Les Aventures de Celine : La Cité de Verre de Cassandra Clare

Céline est une blogueuse française qui écrit des fiction mettant en scène ses romans préférés. Elles me font toujours rire et j’espère que vous les apprécierez aussi. Merci à elle de les partager.

—————————

Mortal Instruments, Tome 3

Résumé : La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d’Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé.

Au cours de sa quête, elle rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d’arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d’Ombres et Créatures Obscures. Clary saura t elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

Avertissement: « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite »

Pour mémo: Episode 1 ; Episode 2 ; Episode 3 ; Episode 4 : Episode 5 ; Episode 6 ; Episode 7 ; Episode 8 ; Episode 9 ; Episode 10 ; Episode 11

——————————————————————————————————
– Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’on fait dans la baraque à frites d’un zoo de seconde zone ? grommelle Johanne, le nez rougi à cause du vent qui nous agresse à travers les fenêtres ouvertes du local.
– Ben, on commande des frites, rétorque Melliane, son menton ressortant à peine de l’écharpe vert pomme qu’elle porte pour l’occasion.Je jette un coup d’oeil à la ronde, empêchant comme je le peux mes dents de s’entrechoquer.– Et puis, ce n’est pas une baraques à frites, c’est un restaurant très convivial, dis-je en me tortillant sur ce banc trop dur, refusant de voir les vestiges de ce qui fut, jadis, une baraque à frite reluisante et qui donne maintenant plutôt l’impression d’être un mauvais manège à frissons d’un champ de foire.Melliane me donne un coup de coude.– J’en connais une qui a oublié son coussin !

Roanne éclate de rire, aussitôt accompagnée par MissPendergast.

Muée par une volonté propre, ma langue sort de ma bouche. Pas très mature comme réaction je le reconnais, mais c’est tout ce que j’ai en stock sur le moment. Le froid a congelé mes réflexes. Mon postérieur porte les séquelles de nos combats précédents.

Le Chat du Cheshire tape dans ses mains pour nous rappeler à l’ordre, à moins que ce ne soit pour se réchauffer.

Dans un seul et unique mouvement, nous nous raidissons. Le Chat, c’est le chef logistique de notre groupe. C’est elle qui nous a fait venir ici, pour le recrutement nous a-t-elle dit. Mais hormis une autruche qui a décrété, depuis son enclos, que nous offrions un spectacle digne d’intérêt, je n’ai rien vu de bien intéressant. Tous les animaux semblent être entrés en hibernation.

– L’heure est grave, assène-t-elle. Nous devons agir. Je n’ai pas envie que Les luminaires finissent sur la liste-noire-des-livres-interdits.Nous secouons toutes la tête frénétiquement. Aucune d’entre nous n’a envie de livrer un ouvrage à cette maudite liste. Nous avons cédé, au début, par inexpérience. Nous ne savions pas. Mais ce temps-là est révolu.Même sous la torture je ne dirai pas combien j’ai aimé le tome 3 de The Mortal Instrument. Je tairai la nuée de papillons qui s’est agitée dans mon ventre tout au long de l’évolution de la relation entre Clary et Jace, ou ma gorge qui s’est serrée avec la montée en force de Valentin. Je passerai sous silence ce rythme qui caractérise toute la saga, sans jamais décroître, l’humour bien présent qui donne un soupçon de légèreté à l’ensemble, ces personnages si attachants-Simon le premier- et les thèmes bien d’actualité qu’elle aborde (comment bien grandir quand on est différent, comment s’assumer quel que soit notre âge, a-t-on droit aux secondes chances ?…) Oui, je tairai tout cela et supporterai stoïquement le courroux des Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-et-de-la-mer. Je supporterai les pires des tortures et mes lèvres seront scellées. Je ne participerai pas à cette macabre entreprise.– Ça y est, elle divague, soupire Melliane.

Oups, j’ai dû parler à voix haute, ça m’arrive parfois. Enfin, souvent. Je lui tire une nouvelle fois la langue, et m’oblige à afficher un air concentré.

– Bon, récapitulons, on a besoin d’une armée pour attaquer le Donjon-des-Livres-Interdits. C’est notre nouvel objectif. On a Nini en Chef de commando, et le chat de MissPendergast en second.

Les livres-Addictes opinent toutes.

– Et j’ai un nouveau candidat.

Je sors mon téléphone portable.


– Sumi. Une technique imparable : le placage de ses adversaires au sol et l’immobilisation. Etouffement. Radical.Le Chat fronce les sourcils, et je vois son cerveau qui s’agite. Elle réfléchit.– Je vous ai déjà dit que je n’aime pas les autruches ? déclare soudain Melliane en frissonnant. Il y en a une qui n’arrête pas de nous fixer depuis tout à l’heure.Nous nous retournons, l’autruche n’a pas bougé d’un iota, de temps en temps, son bec tressaille, mais rien de plus, pas même une plume.– Bon, Le Chat a parlé d’un tigre, si on allait voir le tigre de ce zoo ? propose Johanne visiblement pressée de se lever.

Je ne peux qu’acquiescer, le regard de l’autruche me fait froid dans le dos. Il m’est familier, mais je ne compte pas d’autruches dans mon cercle proche. Des chats, des chiens, des chevaux, je connais aussi une chèvre… Mais non, pas d’autruche.

Des papiers gras et décolorés jonchent le sol des allées du zoo Nous les arpentons à la recherche du tigre. Les températures ont encore chuté. Melliane peste contre ses collants trop fins, et moi contre la disparition de mes gants.

– Là, il est là !

Le Chat fait des bonds de joie.

– Je savais qu’ils en avaient un. Et un blanc.

Effectivement, il y a un tigre blanc. Immobile. Etendu de tout son long. Avec des plaques de poils en moins. Et les os saillants. Mouais… Nini n’en ferait qu’une bouchée…

Le Chat arbore un grand sourire.

– Impressionnant non ?

Je suis sur le point de lui demander si elle veut que je lui prête mes lunettes, quand je sens Melliane qui me tapote sur l’épaule.

–  Euh, les filles, je crois qu’on est suivies.

Nous nous retournons toutes dans une unité qui me réchaufferait le cœur si je ne découvrais pas deux yeux perçants rivés sur nous. L’autruche se trouve à trois mètres de nous, et son bec semble plutôt pointu…

PS : J’avais dit que je m’arrêterais au tome 3 de cette saga, mais euh… comment dire… J’ai le 4 et le 5 dans ma PAL. Ils ont sauté tout seuls dans mon panier, je le promets (en croisant les doigts derrière mon dos.) Le premier qui dit que je suis faible, je lui envoie Sumi ! Oups, chuuut, l’autruche est là…

5

Celine

http://lelivrevie.blogspot.fr/

2 thoughts on “Les Aventures de Celine : La Cité de Verre de Cassandra Clare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.