Ce qui nous lie de Samantha Bailly

Résumé : « J’ai longtemps voulu être unique. Mais qu’y a-t-il de plus rassurant que le semblable ? »

Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, qui tissent une cartographie des relations affectives. Impossible d’expliquer l’origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination ? La jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret. C’est alors qu’elle rencontre Raphaêl, son nouveau manager. La voilà qui s’éprend du seul homme dont elle ne peut voir les liens…

Notre avis : J’ai été vraiment intriguée par l’idée des liens entre les gens quand j’ai lu le résumé. C’est alors avec plaisir que je me suis lancée dans ce roman de Samantha Bailly. Je ne connaissais pas du tout cette auteure, mais ce roman prouve qu’elle mérite d’être connue et lue.

J’ai d’abord été très surprise par la façon dont le livre était présenté. En effet, chaque chapitre se plaçait dans le présent, le futur ou encore le passé. Je ne connais que très peu d’auteurs qui écrivent de cette manière (Elizabeth Hunter, Anne Denier), et je me doute que c’est un moyen beaucoup plus complexe que l’on peut le croire. On le sent dans l’écriture, il faut savoir bien placer les moments dans le temps pour ne pas perdre le lecteur et que tout s’enchaine assez facilement. Samantha a vraiment réussi cela et c’était très intéressant de pouvoir suivre notre jeune héroïne, Alice tout au long de cette période de sa vie. On partage ses amours, ses joies, ses peines, ses doutes dans le temps.

On découvre donc Alice, cette jeune atypique qui vit un peu la vie comme elle vient. Mais son envie de se stabiliser et de vivre quelque chose d’ordinaire, lui fait accepter un travail en tant que chasseuse de têtes dans un cabinet de ressources humaines. Cette aventure n’est pas quelque chose de très facile mais elle va bouleverser sa vie. Elle rencontrera de nombreuses nouvelles personnes, faisant de ce travail une sorte de petite famille. Chacun de ses collègues a quelque chose en plus, et l’histoire nous permettra de les comprendre et de voir qui ils sont vraiment. Mais je crois qu’il faut parler d’un personnage en particulier : Raphaël. Il faut dire qu’il nous intrigue tout autant qu’il intrigue notre chère Alice. Dès qu’elle le rencontre quelque chose de spécial se produit, quelque chose qu’elle n’a jamais vu auparavant. En effet, c’est la seule personne dont elle ne voit pas les liens et c’est quelque chose qui l’intrigue immédiatement. Notamment quand elle sait qu’il est fiancé avec la fille de leur patron. Pourquoi cet homme est-il différent ? Qu’a-t-il de plus que les autres ? Elle sait qu’elle ne le devrait pas, mais Alice est intriguée et est bien décidée à avoir des réponses à ses questions. Mais son jeu, ne la forcerait-elle pas à se brûler les ailes ? C’était très intéressant de comprendre qui était cet homme et sa particularité. Mais quand on voit la relation qui commence à naître entre eux, notre cœur se serre pour notre héroïne. On apprend au cours du roman tous les obstacles qu’elle a surmontés dans sa vie pour devenir la femme qu’elle est maintenant, et c’est peu dire d’expliquer que c’était difficile. C’est vraiment triste de voir les erreurs qu’elle a faites, de voir les conséquences que tout cela a eu sur elle. Elle porte en elle constamment les peines et les blessures qu’on lui a infligé et j’ai adoré en apprendre plus. Son passé, son futur et son présent ont beaucoup d’influences sur tous ses actes et j’étais impatiente d’arriver en fin de roman pour connaître toute l’histoire d’Alice. Je dois dire que j’ai été pas mal surprise par la conclusion, je ne m’y attendais pas vraiment et finalement en y réfléchissant c’était la meilleure des choses pour Alice et je suis vraiment contente d’avoir pu assister à une telle évolution.

Pour conclure, ce roman est une merveilleuse découverte et je ne peux que le recommander ! On se laisse emporter par les amours et les tourments de notre héroïne qui nous balade dans sa vie, nous faisant découvrir son propre monde.

Je dois avouer que moi non plus je ne connaissais pas Samantha Bailly, bien que j’avais entendu beaucoup de bien de sa série fantasy Au-delà de l’Oraison, parue aux éditions Mille Saisons (et dont la réédition est sortie depuis peu chez Bragelonne). J’étais donc moi aussi très curieuse de découvrir cette auteure.

