The Weird Girls ~ Sealed with a Curse de Cecy Robson (VO)

Weird Girls, Tome 0.5

Résumé (traduction personnelle) : Celia Wird et ses trois sœurs sont comme les autres filles d’une vingtaine d’années – si ce n’est une petite exception : elles sont le produit d’une malédiction qui leur a donné des pouvoirs uniques qui les rend bien bizarres…
Les sœurs Wird sont différentes de toutes les races sur terre – humaine ou surnaturelle. Alors que la société humaine n’est plus une option pour elles, elles vivent à présent entourées de vampires, garous et sorcières de la région du Lake Tahoe. Est-ce la maison dont elles ont toujours rêvé ? Hmm, pas vraiment. Après que les sœurs aient accidentellement enlevé les pouvoirs d’une sorcière dans un bar, elles réalisent vite l’erreur qu’elles ont faite. Parce que s’en prendre à une sorcière signifie s’en prendre à son couvent. Et perdre la bataille n’est pas une option.

Avis : J’avais vraiment hâte de pouvoir lire les écrits de Cecy Robson depuis que je suis tombée sur le résumé de son premier roman. Et quoi de mieux alors que de lire la novella qui nous introduit l’histoire des quatre sœurs Wird. Oui vous avez bien entendu, il y a quatre personnages principaux. Je ne crois pas avoir jamais lu autant de personnages à part pour les sœurs de la lune et j’avoue que je me demande comment ça va se passer à présent. Je pense que c’est un gros challenge de jongler avec autant de protagonistes dans le même roman.

On suit dans cette petite histoire le point de vue de Celia une des quatre sœurs Wird. Je dois dire que j’ai eu un peu de mal au début de l’histoire à vraiment comprendre ce qu’il se passait mais plus on avance et plus on est intrigué par ce que l’auteure nous présente car nous tombons directement dans l’action. Ces quatre sœurs sont hors du commun mais ont aussi du mal à trouver leur place dans le monde. Mais c’est tout à fait compréhensible quand on sait que chacune d’elles est unique et n’appartient à aucune classe de créature magique. Elles n’ont donc personne vers qui se tourner à par elles-mêmes.  C’est quelque chose de difficile à vivre mais c’est aussi ce qui a fait de leurs liens familiaux quelque chose de très fort. Celia et ses sœurs se retrouvent très vite dans les ennuis dans ce roman. En effet, parties d’une petite dispute de rien du tout, elles arrivent à se mettre un couvent de sorcières à dos et la seule solution pour se sortir de ce problème est de se confronter à la sorcière qui les dirige. On a donc ici beaucoup d’action développée tout au long de la nouvelle de façon à ce qu’on reste intrigué tout au long des chapitres.
J’ai beaucoup apprécié cette petite histoire et c’est vrai que ça donne vraiment envie d’en savoir plus. Il y a de nombreux mystères qu’on veut éclaircir pour comprendre cette famille si différente des autres. D’ailleurs le premier chapitre en fin d’histoire nous intrigue complètement pour la suite. C’est une introduction à une série urban fantasy qui je suis sûre sera fantastique ! Comment ne pas l’être ? Des sœurs, une malédiction, des pouvoirs et de nombreuses créatures magiques. Je vais attendre avec impatience de pouvoir en apprendre plus et me plonger dans le premier volume de la saga.

Weird Girls, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Celia Wird et ses trois sœurs sont comme les autres filles d’une vingtaine d’années – si ce n’est une petite exception : elles sont le produit d’une malédiction qui leur a donné des pouvoirs uniques qui les rend bien bizarres… Les sœurs wird se contentent d’éviter les vampires locaux, les changesformes, et les sorcières de la région de Lake Tahoe, jusqu’à ce que l’un d’eux explose un vampire en légitime défense. Tout le monde sait que les vampires ne sont pas agressifs, et en tuer un est passible de mort. Mais bientôt de nombreuses attaques de vampires devenus rogues se produisent, et la communauté se demande si les vampires de Tahoe sont frappés par une maladie.

Celia accepte à contrecœur d’aider Misha, le charmant chef d’une famille de vampires infectés. Mais Aric, le chef de la meute de loups garous est déterminé à détruire la famille de Misha pour maintenir la région en toute sécurité, et prévient donc Celia de rester en dehors du combat. Pris entre deux alphas très sexy, Celia doit trouver un moyen de satisfaire tout le monde, sauver tout le monde, et oh oui, ne pas donner son cœur au mauvais gars – ou succomber à une mort misérable. Parce que maintenant que le mal derrière la maladie sait qui est Celia, il arrive pour elle et ses sœurs. Cela n’a jamais été aussi difficile pour cette fille Wird.

 

Avis : Après la nouvelle qui précède ce tome, j’étais assez curieuse de découvrir une histoire entière mettant en scène nos quatre sœurs. Il faut dire qu’il est assez rare d’avoir autant de personnages principaux dans un même roman, et comme je le disais pour la nouvelle, je pense que c’est d’autant plus de travail pour arriver à tous les rendre intéressants de même que les personnages secondaires. Mais Cecy Robson a complètement réussi ce challenge, et c’était très intéressant d’apprendre à connaître tous nos protagonistes. C’est vrai cependant que j’espère que l’on pourra en découvrir plus sur la personnalité de chacune.

 On tombe directement en plein milieu de l’histoire dès le début du roman. En effet, nos quatre sœurs sont en plein procès afin de statuer sur leur sort après qu’elles aient tué un vampire. Mais comprenant que le vampire était devenu rogue, les charges sont vite abandonnées et leur vie revient à la normale. A la normale ? Grossière erreur, cet événement ne marque que le début de nombreux autres problèmes. Entre des vampires qui se transforment de plus en plus en bêtes assoiffées de sang et des loups garous qui s’interposent, nos quatre sœurs ne risquent pas de s’ennuyer.
Comme pour la petite histoire, on suit le roman du point de vue de Célia, un personnage qui est très complexe. Pour elle, ses sœurs sont plus qu’importantes, et elle serait capable de tout pour les protéger. La bête qu’elle a en elle, l’oblige à rester à l’écart des autres… mais ce n’est pas forcément par choix, toutes personnes croisant son regard ont peur d’elle, ce qui complique énormément les choses. Elle va évoluer tout au long du roman, nous permettant de nous faire découvrir sa détermination mais aussi sa fragilité. Et quand deux hommes s’intéressent tout à coup à elle, sa vie se complique et elle ne sait pas vraiment comment gérer tous ces chamboulements. Il faut dire qu’en plus ce n’est pas n’importe qui ! Misha et Aric sont tous les deux fascinants et j’avoue que je les ai apprécié tout de suite tous les deux. C’est vrai que si je devais choisir entre les deux, je choisirais surement Aric, mais Misha est aussi un personnage extraordinaire et j’ai hâte d’apprendre à les connaître un peu plus.
L’intrigue est aussi très bien tournée et bien que j’aie cru plusieurs fois connaître les réponses, l’auteure arrive parfaitement à nous perdre et nous tromper tout au long de l’histoire pour enfin nous donner la vérité sur tout ce qu’il se passe. Il nous reste encore tant à découvrir que ce soit au niveau des personnages ou de la culture de chaque espèce et je suis impatiente de connaître à présent la suite des événements. J’avais beaucoup apprécié la nouvelle mais j’ai été complètement emportée par ce premier roman. Tout ceci nous annonce une nouvelle très bonne série.

10 thoughts on “The Weird Girls ~ Sealed with a Curse de Cecy Robson (VO)

  1. « Je pense que c’est un gros challenge de jongler avec autant de protagonistes dans le même roman »

    Attends de lire le Trône de Fer, tu vas comprendre ce que c’est que beaucoup de protagonistes ^^

    • Lol c’est vrai, mais encore je trouve que la fantasy c’est différent, c’est souvent comme ça. L’urban fantasy c’est pas vraiment pareil pour moi puis ça ne change pas de points de vue. C’est la meme personne mais sans changer, il faut arriver à mettre les autres personnages principaux en avant. + tous les autres. Mais 4 persos je trouve que ça fait pas mal.

  2. Le bouquin a l’air vraiment chouette et ça commence à faire un moment que je l’ai à l’oeil, j’en ai beaucoup entendu parler récemment et j’envisage donc de me faire mon propre avis!

  3. Ce roman pourrait me plaire, je pense… Après, j’ai peur du niveau d’anglais. C’est toujours ça qui m’arrête ! Je le rentre tout de même dans mes VO a peut-être lire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *