Rejected by Jaymin Eve

Shadow Beast Shifters, Book 1

Synopsis: My father made a terrible mistake. One I’m left paying for.

As a wolf shifter growing up in a strong pack, I should be living my best life. But after my father tried to kill the alpha, I’m labeled an outcast, traitor, less than dirt.

When I can’t take pack life any longer, I run, but apparently they don’t like losing their punching bag. Torin, the alpha’s son, drags me back before my first shift… a shift that will reveal my true mate.

I never could have predicted who mine would be, but the moment my wolf looks upon him, I’m filled with hope for a brighter future.

After all, no one ever rejects their true mate, right?
Wrong. Very wrong.

When the wolves attack, my soul screams for vengeance, and somehow I touch the shadow world. Somehow I bring him to our lands.

The Shadow Beast. Our shifter god. The devil himself.

Turns out being rejected by my mate was only the beginning.

Review: I wasn’t familiar with this series, but I’m always on the hunt for new UF so I gladly jumped into this novel.

Mera’s life changed completely when her father attacked the alpha of the pack. Now an outcast, she finds herself constantly harassed and tortured. At the breaking point, she decides to run away… but nobody leaves the pack. However, our heroine is not like the others, she has unsuspected powers and even if she doesn’t know how to use them, she attracts the attention of the Shadow Beast who is determined to use her.

I was drawn into the story from the beginning. But I must admit that as soon as Mera goes into the world of the Shadow Beast, I found the pace slowed down and my interest waned a bit. That aside, I had a good time and I have to say I’m curious to see what happens next. A lot of leads were planted!

 

 

Rejetée de Jaymin Eve

La Bête de L’ombre, Tome 1

Résumé : Mon père a commis une terrible erreur. Et je continue d’en payer le prix.

En tant que louve au sein d’une meute puissante, je devrais avoir la belle vie. Mais depuis que mon père a tenté de tuer l’Alpha, on me traite comme une paria, une traîtresse, une moins que rien.
Quand j’essaie de m’échapper, Torin, le fils de l’Alpha, me ramène de force avant ma première métamorphose… qui révélera l’identité de mon âme sœur.

Et, dès l’instant où ma louve pose les yeux sur lui, mon cœur se remplit de l’espoir d’un futur plus radieux.
Après tout, personne ne répudie son compagnon légitime, pas vrai ?
Faux.

Quand les loups passent à l’attaque, mon esprit se met à hurler, assoiffé de vengeance.

J’ignore comment, j’entre alors en contact avec le royaume des ombres.
D’une manière ou d’une autre, je le ramène dans notre monde.

La Bête de l’Ombre. Notre dieu, celui des changeants. Le diable en personne.
Finalement le rejet de mon compagnon n’était que le début…

Avis : Je ne connaissais pas cette série, mais je suis toujours en quête de nouveaux UF alors je me suis lancée dans ce roman avec plaisir.

La vie de Mera a complètement changé quand son père a attaqué l’alpha de la meute. Devenue une paria, elle se retrouve harcelée et torturée constamment. Arrivée au point de rupture, elle décide de s’enfuir… mais personne ne quitte la meute. Mais notre héroïne n’est pas comme les autres, elle a des pouvoirs insoupçonnés et même si elle ne sait pas les utiliser, elle attire l’attention de la Bête de l’Ombre qui est bien décidée à l’utiliser.

J’ai été entraînée dans l’histoire dès le début. Mais j’avoue que dès que Mera part dans le monde de la Bête de l’Ombre, j’ai trouvé que le rythme ralentissait et mon intérêt a un peu diminué. Ceci mis à part, j’ai passé un bon moment et je dois dire que je suis curieuse de voir ce qui se passera par la suite. De nombreuses pistes ont été semées !

Sous l’emprise de la magie de Lindsay Buroker

Val Thorvald, Tome 1

Résumé : Entre un dragon qui veut faire de moi sa marionnette, un agent du gouvernement qui me recherche et ma boss à sauver, j’ai beau être une tueuse à gages expérimentée, je suis quand même dans le pétrin !

Je m’appelle Val Thorvald et je suis tueuse à gages.

Malgré ma popularité toute relative, j’ai toujours réussi à m’en sortir avec aplomb grâce à mon sang de demi-elfe, une épée prénommée Chopper et un tigre télépathe au caractère bien trempé. Avec quelques gros mots aussi, mais bon, surtout avec aplomb.