Alice possède effectivement un don assez incroyable : celui de percevoir les liens que les humains tissent entre eux. Cela prend la forme de fils lumineux plus ou moins épais, selon que les liens qui unissent les personnes entre elles sont forts ou pas. Durant toute une année, Alice s’est servie de son don afin de piéger les hommes qui mènent une double vie, les infidèles. C’en est même devenu une véritable quête mais elle a décidé de mettre un terme à tout cela. Désormais elle aspire à un semblant de normalité. Son nouvel emploi en tant que chargée des ressources humaines constitue donc un nouveau départ, une façon pour elle d’aller de l’avant. C’est alors qu’elle rencontre Raphaël Noiral, son supérieur hiérarchique. Elle est tout de suite intriguée par cet homme dont elle ne peut pas voir les liens.

Le récit alterne entre présent, passé et futur, un vrai puzzle auquel j’ai pris beaucoup de plaisir à reconstituer. C’est assez déconcertant au début mais on finit par s’y habituer et à la fin, toutes les pièces s’emboîtent parfaitement. Les passages appartenant au passé nous révèlent pas mal de choses sur notre héroïne ainsi que sur sa grand mère et son ami d’enfance, John. On assiste aussi à l’apparition de son pouvoir puis on découvre les raisons qui l’ont poussée à devenir une « déterreuse de tromperies ». Même si elle peut sembler froide au premier abord, on ne peut s’empêcher d’être bouleversé par tout ce qui lui est arrivé. C’est une jeune femme qui a beaucoup souffert et la plaie ne s’est jamais complètement refermée. Tous ces passages au passé sont très intéressants et permettent de comprendre d’où lui vient ce besoin de vengeance, cette quête obsessionnelle de vérité. Les passages au présent et au futur quant à eux se concentrent sur son travail et la relation qu’elle entretient avec Raphaël. Alice ne peut s’empêcher d’être fascinée par lui et l’attirance est de plus en plus forte. Cet homme est un véritable mystère que notre Alice est bien déterminée à élucider, mais est-ce bien judicieux de l’approcher alors qu’il est déjà fiancé à quelqu’un ? Quant à ses collègues de travail, je dois dire que je les ai tous beaucoup appréciés. Ils ont tous un petit quelque chose de spécial qui les rend très intéressants. Petite mention spéciale pour Sébastien dont la joie de vivre apporte un peu de fraîcheur à l’histoire.

Alors que dire de ce roman ? J’avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Ce livre me laisse dans un état assez indécis. C’est une histoire que j’ai beaucoup apprécié et que j’ai trouvé particulièrement touchante. La plume de l’auteure y est sûrement pour quelque chose. Ce roman est non seulement bien écrit mais aussi très bien construit. Mais malgré tout, je ressors de ma lecture avec un sentiment d’insatisfaction. La fin du livre n’a pas vraiment répondu aux questions que je me posais. J’ai beaucoup aimé l’idée des fils lumineux, cette petite touche de fantastique était vraiment très originale mais j’ai trouvé dommage que le livre se termine sans que l’on sache quoi que ce soit sur l’origine de cette mystérieuse faculté que possède Alice. Autre point qui m’a un peu perturbée : le fait qu’il n’y ait pas vraiment de romance. J’avoue que cela a été une surprise pour moi, car c’était ce à quoi je m’attendais mais au final, il n’y a rien de tout cela dans ce roman, il s’agit plutôt d’une sorte de parcours initiatique.

Pour conclure je dirais qu’en ce qui me concerne ce n’est pas un coup de cœur mais malgré tout c’est une belle histoire, réaliste et très émouvante.

24 thoughts on “Ce qui nous lie de Samantha Bailly

  1. Vos deux avis donnent envie de lire ce livre ! En plus le résumé est attirant et la couverture plutôt jolie ! Si j’ai l’occasion, je ne manquerais pas de lire ce bouquin, vous m’en avez donné envie ! :- )

  2. OOOuh il me fait envie celui-là ! En plus j’aime bien la couverture ^^
    Tu sais que Milady abandonnent encore une autre saga ? Lucky Harbor… Je suis fatiguée… Je vais arrêter de lire un seul de leurs livres, ils m’agacent trop !

    • Ah bon? non je savais pas… c’est dommage je voulais bien la co en Français… Bon au moins celui ci n’est pas une série alors ça aide. Mais je comprends. En ce moments mes auteurs préférés sont arrétés en anglais aussi, heureusement ils vont tenter l’auto-édition.

  3. Il est dans ma PAL celui-ci. J’aime beaucoup l’idée des fils lumineux qui traduisent les liens entre les personnes, et je pense qu’en tant que chasseuse de têtes pour les ressources humaines ça peut être intéressant (même si j’ai pas d’idée précise de pourquoi) mais l’alternance entre passé, futur et présent me fait un peu peur. Je crains que ça me fasse décrocher. Enfin, pour savoir il faudra que je me lance ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.