Midnight Blue-Light Special de Seanan McGuire (VO)

InCryptid, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Cryptid, nom:
1. Toute créature dont l’existence a été suggérée mais non prouvée scientifiquement. Terme uniformisé inventé par John Wall E. cryptozoologue en 1983.
2. Cette chose qui se prépare à manger votre tête.
3. Voir aussi : «monstre».
La famille Price a passé des générations à étudier les monstres du monde, travaillant pour les protéger contre l’humanité – et l’humanité d’eux. Découvrez Verity Price. En dépit de sa formation dès la naissance comme cryptozoologue, elle préfère danser un tango avec un démon, et quand son travail avec la communauté cryptid l’a emmenée à Manhattan, elle pensait qu’elle allait enfin être libre de poursuivre la compétition de haut niveau. Cela n’a pas vraiment marché de cette manière…
Mais maintenant, après s’être occupée du culte du serpent qui tuait des vierges partout dans Manhattan, Verity est prête à se remettre sérieusement à la danse de salon – jusqu’à ce que son semi-petit ami Luca De Dominic, un membre du Covenant of St. George, l’informe que le Covenant est sur leur chemin pour évaluer la préparation de la ville pour une purge cryptid. Avec tous les gens qu’elle aime sur la sellette, il n’y a aucun moyen que Verity les laisse faire.
Des alliances seront testées, les alliés seront interrogés, des vies seront perdues, et les souris qui parlent dans l’appartement de Verity permettront d’immortaliser tout en tant qu’Écriture sainte – en supposant qu’il reste encore quelqu’un debout quand tout sera fini. C’est un midnight blue-light special, et la promotion de la journée est sur ​​la trahison, le mensonge… et le carnage.

Avis : J’attendais avec impatience la sortie de ce deuxième tome, comme j’avais beaucoup apprécié le premier. Bien sûr la série est très différente de celle des October Daye, mais c’est aussi ce qui fait sa force.

Verity espérait pouvoir revenir à une vie normale après avoir affronté de grands dangers dans le premier tome, mais bien sûr tout cela est impossible. Son rêve et ses espoirs de danse s’éloignent de plus en plus à son plus grand regret. C’était assez triste de la voir comprendre que parfois on ne peut pas tout avoir dans la vie, et qu’il faut faire beaucoup de concessions. En deux tomes, notre héroïne a vraiment beaucoup évolué, réalisant qu’il y a plus, et que beaucoup de monde compte sur elle. Et elle pourra le comprendre assez vite quand Dominic lui annonce que le Covenant of St. George arrive en ville pour vérifier les résultats de la purge. L’arrivée de ses ennemis va complètement chambouler sa vie et l’indécision de Dominic envers elle et le Covenant ne fait qu’augmenter son inquiétude. Elle va se poser de nombreuses questions à son sujet, doutant constamment de son implication  et des pièges qu’il pourrait établir dans le cas où il se tournerait contre elle. C’est une situation assez difficile à vivre et c’est vrai que ça fait mal au cœur de la voir comme ça. Tout le monde lui dit de fuir, et de rentrer avec Sarah, mais Verity ne peut pas abandonner ses amis et ses proches et elle est prête à se battre pour eux. Tous les personnages du premier roman seront d’ailleurs présents tout au long de l’histoire, aidant ou accompagnant notre héroïne. Nous aurons aussi la chance d’en rencontrer de nouveaux, comme l’oncle de notre danseuse qui est prêt à tout pour l’aider comme il convient. J’ai aussi beaucoup aimé l’apparition de sa grand-mère. Après avoir tant entendu parler des personnages de sa famille c’est vrai qu’on est impatient de pouvoir les découvrir véritablement. Pour ce point je suis d’ailleurs sûre que nous en saurons plus dans le prochain roman.

Nous pourrons assister à une rencontre assez étonnante. En plus de la présence de ces quelques personnes du Covenant, nous découvrirons la cousine de Verity, une Healy qui est en quête de vengeance, d’autant plus qu’elle découvre que la personne qu’elle déteste le plus au monde se trouve dans la même ville qu’elle. Verity se doit de l’éviter pour l’empêcher de comprendre que sa famille n’a pas disparu mais cela semble plus difficile que prévu… Sarah aura une grande importance dans ce livre. Elle a beaucoup de sang froid et de courage alors qu’elle n’est en aucune manière une combattante. J’étais vraiment agréablement surprise de voir ce qu’elle était prête à faire pour sauver sa famille. Nous aurons aussi d’ailleurs droit à quelques chapitres de son point de vue, ce qui nous permettra ainsi de mieux la comprendre. C’était une très bonne opportunité. Bien sûr, je n’oublierai pas les souris qui parlent, qui sont encore et toujours géniales. On ne peut que les aimer et en vouloir quelques-unes à la maison. Bien qu’à la longue j’avoue, cela doit être assez fatigant. Mais ces créatures sont étonnantes et adorables, et les avoir cette fois de plus tout au long de l’histoire était un réel plaisir.

Le roman est rempli d’action et il n’y a aucun temps mort. C’était très intéressant de suivre l’intrigue et l’histoire au vu de la tournure des événements. On attend de voir ce que Dominic choisira de faire et quel camp il choisira même si on se doute que cette décision ne sera pas simple pour lui. Le livre nous présente une intrigue bien menée, des personnages qu’on apprécie et d’autres qu’on déteste, avec bien sûr des créatures de toutes sortes, tout ce qui fait d’un livre un bon tome d’urban fantasy !

4-5 

mellianefini

6 thoughts on “Midnight Blue-Light Special de Seanan McGuire (VO)

  1. Je ne risque pas d’oublier cette auteure, j’ai acheté un de ses livres… par erreur ! Je ne l’ai pas encore lu, mais il paraît qu’elle est formidable. Oh ! Et on a acheté un bouquin de Frédérique de Kayser ce matin pour ma bibliothèque, « Le jardin d’hiver » 😉

Répondre à Melliane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *