Left Hand Magic de Nancy A. Collins (VO)

Golgotham, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Localisé dans les bas-fonds de l’East Side de Manhattan, Golgotham a été le voisinage surnaturel de cette ville depuis des siècles. Habité par un grand nombre de créatures tout droit sorties de mythes et légendes, la majorité de ses habitants sont constitués des Kymera, une race de sorciers qui maintiennent une paix difficile avec les humains de New York City…

Tate Eresby a accepté les bizarreries et les sons de Golgothan pour en faire sa maison. Malheureusement, un article de journal a rappelé à certains l’existence de ce quartier et ils essaient maintenant de se mêler à cette communauté avec une toute nouvelle faction, les anti-Kymera connus sous le nom des Fils d’Adam. Le soudain afflux de touristes accentue les conflits raciaux, et la tension explose quand deux Kymerans sont assassinés et que les émeutes remplissent les rues.

Avis : J’avais lu le premier tome à sa sortie et ça faisait un moment que je me disais qu’il fallait que je me plonge dans le deuxième. Ayant finalement un peu de temps j’en ai profité pour continuer la suite des aventures de Tate et Hexe, deux personnages hors du commun.

C’est toujours assez drôle à chaque fois que je lis le nom de « Golgotham », je pense tout de suite à la ville de Batman, « Gotham City », bon ce n’est peut-être que moi mais la ressemblance est perturbante.

Je me disais que je comprendrais peut-être enfin l’histoire du marteau de la couverture à la fin de ma lecture. Il faut dire que c’était assez étrange comme objet… Bon alors, je suis toujours en train de réfléchir au pourquoi de la chose. C’est peut-être un peu trop subtil pour moi, je commence déjà à échauder des hypothèses. (Hé c’est vrai !) Peut-être tout simplement pour rappeler le travail de Tate ? Pour montrer le mouvement de révolte de cette petite ville (oui oui je sais je vais loin, mais hé, il faut bien un point de départ !). C’est cependant toujours un plaisir de découvrir plus d’éléments sur ce monde. L’idée d’un quartier à part n’est pas unique mais c’est avec plaisir que l’on côtoie toutes ces créatures différentes et que l’on peut assister au choc de deux cultures complètement différentes.

Comme je le disais au début on retrouve donc notre chère Tate filant le parfait amour avec notre Hexe (oui c’est une chanceuse !). Mais rien ne peut rester tranquille, n’est-ce pas ? C’est impossible bien sûr. Tout commence à changer quand de nombreux touristes affluent dans Golgotham, cette partie de la ville que tout le monde évitait. Mais rien ne se passe bien entre les humains et toutes ces créatures fantastiques. Et quand des émeutes éclatent, que des meurtres sont perpétrés, rien ne va plus. Mais alors plus du tout, au point que même la vie de Tate est menacée. J’ai vraiment été étonnée par la vitesse à laquelle le chaos s’était installé, tout se détériore vite et nos deux héros essaient de comprendre ce qu’il se passe tout en essayant de protéger les leurs. Bon il faut dire que ça sera plutôt Hexe qui s’occupera des protections, parce que Tate est très douée pour se mettre dans des situations catastrophiques. C’était cependant touchant de les voir évoluer ensemble, de les voir affronter les discriminations comme si de rien n’était, pour avoir le droit de vivre ensemble.

J’ai été à la fois surprise et en même temps on se doute du coupable derrière tous ces événements. Il faut dire que tout ce qu’il se passe est vraiment étrange mais c’est assez compliqué d’assembler les pièces du puzzle et de vraiment comprendre les tenants. J’étais donc contente à la fin du roman de savoir les raisons de tout ceci. J’ai aussi beaucoup apprécié dans ce tome d’avoir la chance de découvrir plus d’informations sur la famille de Hexe car sa vie est finalement assez mystérieuse. Il nous reste encore tant à découvrir mais c’est tout de même un bon point de départ.

Ce tome annonce de grands changements dans la vie de Tate, que cela vienne au niveau de sa vie personnelle ou professionnelle. Tout cela annonce encore une fois des bouleversements dont on est curieux de pouvoir en apprendre plus.

4

mellianefini

10 thoughts on “Left Hand Magic de Nancy A. Collins (VO)

  1. c »êst une série que j’aimerai vraiment découvrir et je dois dire que moi aussi j’ai pensé a batman en voyant le nom de la rue^^

    peut-être que le marteau est un indice pour le prochain tome^^

  2. Je ne connaissais pas du tout et j’aime beaucoup l’idée des sorciers dans l’histoire. ça fait longtemps que je n’ai pas lu de livre avec ce genre de personnages! Et c’est vrai que quand j’ai lu le résumé le nom de la ville m’a fait penser à Batman aussi ahaha 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *