Just Sing de René Gilley (VO)

Seven Oaks Series, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Lily O’Brien, seize ans, n’a qu’une seule passion dans la vie : le chant. Son rêve est d’entrer dans une université avec un programme vocal de premier plan mais, l’été avant son année de première, son lycée supprime leur programme de chant. Elle peut à présent dire adieu à son rêve…

Lorsque les nouveaux voisins snobs emménagent dans leur immense maison sur la colline, Lily est certaine que son été ne peut pas être pire et est bien décidée à les détester et ignorer tant que possible… Jusqu’à ce qu’elle rencontre Aiden.

Il est beau, brisé, et ils deviennent inexplicablement amis. A travers cette nouvelle amitié, elle trouve la force de sortir de la zone de confort que lui offraient ses projets pour enfin poursuivre son rêve.

Mais lorsque la famille de Lily est sur le point de perdre son foyer, elle met ses souhaits de côté et trouve la solution pour sauver le ranch familial où elle l’aurait la moins attendue.

Avis : Lily O’Brien aime chanter et a planifié tout son futur autour de sa passion. Après avoir terminé ses deux dernières années de lycée elle compte bien s’envoler pour Berkeley et son programme musical de premier plan. Mais son plan si parfait est mis à mal lorsque le programme vocal de son lycée est supprimé pour causes financières. Sans aucun programme durant les deux prochaines années d’étude pour appuyer son application à l’université, ses chances d’entrer à Berkeley sont sérieusement mises à mal. Le dernier espoir de la jeune fille est de tenter d’entrer dans un lycée privé et de croiser les doigts pour être acceptée avec une bourse… Cependant Lily doit prendre en compte sa situation familiale compliquée dans ses plans. Elle vit avec son père, son petit frère, sa tante, cousine, et grand-mère dans le ranch familial et doit jongler entre les problèmes d’alcool de son père, son petit frère qui n’a donc aucun repère parental, et de nouveaux voisins ayant rachetés une partie des terres familiales lorsque la famille s’était retrouvée à court d’argent.

Just Sing  se focalise donc principalement sur les problématiques auxquelles doit faire face cette jeune fille entre sa famille, la réalité du rêve qu’elle espère atteindre, et ses premiers émois amoureux (avec toutes les complications que cela peut comporter. Et sincèrement le livre tient principalement la route grâce au  personnage de Lily  qui est très  attachant  etfacile à apprécier. Elle a  beaucoup de volonté  et la  loyauté  qu’elle a pour sa famille est tout simplement  admirable. On la comprend avec  beaucoup de tendresse  et j’ai particulièrement été étonnée par  la force avec laquelle elle gère tout ce que le destin met au travers de son chemin. Elle doit gérer beaucoup plus qu’une adolescente de son âge devrait et pourtant  elle ne joue jamais la victime. Sa relation avec sa grand-mère est particulièrement émouvante et j’avoue que j’ai versé ma petite larme à certains moments du roman.

Bien sur,  Just Sing  a aussi sa  dose de romance. Lily et Aiden, le fils des nouveaux voisins, passent une très bonne partie du récit à flirter avec la ligne très fine qui se trouve entre amour et amitié. En tant que lecteur j’ai d’ailleurs eu  une relation entre haine et amour à l’encontre de leurs péripéties amicales/amoureuses.  Aiden  est un garçon plutôtcompliqué, il fait  beaucoup d’erreurs  pour lesquelles il semble toujours avoir des explications un peu trop commodes à mon goût, et on ne sait pas trop quelle partie de sa personnalité est la plus dominante. Il est vrai qu’il a vécu des choses compliquées  et que donc il a tendance à mettre un mur entre lui et les autres pour se protéger, mais à la fin j’avais  parfois l’impression qu’il était limite bipolaire. Un moment il était adorable et l’instant d’après on avait qu’une envie : lui donner une bonne paire de claques. Cependant il est vrai qu’en fin de compte je me suis  plutôt bien laissée charmer  par le jeune homme et que je lui ai pardonné, tout comme Lily, pas mal de ses erreurs. Je serais d’ailleurs assez curieuse de lire certaines scènes de son point de vue. Sa famille a d’énormes soucis à résoudre à mon sens et j’adorerais voir la scène entre lui et la tante de Lily, Susan, lorsque cette dernière le remet apparemment à sa place. (Oui je n’étais pas forcément hyper fan de Tante Susan mais sur ce coup-là j’avais sorti mes pompons de cheerleader !)
Au final je pense que  Just Sing  est un  premier roman prometteur. S’il est vrai que lestyle d’écriture  est  un peu hésitant et simpliste  par moment,  les personnages sont engageants  et Lily en particulier est impossible à ne pas apprécier. Je suis plutôt curieuse de voir comment l’histoire évoluera dans le second tome bien que je sois assez inquiète par la perspective d’un triangle amoureux. La rencontre avec Jeremiah est presque impossible à ignorer et ça m’agace un peu d’avance puisque, malgré mes hésitations envers Aiden, je pense que mon choix est fait une bonne fois pour toute !

Just Sing  est donc  un contemporain Young Adult sympathique à lire avec lequel on passe un moment rafraîchissant et agréable. Lors de ma lecture c’était exactement ce que je recherchais et j’ai donc beaucoup apprécié le roman malgré ses petits défauts.

4

Althea

http://altheainwonderland.blogspot.fr

2 thoughts on “Just Sing de René Gilley (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.