, hypnotisant vampire Alec Royce, elle sait que sa mission est beaucoup plus compliquée qu’elle ne l’avait pensé au départ. Avec un groupe clandestin Anti-Autres qui essaie de la recruter, et des mages se faisant tués, Shiarra a besoin d’aide et cela comprend son ex petit-ami – un loup-garou qui sans sa forme animale est vraiment attirant – et un « geek » de magie avec des talents surprenants. Mais cela pourrait ne pas être assez. Dans une ville où les morts errent, la magie gouverne et où même les Autres ne semblent pas être ce qu’ils sont, Shiarra est devenue une arme secrète dans une bataille entre le bien et le mal – Qu’elle le veuille ou non…

Merci beaucoup à Jess Haines pour ce petit article. Pour fêter cette très jolie sortie, Between Dreams and Reality et les Editions Milady vous offrent la possibilité de gagner trois exemplaires du roman. Le concours est ouvert à la France et à la Belgique uniquement. Pour participer, vous devez remplir la forme rafflecopter. Il vous suffit de vous connecter par facebook ou en entrant un pseudo et une adresse email (que nous utiliserons pour vous contacter si vous gagnez) et de cliquer sur chaque chance et remplir quand demandé. Le concours se termine le 17 Février, bonne chance ! 

a Rafflecopter giveaway

Guest Post: Sandy Williams ~ Concours

Nous sommes ravies aujourd’hui d’accueuillir Sandy Williams, l’auteure de la Diseuse d’Ombre, le premier tome de la série Sidhe. Ce tome sort chez Milady le 25 Janvier, alors n’hésitez pas car c’est un très bon tome. Vous pouvez d’ailleurs trouver nos chroniques sur le premier et le deuxième roman.
——————

LA DISEUSE D’OMBRES est sorti depuis plus d’un an aux États-Unis. Les lecteurs ont aimé ça, et je suis tellement excitée par ma première publication en langue étrangère! J’espère que les lecteurs Français l’apprécieront autant que les autres. Et pourquoi devriez-vous donner une chance à Sidhe? J’ai compilé une liste de choses qui m’ont le plus souvent été citées dans mes courriels, sur Facebook et sur Twitter. Dans un ordre aléatoire, voici le Top 10 des raisons pour lesquelles vous devriez lire Sidhe:
1. La couverture française est sombre et magnifique, et elle s’accorde parfaitement avec le ton de l’ouvrage. La femme sur la couverture ressemble McKenzie, l’héroïne du livre, aussi. Je peux imaginer cette scène parfaitement. La seule chose qui manque peut-être est un éclair blanc sur sa peau (plus de détails ci-dessous). J’aime cette couverture tout autant que j’aime ma couverture américaine, peut-être même plus, car elle représente McKenzie avec plus de précision que les couvertures américaines.
2. McKenzie n’est pas votre super-héroïne typique. Elle est débrouillarde, courageuse et loyale, et elle est beaucoup comme vous et moi. Nous ne sommes pas nés avec des capacités surnaturelles (du moins, pas moi), donc McKenzie doit se débrouiller avec son esprit et sa détermination. C’est l’une des choses les plus importantes concernant le caractère McKenzie que je voulais faire passer aux lecteurs: sa normalité. Si vous enlevez sa capacité à voir les faes, elle serait allée à l’école, aurait obtenu un emploi et fondé une famille comme presque tous les autres humains.
3. Kyol, le maître d’armes du roi est carrément à tomber. Il est l’ami de McKenzie, son protecteur, et le fae qu’on lui interdit d’aimer.
4. Aren, le rebelle, lui aussi est à tomber. Il est l’ennemi de McKenzie, son ravisseur, et le fae avec un sourire furieusement sexy.
5. L’intrigue pleine d’action. Je m’ennuie facilement, donc je fais en sorte que l’intrigue progresse rapidement, en jetant des obstacles et des mystères sur le chemin de mon héroïne, afin que mon attention ne se promène pas ailleurs. En conséquence, le livre est (je l’espère!) difficile à poser une fois commencé.
6. « Le chaos lusters ». Lorsque fae et un humain se touchent, un éclair cruellement tentant, chaud et addictif frappe à travers leur peau. « Les chaos lusters » sont un signe que humain et fae ne font pas partie du même monde et encore moins dans les bras l’un de l’autre.
7. La scène du mariage. Non, ce n’est pas un mariage entre personnages importants, mais le cadre et le baiser … Vous allez adorer.
8. La création des mondes. Je suis une grande fan de fantasy traditionnelle. Certains de mes auteurs préférés sont Scott Lynch, Patrick Rothfuss, Brent Weeks et Brandon Sanderson. Ils ont influencé mon écriture et c’est pourquoi, le monde de mes faes est entièrement développé avec leur propre langue, les coutumes, le gouvernement, et leur mode de vie en général. Les faes ont la capacité de «se fissurer» (ou se téléporter) d’un endroit à un autre instantanément, chose qui est façonnée par la manière dont ils vivent leur vie. J’aime aussi le fait que je sois capable d’écrire une histoire contemporaine avec des épées, des palais et de la magie !
9. Le kimki. Sosch est un adorable animal fae en voie de disparition. Il a une affinité avec les humains voyants, McKenzie en particulier, et a la fourrure blanche, sauf quand il est près de quelque chose qu’il aime. Quand il change de couleur il devient argenté. Il est mignon et adorable et un peu espiègle aussi.
10. C’est amusant! Il y a des épées et de la magie et hommes fae très sexy ! Plus un kimki mignon, un fae fanfaron et parrain de la mafia, un beau nouveau monde et une héroïne à laquelle on peut s’identifier et qui est déterminée à protéger les faes qu’elle aime.

Sandy Williams

——————-

THE SHADOW READER has been out for over a year in the US. Readers have enjoyed it, and I’m so excited for my first foreign language release! I hope French readers enjoy it just as much as others have. And why should you take a chance on SIDHE? I’ve compiled a list of the things most often mentioned to me in emails and on Facebook and Twitter. In random order, here are the Top 10 Reasons You Should Read SIDHE:

1. The French cover is dark and gorgeous, and it captures the tone of the book perfectly. The woman on the cover looks like McKenzie, the book’s heroine, too. I can picture this scene perfectly. The only thing missing might be a flash of white lightning on her skin (more on that below). I love this cover just as much as I love my US cover, perhaps even more because it more accurately portrays McKenzie than the US covers do.

2. McKenzie isn’t your typical kickass heroine. She’s resourceful, brave, and loyal, and she’s very much like you and me. We aren’t born with supernatural butt kicking abilities (at least, I’m not), so McKenzie has to make do with her wit and determination. That was one of the most important things about McKenzie’s character that I wanted to get across to readers: her normalness. If you take away her ability to see the fae, she would have gone to school, got a job, and started a family like almost every other human does.
3. Kyol, the king’s swoon-worthy swordmaster. He’s McKenzie’s friend, her protector, and the fae she’s forbidden to love.
4. Aren, the swoon-worthy rebel. He’s McKenzie’s enemy, her abductor, and the fae with an infuriatingly sexy smile.
5. The action packed plot. I get bored easily, so I have to keep the plot moving quickly, throwing obstacles and mysteries into my heroine’s path so that my attention doesn’t wander elsewhere. As a result, the book is (I hope!) hard to put down.
6. The chaos lusters. When fae and human touch, a tantalizingly hot and addictive lightning strikes across their skin. Chaos lusters are a sign that human and fae don’t belong in each other’s worlds let alone in each other’s arms.
7. The wedding scene. Nope, it’s not a marriage between any important characters, but the setting and the kiss… You’ll love it.
8. The worldbuilding. I’m a big fan of traditional fantasy. Some of my favorite authors are Scott Lynch, Patrick Rothfuss, Brent Weeks, and Brandon Sanderson. They’ve influenced my writing, and that’s why the world of my fae is fully developed with their own language, customs, government, and their general way of life. Fae have the ability to fissure (or teleport) from place to place instantly, and that’s shaped the way they live their lives. I also love that I’m able to write a contemporary story with swords, palaces, and magic!
9. The kimki. Sosch is an adorable, endangered fae animal. He has an affinity for Sighted humans, McKenzie in particular, and has white fur except when he’s near something he likes. Then, he flushes silver. He’s cute and adorable and a little mischievous as well.
10. It’s fun! There are swords and magic and hot fae men! Plus a cute kimki, a swashbuckling fae mob boss, a beautiful new world and a relatable heroine who’s determined to protect the fae she loves.

Sandy Williams 

——————
Merci beaucoup à Sandy Williams pour ce petit article. Pour fêter cette très jolie sortie, Between Dreams and Reality et les Editions Milady vous offrent la possibilité de gagner trois exemplaires du roman. Le concours est ouvert à la France et à la Belgique uniquement. Pour participer, vous devez remplir la forme rafflecopter. Il vous suffit de vous connecter par facebook ou en entrant un pseudo et une adresse email (que nous utiliserons pour vous contacter si vous gagnez) et de cliquer sur chaque chance et remplir quand demandé. Le concours se termine le 2 Février, bonne chance !

a Rafflecopter giveaway