Oathbringer de Brandon Sanderson (VO)

Les Archives de Roshar, Tome 3

Résumé (traduction personnelle) : Dans Oathbringer, le troisième volume du best-seller Stormlight Archive du New York Times, l’humanité fait face à une nouvelle désolation avec le retour des Voidbringers, un ennemi au nombre aussi grand que leur soif de vengeance.

Les armées d’Alethi de Dalinar Kholin ont remporté une victoire fugace.  au coût terrible : l’ennemi Parshendi a convoqué le violent Everstorm, qui balaie maintenant le monde par la destruction, et réveille les parshmen jadis pacifiques et inconscient de l’horreur de leur asservissement millénaire par les humains. Pendant un vol désespéré pour avertir sa famille de la menace, Kaladin Stormblessed doit prendre conscience du fait que la colère nouvellement allumée des parshmen pourrait être entièrement justifiée.

Niché dans les montagnes au-dessus des tempêtes, dans la ville-tour d’Urithiru, Shallan Davar explore les merveilles de l’ancienne forteresse des Chevaliers Radieux et déterre de sombres secrets cachés dans ses profondeurs. Et Dalinar se rend compte que sa sainte mission d’unir sa patrie d’Alethkar n’est pas si simple. À moins que toutes les nations de Roshar puissent mettre de côté le passé ensanglanté de Dalinar et se regrouper ensemble – et à moins que Dalinar lui-même ne puisse affronter ce passé – même la restauration des Chevaliers Radieux n’empêchera pas la fin de la civilisation.

Avis : J’ai toujours un peu de mal avec la fantasy et je peux compter sur les doigts de la main les romans que j’ai adorés. Pourtant, pour moi, Brandon Sanderson est un des dieux de la fantasy. Oui, il parvient toujours à m’emporter par ses histoires. Je suis toujours vraiment impressionnée par la taille de ces romans, ils sont juste énormes ! Presque 1300 pages pour celui-ci. Mais le livre en lui seul est juste magnifique que ce soient les superbes illustrations en couleurs au début et à la fin du roman ou encore celles qui sont rajoutées au cours des chapitres.

Il n’a pas été possible pour moi de lire l’ensemble du roman d’un seul coup, oh non, l’histoire est très dense et entre tous les personnages et tous les évènements, je me suis fixée 100 pages par jour. Je trouve que c’était finalement suffisamment pour moi pour parvenir à suivre correctement le récit.

Nous retrouvons nos personnages dans une nouvelle quête, que ce soit Dalinar et ses souvenirs, mais aussi ses décisions par rapport aux menaces se rapprochant, Shallan et Adolin et leurs secrets, et aux décisions de leurs vies et bien d’autres personnages que l’on prend toujours plaisir à retrouver. Brandon Sanderson propose une nouvelle fois un roman intense et complexe, mettant en scène tous ses personnages en leur faisant affronter un grand nombre d’épreuves. J’ai adoré en apprendre plus sur eux et retrouver le passé de Dalinar, tout en comprenant à quel point tout cela a été difficile pour lui. Heureusement pour lui Navini est aussi là pour lui en toutes circonstances. C’est vrai que ce sont mes personnages préférés avec Shallan, cette jeune femme qui doit gérer les différentes facettes qu’elle présente et Adolin que tout le monde compare à son père, ce qui lui met une pression très forte.

Oui, c’était un très bon roman et je comprends pourquoi les sorties Françaises (Le Livre de Poche) sont divisées en deux tomes. C’était une très belle découverte et moi qui suis toujours frileuse avec ce genre, je passe toujours un super moment avec ses romans !

 

9 thoughts on “Oathbringer de Brandon Sanderson (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *