Gris Présages d’Anne Bishop

Meg Corbyn, Tome 3

Résumé (traduction personnelle) : Les Autres libérèrent les Cassandra sangue pour protéger les prophètes de sang de l’exploitation, ne réalisant pas que leurs actions auraient des conséquences désastreuses. Maintenant, les voyantes fragiles sont plus que jamais en grand danger, à cause de leurs propres faiblesses et de ceux qui cherchent à contrôler leurs divinations à des fins terribles. Ayant désespérément besoin de réponses, Simon Wolfgard, un leader métamorphe parmi les Autres, n’a pas d’autre choix que de demander de l’aide à la prophète de sang, Meg Corbyn, quels que soient les risques auxquels elle fait face.

Meg est encore dans les profondeurs de ses affres pour sa dépendance à l’euphorie qu’elle ressent quand elle se coupe et raconte sa prophétie. Elle sait que chaque coupure de sa lame tente la mort. Mais les Autres et les humains ont besoin de réponses, et ses visions peuvent être le seul espoir de Simon pour mettre fin au conflit.

Les ombres de la guerre se creusent à travers l’Atlantik, et les préjugés d’une faction fanatique menacent de porter la bataille droit sur Meg et Simon …

Avis : J’étais vraiment impatiente de pouvoir commencer ce troisième volume. Il faut dire que quand j’ai vu qu’il existait un ARC, j’ai compté les jours afin de voir si j’allais être acceptée ou refusée. Attente terrible, je vous le dis ! J’avais eu un gros coup de cœur pour les deux premiers tomes et j’étais impatiente de réitérer ça avec ce nouvel opus. Je peux définitivement vous dire que j’ai passé un excellent moment avec ce roman et je ne peux que vous conseiller de commencer la lecture de la série si ce n’est pas encore fait. C’est une des meilleures du moment !

Nous retrouvons donc notre chère Meg qui continue à s’adapter doucement à sa nouvelle vie. Pourtant, l’histoire ne la concerne plus elle seule, comme nous avons maintenant toutes les Cassandra sangue à gérer, de même que tous les autres problèmes se rajoutant à l’histoire. Lizzy, la fille de Monty se présente seule en ville, avec un ourson en peluche taché de sang et contenant quelque chose de très particulier. Bizarrement, tout le monde semble tout à coup très intéressé par cette petite fille et nos personnages vont devoir trouver un moyen de l’aider et de la garder en vie auprès d’eux. On essaie alors de comprendre ce qu’il s’est passé et les secrets derrière tout cela. Des secrets qui vont d’ailleurs bouleverser la vie de chacun. Mais revenons plus précisément à nos prophètes de sang, ces jeunes femmes qui se retrouvent projetées dans un nouveau monde très différent de ce qu’elles connaissaient. Oh oui, car même si cette libération partait sur une bonne idée, il est très difficile de savoir comment les encadrer. Elles paniquent, se sentent mal et gèrent très mal toutes ces nouveautés dans leur vie. Pourtant, avec l’aide de Meg, il se pourrait que leur vie soit améliorée et qu’elles parviennent enfin à s’ouvrir petit à petit au monde. Ça fait assez mal au cœur de voir que personne ne sait vraiment comment s’occuper d’elles, mais Meg elle-même sent les retombées de sa vie dans cet endroit qu’elle apprend à connaître. En effet, malgré son adaptation, les nouveautés restent quelque chose de très difficile pour la jeune femme et son envie de se couper pour définir de nouvelles prophéties est parfois irrésistible au point d’oublier les conséquences de ses actes.

Meg se rend de plus en plus compte de l’impact qu’elle a sur les autres. C’est vrai qu’elle le voit peut-être plus avec les remontrances qu’elle reçoit, mais je suis toujours touchée de voir que tous l’apprécient particulièrement. Chacune de ses paroles permet de sauver de nombreuses vies et même si on ne comprend pas toutes les significations, elles arrivent en temps et en heure. Comme toujours j’ai beaucoup apprécié Simon. Il essaie d’agir au mieux en tant que leader, mais le bien être de Meg reste toujours au premier plan. C’est très intéressant de voir la relation entre les deux qui se déroule. Ils ne savent pas comment se comporter l’un avec l’autre mais on comprend parfaitement leur questionnement. Les sentiments qu’ils ont sont nouveaux mais ils ne savent pas vraiment ce que cela signifie. Je me souviens d’une personne qui expliquait qu’ils formaient tous les deux un couple sans s’en rendre compte et c’est véritablement ça. On aimerait qu’il y ait plus et en même temps c’est tellement agréable d’avoir un roman sans romance réellement présente ! Puis il faut le dire, on sait parfaitement que le tout serait vraiment compliqué pour les deux. Ce serait une nouveauté complètement déconcertante pour la jeune femme.

Nous ne voyons pas beaucoup Sam dans ce roman même s’il apparait plusieurs fois. Le tout se base plutôt sur la politique de l’histoire, sur les actions des hommes et leur cupidité et sur l’action qu’ils ont sur les Autres et inversement. J’ai été complètement emportée par le tout et j’étais vraiment impatiente de tout découvrir et d’avoir les réponses à mes questions. Nous obtenons de nombreuses révélations tout au long de l’histoire et j’avoue que j’ai été surprise par plusieurs d’entre elles. Le seul point qui m’a peut-être un peu perturbé c’est vrai se reportait au rappel de certains personnages vu précédemment et que j’avais un peu oublié je l’avoue ou encore par rapport à la localisation de certains lieux. Mais ce ne sont bien sûr que des détails et j’ai passé un excellent moment avec le tout. Vous devez vraiment tenter la série si ce n’est pas encore fait, vous allez tomber sous son charme ! Anne Bishop a créé une vraie perle.

 

PS: Le tome 2 sort en Avril chez Bragelonne en Français

5 

mellianefini

14 thoughts on “Gris Présages d’Anne Bishop

  1. Arrgggg, mais c’est qu’elle me nargue!! Et elle se dit ma copine, et elle me nargue comme ça!!
    Je le veux… mais pas en anglais!
    Je vais attendre le 2 déjà, mais tu es vraiment cruelle avec moi…(petite larme qui coule sur ma joue…) vraiment, vraiment…

  2. Comme d’hab un régal. Meg, Simon, la dernière phrase du livre, une intrigue dont les enjeux grimpent à vitesse grand V, un univers original … je suis complètement dingue de cette série. Un petit regret quand même, il n’y a pas assez de Sam, il me fait trop craquer celui là.

Répondre à Nyx Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *