La Voie des rois de Brandon Sanderson

Les Archives de Roshar, Tome 1, Partie 1

Résumé : Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

Avis : Je devrais le savoir : Melliane a souvent raison. Je n’ai pas dit tout le temps, hein, il ne faut pas exagérer, mais quand elle conseille un livre, elle est la plupart du temps dans le vrai. Même quand il s’agit de fantasy. Parce que voyez-vous, je suis pleine d’apriori quand il s’agit de ce genre. Pas bien, je sais. Je crains la multitude de personnages qui vous noie, les descriptions à rallonge qui vous endorment et un nombre infini de pages. Pour le nombre de pages, ce tome 1 des Archives de Roshar ne déroge pas à la règle, mais pour le reste…

La galerie de personnages est variée, mais reste raisonnable. Chaque chapitre est consacré à l’un d’entre eux, -qu’il s’agisse de Shallan qui aspire à devenir érudite tout en cachant un sombre dessein, de Kaladin, l’homme de pont à la grandeur d’âme ou de Dalinar, le guerrier qui devient sage-, et assemble petit à petit les pièces du récit.

Il va m’être extrêmement difficile de résumer cette histoire tant elle est dense, mes mots ne feraient pas justice à sa trame complexe. L’auteur a su recréer un univers complètement à part, qui alterne les espaces comme autant de sauts sur une carte : la bibliothèque où la belle Shallan attend son heure tout en abreuvant sa soif de connaissances, les Plaines Brisées qui voient non seulement Kaladin (que j’ai aimé ce personnage, un vrai coup de cœur…) tenter de survivre en sauvant ses compagnons d’infortune, mais aussi Dalinar, hanté par des rêves qu’ils ne comprend pas mais qui semblent ouvrir une nouvelle voie pour le royaume, voie qu’il ne sera pas aisé d’emprunter tant l’opposition est farouche.

Ajoutez à ceci un bestiaire composé de sprènes en tout genre, de monstres au cœur de gemmes et de chevaux qui choisissent leur cavalier, d’armures qui défient les lois de ce que l’on connait et d’armes qui apparaissent au bout de dix battements de cœur, et vous n’aurez qu’une très mince idée de la richesse du récit.

Et pour couronner le tout, richesse ne rime pas avec confusion : la plume est élégante, précise et à aucun moment je n’ai perdu le fil de ma lecture. Les presque 1000 pages de ce volume 1 : pouf, envolées… Elles ont défilé les unes après les autres et j’ai savouré ce roman comme les hommes de pont savourent un bon repas : affamée, enthousiaste et avec l’envie que ça ne se termine jamais.

Alors voilà, je dois me confesser. A partir de maintenant, j’aime la fantasy. C’est mon banquier qui ne va pas être content : qui dit fantasy dit nouveau genre dans ma bibliothèque, et qui dit nouveau genre dit livres achetés et donc compte en banque pas franchement ravi. CQFD.

5

Celine

http://lelivrevie.blogspot.fr/

15 thoughts on “La Voie des rois de Brandon Sanderson

  1. Waouh !
    Voir que ça t’as plu à ce point, ça donne forcément envie de s’y intéresser ! Je note en tous cas et merci pour la découverte et les jolis mots de ton article =)

  2. Très contente de te voir intervenir sur ce blog Céline 🙂
    Pour ma part je suis aussi un peu frileuse avec la fantasy même si j’en ai pleins dans ma wishlist il y’en a pas qui ont rejoins ma PAL .
    Reste plus qu’à sauté le pas avec pourquoi pas celui là 😉

    Merci de la découverte.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.