Mais ça, c’était avant qu’une mystérieuse maladie affecte ma cheffe, qu’un agent fédéral ouvre une enquête sur moi et qu’un fichu dragon m’interrompe en pleine mission.

Faire la peau à des vampires, des zombies ou des ogres ? No problemo. Mais les dragons sont bien plus redoutables. Et celui-ci veut faire de moi sa marionnette. Mais plutôt crever que de devenir son esclave.

Si je ne trouve pas rapidement un moyen de lui filer entre les pattes, de sauver ma cheffe et de me débarrasser de l’espion mandaté par le gouvernement, je risque vraiment de me retrouver dans le pétrin.

Ou morte.
Ou les deux.
Ce qui serait gênant.

Avis : J’étais curieuse de découvrir cette auteure que je ne connaissais pas encore. Je dois bien dire que j’ai été agréablement surprise.

Val est un assassin pour le gouvernement, mais pas n’importe quel assassin, parce qu’elle tue les créatures magiques qui ont perpétrée des crimes horribles. Mais voilà que sa dernière affaire va bouleverser tout son quotidien ! En effet, alors qu’elle chasse un wyvern, elle se retrouve face à un véritable dragon, une entité qui n’est habituellement pas sur Terre, et il est aussi beau qu’insupportable. Oh oui, parce qu’il est bien décidé à ce qu’elle reste hors de son chemin ou alors à l’utiliser comme appât pour arrêter les personnes pour lesquelles il a été envoyée. En plus de cela, notre héroïne va devoir tout mettre en œuvre pour sauver la vie de sa patronne qui est à l’hôpital, de même qu’essayer d’innocenter son nom et le sien à elle depuis qu’une enquête a été ouverte à leur encontre.

C’était un premier tome vraiment très sympa à lire et j’ai beaucoup aimé les idées de l’auteure. Zav est un dragon vraiment insupportable et en même temps, on ne peut s’empêcher de l’apprécier aussi. Val, elle, est une femme très forte, au franc parlé et qui n’hésite pas à se mettre en danger. Et que dire de son tigre ? J’ai vraiment adoré son compagnon qui est loin d’être ordinaire !

Oui, c’était une bonne découverte et je suis impatiente de me plonger dans le tome 2 !

Quiver of Cobras by Helen Harper

The Fractured Faery, Book 2

Synopsis: One wondrous faery with stupendous magical skills and a superior mind (not to mention incredible modesty). One drop dead gorgeous, green eyed stud muffin and his evil Fey brother. And the end of the world. Maybe.

Madrona might still not remember anything about her past, and she might be more of an evil villain than a fabulous super hero, but that doesn’t mean she can’t also be a super spy. With Rubus desperately searching for the magical dragon sphere which can return the faeries back to their homeland – and cause the apocalypse in this land – she doesn’t have much choice.

Someone with wit, intelligence and strength has to step up and save the world … and if that person happens to look super sexy while doing it then that’s just an added bonus.

Review: Madrona is back for this second volume! I had been a bit mixed by the first volume, even if I liked it. So I didn’t know what to expect with this one, but I have to say I had a great time.

Our heroine is still having trouble remembering her past, especially since she is now on Rubus’ cut. What if she tried to play spy to foil his plans? Very good idea ! But by rubbing shoulders with Rubus, she wonders if she’s not evil after all. Not easy to discover who you are when you know nothing about yourself! Worst of all, she learns a truth that could change everything!

This was a really nice novel and I was happy to find Madrona again. It’s not going to be easy for her and I thought it was interesting to have scenes from her past that, even though she doesn’t remember them, allow us to see some of her past actions in a different light.

Many things are initiated here and I wonder how the author will conclude her story with the third volume!

La loi de Murphy frappe toujours deux fois de Helen Harper

Super Madrona, Tome 2

Résumé : Être une méchante maléfique demandait trop de travail… et je n’ai pas l’étoffe d’une super-héroïne. Essayons super-espionne à la place !

Même si Madrona n’a toujours aucun souvenir de son passé et qu’elle ressemble davantage à une méchante maléfique qu’à une fabuleuse super-héroïne, cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas être une super-espionne. Alors quand Rubus se lance à la recherche de la sphère magique du dragon qui permettrait aux fées de rentrer chez elles, mais causerait l’apocalypse, elle n’a pas vraiment le choix.

Le monde a besoin d’une personne brillante, puissante et pleine de ressources pour le sauver… et si la personne en question s’avère être on ne peut plus séduisante au passage, c’est tout bénef.

Avis : Madrona est de retour pour ce second opus ! J’avais été un peu mitigée par le premier tome, même si je l’avais bien aimé. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre avec celui-ci, mais je dois dire que j’ai passé un très bon moment.

Notre héroïne a toujours du mal à se rappeler son passé, d’autant plus qu’elle se retrouve maintenant sur la coupe de Rubus. Et si elle tentait de jouer les espionnes pour déjouer ses plans ? Très bonne idée ! Mais en côtoyant Rubus, elle se demande si finalement elle n’est pas méchante. Pas facile de découvrir qui on est quand on ne sait rien de soi ! Pire que tout, elle apprend une vérité qui pourrait tout changer !

C’était un roman très sympa et j’étais contente de retrouver Madrona. Ce ne sera pas facile pour elle et j’ai trouvé ça intéressant d’avoir des scènes de son passé qui, même si elle ne s’en rappelle pas, nous permettent de voir certaines de ses anciennes actions sous un autre jour.

De nombreuses choses sont initiées ici et je me demande comment l’auteure va conclure son histoire avec le troisième tome !

Suicide Kings by Stephen Blackmoore

Eric Carter, Book 7

Synospsis: The seventh book of this dark urban fantasy series follows necromancer Eric Carter through a world of vengeful gods and goddesses, mysterious murders, and restless ghosts.

Family is murder.

When Eric Carter helps a friend with a deadly ritual that could determine the fate of the most powerful mage family in Los Angeles he steps into the middle of centuries-long feuds with people who make the Borgias look like the Brady Bunch.

Eric’s just fine with the murder, soul eaters, and death magic. He’s just having trouble adjusting to being brought back from the grave.

If he’s not careful, somebody’s going to put him right back.

Review: It was a fun series and the mythology is always great to follow. So I went back to the adventures of Eric Carter with great pleasure.

Our hero has come back from the dead and it’s a situation he has a hard time dealing with. It is far from being simple, it must be said! So when Gabriela and her friend Amanda ask him for help to kill someone, Eric doesn’t mind, but he didn’t expect to find himself in the middle of family intrigues in a very powerful family.

Between murders and lies, Eric will have to choose the person he wants to be and that choice will determine his future.

This was a fun new volume that, while it doesn’t advance the plot much, propels us into a whole new story. Eric is still great and it’s a pleasure to have him back.

Suicide Kings de Stephen Blackmoore (VO)

Eric Carter, Tome 7

Résumé (traduction personnelle) : Une famille mortelle.

Lorsqu’Eric Carter aide une amie à accomplir un rituel qui pourrait déterminer l’avenir de la famille de mages la plus puissante de Los Angeles, il se retrouve au milieu de querelles séculaires avec des gens qui font passer les Borgias pour le Brady Bunch.

Eric n’a aucun problème avec les meurtres, les mangeurs d’âmes et la magie de la mort. Il a juste du mal à être revenu à la vie.

S’il ne fait pas attention, quelqu’un le renverra au royaume des morts. 

Avis : C’était une série sympa et la mythologie est toujours géniale à suivre. Je me suis donc replongée dans les aventures d’Eric Carter avec grand plaisir.

Notre héros est revenu d’entre les morts et c’est une situation qu’il a du mal à gérer. C’est loin d’être simple, il faut le dire ! Alors quand Gabriela et son amie Amanda lui demandent de l’aide pour tuer quelqu’un, Eric n’y voit pas d’inconvénient, mais il ne s’attendait pas à se retrouver en plein milieu d’intrigues familiale dans une famille très puissante.

Entre assassinats et mensonges, Eric va devoir choisir la personne qu’il veut être et ce choix déterminera son futur.

C’était un nouveau tome sympa qui, s’il ne fait pas beaucoup avancer l’intrigue, nous propulse dans une toute nouvelle histoire. Eric est toujours génial et c’est un plaisir de le retrouver.