The Boy with the Cuckoo-Clock Heart by Mathias Malzieu

Synopsis: Edinburgh, 1874. On the coldest night the world has ever seen, Little Jack is born with a frozen heart and immediately undergoes a life-saving operation. But Dr Madeleine is no conventional medic and surgically implants a cuckoo-clock into his chest. Little Jack grows up different to other children: every day begins with a daily wind-up. At school he is bullied for his ‘ticking’, but Dr Madeleine reminds him he must resist strong emotion: anger is far too dangerous for his cuckoo-clock heart. So when the beautiful young street-singer, Miss Acacia, appears – pursued by Joe, the school bully – Jack is in danger of more than just falling in love… he is putting his life on the line.

Review: I have heard about the novel for years, but it’s true that when the movie came out and when I saw all these nice reviews, I was once again intrigued but ultimately I did not read or seen anything. Yet I still have to thank Céline which allowed me to discover this little book as it was pleasure to read it.

The first thing that first struck me is the writing of the author. Oh yes, because it is very rich and melodious and it was interesting to read the whole thing. I confess that when I saw the various translations, I wondered if that style would able to be shown in the novels. In all cases it is a treat to advance in the chapters and to follow the pen of the author.

Thus we follow a young boy from his birth until he becomes a man. This child is born with a frozen heart and the midwife who takes care of him, saved him by implementing a clock instead. Thus he survives but remains different from any other children. The isolation in which he lives is a fairly complicated life for a little boy who dreams of traveling all around the world. But during his first night in town, he falls in love with a girl. Ah terrible dilemma … especially when Madeleine, the one who repaired him, explains that this is something forbidden because his heart could not bear too much emotions. Yet, despite the warnings, Jack does not manage to remove this little singer from his mind and hope to find her at any cost.

The story is not very long and is ultimately fairly quick to read, but we discover Jack, his feelings, his doubts, his unconditional love for this girl he does not really know and everything is very touching. We start with him on an adventure, we try to understand him and in the end I must admit that I was surprised more than once. We learn some revelations that the boy has some trouble to accept and we did not expect that. It was a very nice story, although I might have liked to know more about the fate of this man after all he had endured but we also understand that the story must end like that.

A good discovery, different and exciting.

 

4

mellianefini

La Mécanique du cœur de Mathias Malzieu

Résumé : Le jour de la naissance de Jack, en 1874 à Edimbourg, est si froid que son coeur en reste gelé. La sage-femme qui l’a mis au monde, mi-sorcière mi-chaman, remplace l’organe défectueux par une horloge qu’il ne faut pas oublier de remonter tous les matins. Le garçon doit aussi éviter toute émotion : pas de colère, pas d’amour. Mais il va rencontrer une chanteuse de rue au regard de braise…

Avis : J’ai beaucoup entendu parler du roman depuis des années mais c’est vrai que je ne me suis jamais plongée dans l’histoire. Quand le film est sorti et que j’ai vu tous ces jolis avis, j’ai été une fois de plus intriguée mais finalement je n’ai pas lu ni vu quoi que ce soit. Pourtant je dois quand même remercier Céline qui m’a permis de découvrir ce petit livre que j’ai pris grand plaisir à lire.

La première chose qui m’a tout d’abord marqué, c’est l’écriture de l’auteur. Oh oui, parce qu’elle est très riche et mélodieuse et c’était intéressant de lire le tout. J’avoue m’être demandé en voyant les diverses traductions, si ce style avait réussi à être gardé dans les romans. Dans tous les cas c’est un régal d’avancer dans les chapitres et de suivre la plume de l’auteur.

C’est ainsi que l’on suit un jeune garçon depuis sa naissance et ce jusqu’à ce qu’il devienne un homme. Ce petit enfant nait avec un cœur gelé, et la sagefemme qui s’occupe de lui et pour le sauver lui implante une horloge à la place. C’est ainsi qu’il survit aussi mais reste différent de tout autres enfants. L’isolation dans laquelle il vit est une vie assez compliquée pour un petit garçon qui rêve de parcourir le monde. Mais lors de sa première sortie en ville, voilà qu’il tombe amoureux d’une jeune fille. Ah terrible dilemme… surtout quand Madeleine, celle qui l’élève et le répare lui explique que c’est quelque chose d’interdit car son cœur ne pourrait supporter trop d’émotions. Pourtant, malgré les mises en garde, Jack n’arrive pas à s’enlever cette petite chanteuse de la tête et espère la retrouver coûte que coûte.

L’histoire n’est pas très longue et reste finalement assez rapide à lire mais on découvre jack, ses sentiments, ses doutes, son amour inconditionnel pour cette jeune fille qu’il ne connait pas vraiment et le tout reste très touchant. On part avec lui à l’aventure, on essaie de le comprendre et au final j’avoue que j’ai été surprise plus d’une fois. Nous apprenons quelques révélations que le garçon a du mal à accepter et que nous n’attendions pas. C’était une très jolie histoire, bien que j’aurais peut-être aimé en savoir un peu plus sur le devenir de cet homme après tout ce qu’il a enduré mais d’un côté on comprend aussi que l’histoire doit finir ainsi.

Une bonne découverte, différente et passionnante.

4

mellianefini

Sonata d’Emily Musso

Résumé : Amy est une jeune fille de 16 ans tourmentée par le départ de son père. Elle vit avec sa mère à Peckham, un quartier populaire de Londres où elle consacre son temps à son groupe de rock.

Passionnés de musique, Amy, Damian et Tyler rêvent de remporter le prochain GLK Tremplin Rock, un concours qui leur permettrait d’enregistrer un album dans le studio d’une grande maison de disques. Mais c’est sans compter l’arrivée d’Owen, un jeune Écossais audacieux qui s’amuse à semer le trouble.

Malgré une adolescence palpitante, Amy ne parvient pas à s’épanouir.
Hantée par de terribles cauchemars, traquée par les ombres, la jeune fille tente de comprendre ce qui lui arrive, mais elle va se heurter à de lourds secrets.

Avis : J’avais déjà entendu parler d’Emily Musso sans avoir pu, je l’avoue, jeter un coup d’œil à ses romans. Je ne lis pas beaucoup d’auteurs Français, c’est vrai. Il n’y a pas vraiment de réelles raisons à cela, mais après avoir été déçue par quelques romans, cela n’est plus devenu une priorité. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de très bons auteurs Français, oh non, car j’en adore plusieurs, c’est juste qu’il est toujours plus simple de se retrouver dans les lectures étrangères. J’ai tout de même été très contente de pouvoir découvrir ce nouveau roman d’Emily et je dois dire que j’ai passé un très bon moment avec l’histoire.

Amy est une jeune fille qui a du mal à se détacher de son passé et à évoluer outre tout ça. Il faut dire que rien n’est simple pour elle… Son père les a quittés elle et sa mère des années auparavant et bien que sa mère ait fait de son mieux, elle est restée enfermée dans sa tristesse et ses souvenirs. Essayer d’avancer et de passer outre est donc devenu un obstacle insurmontable. La musique est alors devenue la seule échappatoire qu’il restait à la jeune fille pour penser à autre chose. Et cette musique est devenue le pilier central de son existence, l’aidant à s’échapper, à être heureuse et à être quelqu’un. C’est ainsi qu’avec un groupe de musique, elle essaie de gagner un concours qui prouvera à tout le monde leur talent. Seulement, rien ne se passe comme prévu et quand son père essaie de refaire surface dans sa vie et qu’elle commence à faire des rêves étranges, sa vie se retrouve complètement chamboulée.

Je n’ai jamais eu l’occasion de lire un roman mettant en scène une passion pour la musique et j’étais curieuse de voir si j’allais adhérer à ce thème ou pas. Je ne m’y connais pas grand-chose c’est vrai mais c’est aussi ce qui m’a intéressé. J’étais contente pour Amy et sa basse, j’étais curieuse de voir ce que son concours allait donner et j’espérais de tout cœur qu’elle parvienne à réaliser ses rêves. En outre, on ne se rend peut-être pas compte, mais l’auteur nous présente ici une histoire vraiment touchante et Amy m’a ému plusieurs fois. Il est tellement difficile pour elle de pardonner, de comprendre les secrets qu’on lui cache et d’être heureuse. En parlant de secrets, j’ai été vraiment très surprise par les révélations en fin d’histoire. Je ne m’attendais pas du tout à ça, mais le tout était vraiment bien trouvé. Vous savez, de par ce que voit Amy, ce qu’elle rêve, j’ai eu peur à plusieurs reprises de comprendre où l’histoire allait partir, peur que le surnaturel se mêle un peu trop et que le roman parte dans une direction que je ne désirais pas. Et pourtant cela n’a pas été le cas au final, la vérité était surprenante mais aussi bouleversante en un sens.

Je n’en dirais pas plus, mais j’ai pris grand plaisir à découvrir ce roman, à suivre les personnages et à les comprendre. La lecture est assez addictive et je suis très contente d’avoir eu l’occasion de tenter ce roman.

4

mellianefini

Unwept by Tracy Hickman & Laura Hickman

The Nightbirds, Book 1

Synopsis: Gamin, Maine, is a remote seaside town where everyone seems to know Ellis Harkington better than she knows herself—but she doesn’t remember any of them.

Unknown events have robbed Ellis of her memory. Concerned individuals, who purport to be her friends and loved ones, insist that she simply needs to recuperate, that her memories may return in time, but refuse to divulge what has brought her to this state. For her own sake, so they say.

Ellis finds herself adrift in a town of ominous mysteries, cryptic hints, and disturbingly familiar strangers. The Nightbirds, a clique of fashionable young men and women, claim her as one of their own, but who among them can she truly trust? And what of the phantom suitor who visits her in her dreams? Is he a memory, a figment of her imagination, or a living nightmare beyond rational explanation?

Only her lost past hold the answers she seeks—if she can uncover its secrets before she fall prey to an unearthly killer.

Review: When I saw for the first time the cover and when I read the synopsis, I knew that I had to try the novel. It is true that in the end I am very surprised because the story is not at all what I expected. Not that it was not good, not at all, it was very interesting but also very special. You will understand exactly why later.

We discover Ellis who wakes up in a place she does not know about, but I must say that she doesn’t remember a thing about herself. Taken in a train to people who seem to know her, she hopes to understand what is happening. But everything seems new and no memory comes back to the surface whatever she might do. She finds herself thrown into a very strange world, where everyone seems to know her and wants something from her, while she is totally lost. As she tries to find the true through all these persons, it seems that a man, a dream or a nightmare appears to her, trying to take her away from this place. But who can she really trust?

We follow Ellis in her discovery of the city, as well as the characters throughout the story and it is true that it is very very difficult to understand what is happening. This is a young woman who is determined to find answers to her questions and not be influenced by the decisions of those who evolve around her. It must be said that none of the characters explains what they really want; living by certains rules we don’t know anything about. Oh yes, you will see that this story is really strange, and even more than that! We understand gradually that something is really not normal in this city, but it was not until the end of the novel that we realize what it is actually happening. And one thing is certain, we can not expect one second for the truth that we discover. Everything is really well found and very original.

Many very different characters appear alternately in the story and it is true that we are trying to penetrate their secrets. The two most mysterious are the mayor and the person who appears to the young woman. We do not understand their interest and emphasis, but all that will come in due time.

To conclude this novel was a pleasant surprise, even if it is very different from what I expected. We have here a first part of the history and even if the authors present us a kind of end, we don’t really have one and I’m very curious to see what they’ll have for us next.

3-5

mellianefini

Unwept de Tracy Hickman & Laura Hickman (VO)

The Nightbirds, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Des événements inconnus ont volé à Ellis sa mémoire. Des personnes concernées, qui prétendent être ses amis et proches, insistent sur le fait qu’elle a simplement besoin de récupérer, que ses souvenirs peuvent revenir n’importe quand, mais refusent de divulguer ce qui l’a amené à cet état. Pour elle, disent-ils.

Ellis se retrouve donc à la dérive, dans une ville pleine de mystères, de conseils cryptiques et d’étrangers inquiétants mais familiers. The Nightbirds, une clique de jeunes hommes et femmes à la mode, la revendiquent comme une des leurs, mais à qui parmi eux peut-elle vraiment faire confiance ? Et que dire du fantôme qui lui rend visite dans ses rêves ? Est-il un souvenir, le fruit de son imagination, ou un cauchemar vivant au-delà d’explications rationnelles ?

Seulement son passé perdu détient les réponses qu’elle cherche, si elle peut découvrir ses secrets avant qu’elle tombe en proie à un tueur surnaturel.

Avis : Quand j’ai vu pour la première fois la couverture et que j’ai lu le résumé, j’ai su qu’il fallait que je tente le roman. C’est vrai qu’au final je suis très surprise car l’histoire n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Pas que ce n’était pas bien, non, c’était très intéressant mais très particulier aussi. Vous comprendrez exactement ce qu’il en est par la suite.

On découvre Ellis qui se réveille dans un endroit qu’elle ne connait pas, mais il faut dire qu’elle ne se souvient elle-même de rien. Emmenée dans un train vers des gens qui semblent la connaître, elle espère comprendre ce qu’il se passe. Mais tout semble nouveau et aucun souvenir ne revient à la surface quoi qu’elle fasse. Elle se retrouve lancée dans un monde très étrange, où tout le monde semble la connaître et désire quelque chose d’elle, sans qu’elle ne puisse comprendre ce qu’il se passe.  Alors qu’elle essaie de se retrouver au travers de toutes ces personnes, il semble aussi qu’un homme, un rêve ou un cauchemar lui apparaisse, essayant de l’emmener loin de ce lieu. Mais à qui peut-elle véritablement faire confiance ?

Nous suivons Ellis dans sa découverte de la ville et des gens tout au long de l’histoire et c’est vrai qu’il nous est très très difficile de comprendre ce qu’il se passe. C’est une jeune femme qui est bien déterminée à trouver les réponses à ses questions et à ne pas se laisser influencer par les décisions de ceux qui évoluent autour d’elle. Il faut dire qu’aucun des personnages n’explique ce qu’il désire réellement, se conformant à certaines règles dont on ne connait rien. Oh oui, vous allez voir que cette histoire est vraiment étrange, et même très étrange ! On comprend petit à petit que quelque chose n’est vraiment pas normal dans cette ville, mais il faudra attendre la fin du roman pour réaliser ce qu’il en est réellement. Et une chose est sûre, on ne peut pas s’attendre une seule seconde à la vérité que nous découvrons. Le tout est vraiment bien trouvé mais très original.

De nombreux personnages très différents se présentent tour à tour au cours de l’histoire et c’est vrai que l’on essaie de percer leurs secrets. Les deux plus mystérieux sont le maire de la ville et l’être qui apparait à la jeune femme. On ne comprend pas leur intérêt et leur insistance, mais tout cela viendra en temps et en heure.

Pour conclure ce roman était une bonne surprise, même si très différent de ce à quoi je m’attendais. Nous n’avons ici qu’une première partie d’histoire et même si les auteurs nous présentent une sorte de fin, il n’y en a pas réellement et je suis très curieuse de voir ce que la suite nous réserve à présent.

3-5

mellianefini

Zéphyr de Nathalie Chapouille

Zéphyr, Tome 1

Résumé : Après avoir survécu à une violente agression lors de ses 15 ans, Melinda Violette, pensait ne plus jamais entendre parler de cette étrange marque qui se trouvait sur la main de son sauveur. Pourtant, 10 ans plus tard, lorsque son meilleur ami, Nathan, lui offre un pendentif en tout point identique à la cicatrice en forme de spirale de l’homme qui l’avait immanquablement sauvé de la mort, elle commence à se poser des questions sur lui. Et quand le lendemain matin, elle se réveille invisible, elle s’empresse d’appeler Nathan à la rescousse. Comme ce dernier continue à nier toute implication dans ce qui lui arrive, elle est convaincue qu’il lui cache quelque chose. D’autant plus qu’il n’a pas l’air tellement surpris de la trouver dans cet état.

Avis : Avant de commencer ce billet, je voudrais tout d’abord remercier l’auteure, Nathalie Chapouille pour m’avoir permis de découvrir son roman en avant-première. 😀

J’étais très curieuse de lire le roman de cette jeune et très prometteuse auteure. Depuis quelque temps, je dois avouer que je m’ennuie un peu dans mes lectures. J’avais besoin de me changer les idées avec quelque chose de nouveau et de différent de tout ce que j’ai déjà pu lire en matière de fantastique et de paranormal. C’est donc ainsi que j’ai découvert le roman de Nathalie. J’ai été très intriguée par le résumé de Zéphyr, alors, j’ai commencé à lire quelques pages et là… PAF ! J’ai tout de suite accroché et cette frénésie de lecture qui m’avait tant manqué depuis un bon moment m’est enfin revenue. Car en effet, j’ai été complètement happée par son livre, et ce, du début jusqu’à la fin. Je l’ai dévoré d’une traite, je l’ai même lu deux fois de suite pour être sûre de garder en tête tous les détails, car il se passe tellement de choses dans ce premier tome…

Pendant ma lecture, je suis passée par toutes sortes d’émotions, allant du rire aux larmes en passant par l’angoisse ainsi qu’une immense tristesse. Il faut dire que les trois principaux protagonistes de cette histoire ne sont pas étrangers à tout cela, bien au contraire, mais j’y reviendrai plus tard. Bref, tout ça pour dire que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas ressenti autant de plaisir en lisant un roman !

Dans ce premier tome, nous faisons donc connaissance avec Melinda, l’héroïne. Dix ans se sont écoulés depuis cette violente agression dont elle a été victime, le soir de ses 15 ans. Ce terrible événement a profondément traumatisé la jeune femme, mais heureusement, Melinda n’est pas seule. Elle a une famille qui l’aime et est très entourée par ses amies. Et surtout, elle peut compter sur son meilleur ami Nathan, celui dont elle est secrètement amoureuse et qui, depuis sept ans, a toujours été là pour elle. Méli mène donc une vie tout à fait normale jusqu’au jour où Nathan lui offre un collier en forme de spirale. Cet objet lui rappelle curieusement la marque que portait son sauveur le soir de son agression. Chose encore plus perturbante : le corps de Melinda réagit étrangement au contact de ce pendentif et quant à Nathan, il semble en savoir bien plus à son sujet qu’il ne le prétend…

Alors qu’en est-il des personnages principaux ? Méli, Nathan et Alex, je les ai adorés, tous les trois ! Il faut dire qu’ils ne nous laissent pas indifférents. L’auteure a fait un énorme travail de profondeur sur ces trois personnages et le résultat a été à la hauteur de mes espérances : trois personnages au caractère explosif… bref, des personnages passionnés et impulsifs, comme je les aime. Nathalie Chapouille parvient à nous faire ressentir la force des sentiments de chacun d’entre eux, ainsi que toutes leurs émotions. Méli tente, tant bien que mal, de concilier une vie normale avec ce nouvel univers qu’elle commence tout juste à découvrir, mais ce n’est pas du tout évident à cause de ses pouvoirs et du danger qui plane constamment au-dessus de sa tête. J’ai beaucoup aimé la séance de shopping avec Nathan qui m’a bien fait rire ou encore les virées en boite entre copines !

J’ai bien aimé également la relation Melinda/Nathan. Nathan est un jeune homme en apparence calme, doux et attentionné. Il a toujours été là pour la jeune femme et auprès de lui elle se sent en sécurité. Leurs instants de complicité sont vraiment mignons et très beaux à voir. Alex, au contraire, semble beaucoup plus instable et violent. Et avec le tempérament de feu de notre héroïne, je peux vous dire que ça fait de sacrées étincelles ! Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les rapports qu’ils entretiennent sont conflictuels, voire carrément explosifs. C’était assez triste de les voir se comporter ainsi et je dois avouer que toutes leurs disputes ont mis mes nerfs à rude épreuve. C’est très difficile de faire un choix entre Nate et Alex, mais malgré tout, j’ai une petite préférence pour Alex, car c’est de loin celui qui m’a le plus touchée des deux. Quoi qu’il en soit, ce sont deux hommes fascinants et j’espère qu’on en saura un peu plus sur leur passé dans le prochain tome.

La plume de Nathalie Chapouille est fluide, d’une précision implacable, percutante et riche en détail sans que cela soit fait au détriment de l’action. Car de l’action, il y en a, et ce, dès les toutes premières pages. L’auteure nous tient en haleine du début jusqu’à la fin avec son univers très original, et ses personnages hauts en couleurs. Et même si ce premier tome ne fait que nous introduire ce nouveau monde parallèle au nôtre, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Les révélations arrivent au compte-gouttes et j’ai vraiment été surprise par la tournure qu’ont pris les événements.

Le roman s’achève à un moment terrible de l’histoire. J’en suis encore toute retournée et je n’ai plus qu’une hâte, découvrir ce qu’il va se passer ensuite, car je ne m’attendais pas du tout à un tel déferlement de cruauté et de violence. L’aperçu que l’on a de ce nouveau monde n’a rien de merveilleux ou d’idyllique, bien au contraire, il s’agit d’un monde impitoyable où il faut bannir toute forme de faiblesse et garder en toutes circonstances un mental d’acier. Le Conseil ainsi que le couple du Ying et du Yang m’ont quant à eux beaucoup intriguée et j’ai vraiment hâte maintenant d’en savoir plus sur cet univers fantastique ainsi que sur les différentes espèces qui le peuplent. Bref, vous l’aurez compris, ce roman a été pour moi un gros gros coup de cœur !! Vivement la suite !!!

5Pour lire un extrait, c’est par ici

Page Facebook de l’auteure

Vous pouvez acheter ce roman sur la boutique des Editions Temporelles ou sur Amazon Kindle

mon pseudo

 

The Botticelli Affair by Traci L. Slatton

Synopsis: Gorgeous, reformed art forger Laila Cambridge misses her father. She’s a grad student in art history and her father disappeared five years ago. She’s blocked writing her dissertation and she’s flat broke. She’s out drinking one night when she meets sexy, mysterious John Bolingbroke, who knows way too much about her. Then he bumps into her as she guides a tour around the Met. He tells her that her father is still alive—but in lethal danger.

Bolingbroke claims to be an art collector. Two weeks ago, he saw Robert Cambridge searching for a legendary lost Botticelli painting. Bolingbroke overheard a plot to pursue Robert, take the painting, and kill him. Bolingbroke knows that Laila has connections in the seedy art underworld; he wants Laila to help him find Robert and the painting. Time is short. The group pursuing Robert has unlimited resources. They have a week at most before the group murders her father.

From New York, through Paris, Amsterdam, and Rome, Laila pursues her father, the painting, and her own redemption…

Review: I was quite curious about the story after reading the synopsis. I didn’t know about the author, but the idea of ​​mixing vampire / art was indeed well found, obviously knowing that vampires are so very aware of everything that happened on painting levels.

In this story we follow Laila , a young artist who has decided to stop painting , her talent being only to copy master paintings. She is stuck in her thesis and is struggling to live with the death of her father. So when a man she did not know comes up and tells her that her father is in danger and to save him, he needs her and her relationships to regain a lost painting. With that, our heroine will have to enter into a world she did not know about.

Bolingbroke has always promised to protect the daughter of his friend, but when he meets Laila , he certainly falls under her spell. Yet he knows that it is completely forbidden to him. With him and Laila, we are in a race against the clock to find a missing painting. A painting with a terrible secret and it seems that everyone wants it. It was a good story and I was curious to see the relationship developed between Laila and Bolingbroke. It’s pretty rare to have two the characters who love each other but do not succumb to one another. Indeed, I loved this detail even if it is sometimes a little frustrating it’s true.

It was very interesting to follow this quest. Discovering the depths of artistic professions and thus discovering a little more about the old masters. Of course, you should also wonder how the vampires comes into play in this story? Well, they really want this canvas. Why is that? That was the big question! I admit that I was really intrigued throughout the story to understand why all these people were after the Botticelli, even ready to kill to get it. And I confess that I was surprised at the highest point when I learned the reason at the end of the story. A good novel, although I admit I would have liked to learn more.

3

mellianefini