La Malédiction de la rose de Seanan McGuire

October Daye, Tome 1

Résumé : « Ne vous y trompez pas, le monde des faës n’a jamais disparu. Ils se cachent mais ils sont là, dans un univers parallèle au vôtre. Comment je le sais ? C’est simple, du sang faë coule dans mes veines. Pourtant, j’ai tenté de le fuir ici, à San Francisco, parmi vous… sans succès.
Il y a très longtemps de cela, j’avais tout pour être heureuse : un mari, une petite fille, un job. Une vie normale à vos yeux. Mais j’ai tout perdu, d’un coup d’un seul, et cela fait des années que je tente de me reconstruire. Je ne demande rien à personne et ne m’occupe que de mes oignons…
Seulement, rester sourde à la magie lorsqu’elle coule dans votre sang n’est pas si simple. Et lorsqu’une ancienne ennemie me lie à mon assassin par un sortilège, je n’ai plus qu’une solution : affronter mon passé… »


Avis : J’ai eu l’agréable surprise de découvrir que ce premier tome était sorti en français, lorsque j’ai voulu le commander en VO.
October est une héroïne forte et déterminée, qui pourtant n’a pas eu beaucoup de facilités dans la vie. Détective privée, mariée et mère, on est embarqué dans une de ses enquêtes dès le début du livre. Mais transformée en poisson durant 14 ans, elle va disparaître pour revenir dans un monde qui a totalement changé et où elle n’a aucun repère. Son mari et sa fille ne veulent plus avoir de ses nouvelles et, elle, ne veut qu’une chose ne plus rien à voir avec les fées. Mais sa décision ne peut que changer, quand une de ses connaissances meurt, la liant à elle pour retrouver ses meurtriers.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome. October est un personnage auquel on s’attache rapidement. Malgré sa méfiance envers chaque personne de son passé, elle reste d’une grande naïveté, et ne se rend pas compte que certains ont changé.

Ce tome est une succession de tentatives d’assassinats sur la personne d’October. Malheureusement, nous passons alors toujours par les mêmes phases : elle se fait blesser, elle réfléchit à sa mort et elle se fait soigner. Cela fait peut-être un peu trop répétitif parfois.
Cependant, l’enquête qu’elle mène est vraiment intéressante et j’avoue ne pas avoir découvert le meurtrier avant la fin du tome. J’ai aussi beaucoup aimé certains personnages, qui nous permettent de découvrir un peu plus le passé de Toby. Tybalt est un personnage intrigant je dois dire et j’aimerais vraiment en apprendre un peu plus sur lui. Mais il n’est pas le seul, certains points abordés sont entourés de nombres questions, comme Luna et sa fille, ou encore Simon, le frère du Duc.
L’univers et les créatures que l’auteur a créés, sont originaux. J’ai beaucoup aimé rencontrer de nouvelles espèces dont je n’avais pas encore entendu parler, ou encore une façon de vivre des fées un peu différente (bien que dans le fond ce soit la même pour tous les romans que j’ai lu à ce sujet).
J’achèterais dès que possible le deuxième tome en VO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *