A Long, Cold Winter de Max Gladstone & Lindsay Smith (VO)

The witch who came in from the cold, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : A travers une brume de cigarettes et de vodka, il existe une version de Prague au cœur de la guerre froide, où les espions pratiquent la sorcellerie dans leurs jeux d’intrigue. Alors que les lignes politiques peuvent être aussi claires que le rideau de fer, les batailles magiques restent rarement propres et les forces combattantes de la Glace et des Flammes dansent à travers les frontières et les loyautés.

Tanya Morozova est un officier du KGB et la dernière d’une longue lignée de sorcières et de sorciers de glace; Gabe Pritchard est un officier de la CIA et une recrue réticente de Glace. Ennemis un jour, mais contraints à des alliances un autre, leur relation est aussi explosive que la guerre froide elle-même.

Avis : Je ne suis pas forcément fan de sérials et c’est vrai que je préfère les éviter le plus possible. Ce n’est pas que les formats sont mauvais, mais je n’ai pas forcément une bonne mémoire et il m’est difficile de garder en tête les événements d’une semaine à l’autre. Je préfère souvent que le sérial soit fini pour ainsi lire l’ensemble en une seule fois. Mais c’est vrai qu’en lisant le résumé de cette nouvelle histoire, j’ai été assez intriguée. Comment ne pas l’être ? Un roman au cœur de Prague, avec une atmosphère différente, la guerre froide, le KGB, mais aussi des sorcières et des clans qui s’affrontent. Oui, j’étais curieuse de voir ce que tout cela allait donner !

J’avais beaucoup apprécié les romans de Max Glastone que j’avais pu lire auparavant et même si je ne connais pas vraiment son acolyte, j’étais curieuse de découvrir ce nouvel écrit. La première chose qui m’a frappée c’est la complexité de l’univers créé et c’est vrai qu’avec ce premier épisode, il est assez difficile de comprendre exactement où on tombe et ce qu’il se passe parce qu’on est finalement un peu perdu. Je pense que c’est intensifié par le fait qu’on ne présente pas vraiment les personnages et que nous ayons assez rapidement deux points de vue mis en avant, notamment deux qui ne sont pas forcément liés pour le moment. Mis à part cela, j’ai trouvé intéressant les idées des auteurs avec les factions qui s’affrontent, les sorcières de différents clans ou encore la période durant laquelle tout cela se passe. Après, je pense que la suite nous éclairera surement sur différents points flous retrouvés ici. Oui parce que même si nous retrouvons une histoire inscrite sur peu de pages, c’est quelque chose de dense qui est proposé et comme une série, nous n’avons pas réellement de fin mais une attente pour l’histoire d’après.

Dans tous les cas, c’était intéressant de suivre ces deux personnages, ainsi que les gens qui travaillent avec eux et même si je suis encore pleine de questions, l’ensemble est assez bien réalisé. Je serai curieuse de découvrir ce que la suite réserve. Une introduction très intrigante et différente de ce que l’on peut retrouver habituellement.

3-5

mellianefini

9 thoughts on “A Long, Cold Winter de Max Gladstone & Lindsay Smith (VO)

  1. J’avoue que je suis comme toi pour les serials, question mémoire. Quand ils ont l’air vraiment intéressants, comme c’est le cas ici avec un contexte particulier, j’ai tendance à les accumuler sur mon kindle en attendant qu’ils soient tous publiés 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.