The Clockwork Wolf de Lynn Viehl (VO)

Disenchanted & Co., Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : En tant que propriétaire de Disenchanted & Co. dans une version steampunk de l’Amérique, «Kit» Charmian Kittredge fait de son mieux pour résoudre des crimes magiques. Mais quand une dame snob la supplie de l’aider, sauver sa réputation pourrait bien coûter à Kit sa vie.

Faisant une faveur au deathmage Lucien Dredmore, Kit accepte d’interviewer une femme nouvellement veuve en tant que cliente potentielle. Après la réunion, cependant, elle apprend que la femme en question n’est autre que Lady Eugenia Bestly, présidente de la Rumsen Ladies Decency Society – quelqu’un qui a déjà mené une campagne vicieuse afin de ruiner la vie de Kit. Ironiquement, Lady Bestly vit maintenant dans la peur elle-même, étant donné que la presse est sur ​​le point de démasquer son mari comme étant le sauvage « Wolfman  » qui est mort en terrorisant la ville.

Comme les saccages monstrueux continuent de se produire, Kit détermine bientôt qu’il y a plus d’un Wolfman, et il se pourrait qu’ils soient eux-mêmes victimes d’acteurs diaboliques. Tout en évitant les assassins mécanisés et les tentatives de Dredmore et de l’inspecteur en chef Tom Doyle de la prendre sous leur protection, Kit suit un chemin qui la mène à se confronter à un club prestigieux de gentilshommes cachant un secret infernal par rapport à une tribu indigène, et des magies anciennes et dangereuses.

Avis : J’avais lu le premier tome quand il est sorti et je dois dire que j’avais eu un gros coup de cœur pour la première partie et j’ai beaucoup aimé la deuxième, même si j’ai trouvé qu’elle était peut-être un peu plus compliquée. Quand j’ai vu que le second roman sortait, j’étais vraiment impatiente de le découvrir, même si j’avais un peu peur qu’il ne soit pas à la hauteur de ce que j’avais lu. Je peux maintenant vous dire que j’ai passé un excellent moment et je suis maintenant des plus curieuses de lire la suite.

Kit est revenue à une vie bien tranquille ou en tout à cas à ce qui y ressemble pour elle. Mais tout ce qu’il s’est passé auparavant, a changé ses sentiments et ses habitudes par rapport aux autres personnages, même s’ils n’en comprennent parfois pas la raison. C’est dans ce contexte que Dredmore se présente à la jeune femme pour lui proposer une affaire qu’il ne peut accepter, étant donné que la dame désire n’avoir affaire qu’à une consœur. Mais quelle terrible erreur de ne pas avoir demandé l’identité de la cliente, car quand Kit la rencontre, elle comprend tout de suite qu’elle a affaire à la femme qui l’a roulée dans la boue quand elle est arrivée très jeune dans cette nouvelle ville. Malgré la rancœur, j’ai été assez impressionnée de voir notre héroïne mettre les choses derrière elle pour aider la femme qu’elle a toujours détesté et essayé de la sauver de la ruine qui semble de plus en plus proche. En effet, son mari est accusé d’être un Wolfman et d’avoir terrorisé et tué en ville avant d’avoir été lui-même tué. Pourtant Eugénia, sa femme, est déterminée à prouver qu’il y a plus et Kit va tout faire pour comprendre ce qui est réellement arrivé. Mais plus elle s’enfonce dans l’enquête, plus les dangers se rapprochent et elle réalisera très vite qu’il n’y avait pas qu’un seul Wolfman, mais bien plusieurs et ils semblent tous déterminés à la tuer coûte que coûte.

J’adore Kit, c’est une héroïne vraiment différente de celles que l’on trouve habituellement en littérature. Dans une époque victorienne où la femme n’a que très peu de pouvoirs et de libertés, elle ose s’affirmer et se dresser contre ceux qui essaient de détruire sa vie. Elle n’essaie pas de trouver un homme pour l’accompagner, et cherche même l’inverse, à s’éloigner d’eux pour continuer à vivre comme elle le veut, car elle sait parfaitement qu’épouser un des deux l’obligerait à changer qui elle est, ce qu’elle ne désire en aucun cas. Pourtant malgré sa détermination et son obstination, les tentatives de Doyle et de Dredmore sont difficiles à oublier et alors qu’ils se battent tous les deux pour la protéger, elle ne souhaite que rester seule et loin de tous. Elle ne veut pas se retrouver sous le joug d’une quelconque personne et est prête à tout pour que cela soit le cas. Mais on sait qu’au fond d’elle, elle apprécie les deux hommes et j’avoue que je suis vraiment curieuse de découvrir ce qu’il va se passer à présent ! Oh oui très curieuse ! Il est, pour ma part, très difficile de choisir entre chacun, comme je l’avais dit dans mon ancien avis, les deux ont quelque chose qui nous attire, entre ce mage noir si énigmatique et ce policier qui semble être toujours un chevalier servant. Deux caractères complètement différents et pourtant ils convergent tous deux vers Kit. Et puis bien sûr, il y a toujours Harry, le fantôme du grand père de notre héroïne qui est plus actif que jamais et que l’on ne peut qu’adorer !

Je dois dire que j’ai eu de nombreuses surprises tout au long de l’histoire et j’étais assez impatiente de comprendre qui était derrière les meurtres et les mutations et la raison derrière tout cela. Et une chose est sûre, le coupable était une véritable surprise. Mais il y a bien sur beaucoup plus mais je vous laisserais découvrir tout cela car l’enquête était fascinante et le tout nous révèle bien des changements.

J’ai donc passé encore une fois un très bon moment avec ce nouveau roman et je ne peux que vous conseiller la série. C’est un beau mélange de magie, de complots et de personnages hauts en couleur, le tout avec une héroïne qu’on adore. Un très bon steampunk à découvrir.

4-5

mellianefini

 

3 thoughts on “The Clockwork Wolf de Lynn Viehl (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *