THe Shifter de Jean Johnson (VO)

Shifting Plains, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Avant que les Fils de la Destinée apparaissent, les changes-formes gouvernaient le cœur de l’empire et naviguaient les changements incertains du sort…

Les années ont passé et personne n’a pu apercevoir la famille Mongrel sur les Plaines Shifting. Pourtant, les traces sont là, et elles mènent vers le sud, dans les montagnes Correda. En échange d’une faveur pour son frère et sa belle-sœur, Kenyen Sin Siin a pris sur lui de traquer ces indices du passé et s’assurer qu’ils n’ont pas survécu. Les pistes deviennent de plus en plus froides, plus enchevêtrées, jusqu’à ce qu’il soit pris au piège dans une vallée où rien ne semble ce qu’il est réellement. Il devra  s’adapter et survivre ou être découvert et périr avant que sa mission ne soit terminée.
Méfiants envers les étrangers et méfiants envers l’inconnu, Rei Solyn Ys et son meilleur ami ont formé une résistance secrète. Etant l’une des rares qui a la capacité de s’opposer à l’ennemi et s’y soustraire, elle doit, cependant, encore faire preuve d’une grande prudence, en particulier quand même son meilleur ami commence à agir bizarrement. Des alliés pourraient n’être que des ennemis déguisés, et le visage d’un étranger pourrait bien cacher un nouvel ennemi aussi facilement qu’un nouvel ami.

Avis : Je ne connaissais pas Jean Johnson et je suis toujours curieuse de découvrir de nouveaux auteurs. Je dois dire que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au départ comme je ne saisissais pas du tout ce qu’il se passait, mais plus on avance dans la lecture et plus on comprend le monde que l’auteur a créé.

Kenyen et quelques-uns des siens découvrent un jour un corps au fond d’une caverne. Apprenant que cet homme a été tué afin qu’un autre puisse prendre sa place en prenant son visage, notre héros décide de partir à la recherche du meurtrier, parmi un groupe de shifters bannis qui vivent clandestinement dans les montagnes au milieu des humains. Mais capturé assez vite, il va finalement infiltrer ce groupe et prendre la place de la personne qu’il espère sauver. Cependant tout se complique quand l’homme qu’il devient est sur le point de se marier avec la fille d’un couple important des montagnes. Il pensait pouvoir la duper mais tout se complique quand elle comprend qu’il n’est pas l’homme qu’elle pensait et que chacun succombe à l’autre.
Le monde de Jean Johnson est très original à la limite de la fantasy, ce qui était agréable à découvrir. J’ai pris plaisir à découvrir les personnages, à voir Kenyen changer, luttant contre ses désirs et sa culture. Il veut arriver à sauver tout le monde, à rester maître de lui-même mais c’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Solyn est quant à elle, plus innocente et pourtant plus déterminée dans ses choix. Elle comprend très vite ce qui ne tourne pas rond et n’a pas peur de confronter Kenyen pour connaître la vérité. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié, elle est naturelle et vraie tout au long de l’histoire, un sentiment que j’ai peu souvent quand je lis un livre.
Je me suis demandé tout au long du roman ce que les bannis cherchaient à obtenir de la famille de la jeune femme et je dois dire que j’ai été complètement surprise. Je m’attendais à quelque chose d’extraordinaire et je l’avoue même si c’est plus basique je ne m’y attendais pas du tout. C’est cependant simple et très important pour eux.
J’ai bien apprécié ce second tome et je suis assez curieuse de voir ce que feront nos protagonistes par la suite si on a l’occasion de les revoir bien sûr. Si j’ai l’occasion je lirais avec plaisir le premier tome étant donné qu’on parle souvent de détails que l’on a appris auparavant.

2 thoughts on “THe Shifter de Jean Johnson (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *