The Damsel and the Daggerman de Delilah S. Dawson (VO)

Blud, Tome 2.5

Résumé (traduction personnelle) : Mauvais garçon, lanceur de couteaux, Marco Taresque est l’artiste le plus chaud et le plus dangereux de la caravane. Il garde tout pour lui jusqu’à ce qu’une journaliste embêtante arrive, soucieuse de l’interroger sur son damier passé : sa dernière assistante a disparu dans des circonstances mystérieuses et sanglantes, ce qui lui a valu le surnom de  » The Deadly Daggerman.  »

Journaliste et aventurière insubmersible Jacinda Harville ne prend pas non pour réponse, et elle est déterminée à faire capituler Marco peu importe qu’elle doive être menaçante – ou incroyablement désirable. Il est d’accord pour une interview, mais seulement si elle se laisse sangler à une table de filature et se laisser jeter des couteaux dessus. Comment peut-elle dire non ? Et comment peut-elle lui résister quand il se penche pour un baiser qui la frappe plus fortement que n’importe quelle lame ? C’est la première fois qu’elle laisse un homme obtenir le meilleur d’elle-même, et elle est déterminée à faire en sorte qu’il soit le dernier…

Juste au moment où elle pense qu’elle n’en peut plus de ses jeux, Jacinda reçoit une note de Marco disant qu’il est enfin prêt à lui dire la vérité sur ce qui s’est passé. Elle se rend à cette adresse à des miles de là, mais ce qu’elle y trouve renverse les rôles sur tout ce qu’elle pensait sur le tendre amant qui porte un sourire aussi fort que ses couteaux.

Comme les secrets se défont et les passions s’emparent, Ginger réalise que son cœur dur a fondu. Mais sera-t-il trop tard pour se sauver elle et Marco, du dangereux passé du Daggerman ?

Avis : J’adore cette série ! Les idées de l’auteure sont toujours extraordinaires. Aussi quand j’ai découvert la sortie de cette nouvelle j’ai tout de suite été impatiente de pouvoir m’y plonger dedans et découvrir un petit bout de plus de ce monde si intrigant. Bien sûr vous vous doutez que comme pour chaque nouvelle, l’histoire est assez rapide à lire mais je suis contente de dire qu’elle possède aussi de jolis rebondissements et une histoire complète.

Jacinda est une jeune journaliste, veuve, qui décide d’écrire un roman sur les caravanes de Criminy. Mais alors qu’elle rencontre chaque personne, elle se découvre un mystère qu’elle veut à tout prix comprendre. En effet, vit et travaille là, Marco, un homme accusé du meurtre de son assistante et qui, elle est sûre, est innocent. Mais pourquoi le jeune homme ne veut-il pas lui avouer la vérité ? En cherchant à tout prix à comprendre ce qu’il s’est passé, mais tout en continuant sa quête, elle pourrait bien se prendre au jeu et tomber pour cet homme dont elle ne connait rien.

J’ai beaucoup aimé cette petite histoire. Marco est vraiment intrigant et j’avoue que je me suis posée plus d’une fois la question quant à ce qu’il fuyait. Ce qui est sûr, c’est que je ne m’attendais pas à une telle révélation en fin d’histoire. C’est assez bête il faut dire quand on y pense. Les deux personnages forment en tout cas un très beau duo et leurs interactions sont toujours hautes en couleurs. J’ai aussi beaucoup aimé la détermination de Jacinda, de même que sa fragilité qu’elle laisse entrevoir à plusieurs moments. C’est donc à nouveau une très bonne histoire et je suis impatiente de pouvoir lire le prochain roman.

4

mellianefini

6 thoughts on “The Damsel and the Daggerman de Delilah S. Dawson (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *