Crimson Frost de Jennifer Estep (VO)


Mythos Academy, Tome 4

Résumé (traduction personnelle) : Pendant un moment, un visage passa devant mes yeux, le visage le plus hideux que je n’ai jamais vu. Peu importe ce que je faisais pour oublier ce qui s’était passé, je le voyais partout où j’allais. C’était Loki, le dieu du mal que j’avais aidé à libérer contre ma volonté.


J’aurais dû savoir que mon premier rendez-vous officiel avec Logan Quinn se finirait par un désastre. Si nous nous étions retrouvés dans un combat d’épée, ou pris en embuscade par des reapers, j’aurais été mieux préparée. Mais se faire arrêter au café local ? Je ne l’ai pas vu venir.

J’ai été accusée d’avoir aidé de mon plein gré les Reapers à libérer Loki de sa prison et la personne qui mène les charges contre moi, c’est Linus Quinn, le père de Logan. Le pire, c’est que presque tout le monde à Mythos Académie pense que je suis coupable. Si je me sors de ce pétrin en vie, je vais devoir le faire moi-même …

Avis : J’étais vraiment curieuse de pouvoir découvrir ce quatrième tome de Jennifer Estep. En effet, chaque nouvel opus nous entraine un peu plus dans les problèmes de Gwen et depuis la libération de Loki, on savait que nombre de choses allaient se passer cette fois. Ce roman le confirme parfaitement.

Gwen se retrouve dès le début accusée par une personne dont elle ne connait pas l’identité de faire partie des reapers et de les avoir aidé délibérément à libérer le Dieu. Mais en plus de cela elle est soupçonnée d’être sa championne et non celle de Nyx. Pendant tout le « procès » elle a le droit de rester à l’académie et de suivre ses cours mais le tout en étant suivie par un garde pour la surveiller de près. C’est cependant très dur pour notre héroïne, quand elle comprend que ses amis mis à part, tout le monde la pense coupable et la traite comme une moins que rien. Et quoi qu’elle fasse rien n’y change, surtout quand elle comprend que ceux qui sont censés choisir sa sentence ne l’aiment pas du tout.
J’ai eu vraiment beaucoup de peine pour Gwen tout au long du roman, il faut dire qu’elle traverse de nombreuses épreuves souvent toute seule. Parce que oui bien sûr, ses amis sont là pour la soutenir, mais ils ne peuvent pas la protéger continuellement. On peut ainsi se rendre compte de la méchanceté des autres à son encontre, ne cherchant même pas à savoir si elle est coupable ou innocente. Et notre petite Gwen reste stoïque face à tant de haine, essayant de rester debout et de faire à chacun du mieux qu’elle peut. Ça nous brise cependant le cœur de la voir comme ça et d’assister ainsi aux échanges des autres étudiants. Il faut dire que tout lui tombe dessus en très peu de temps et on ne peut rester qu’impressionné par le courage et la détermination de cette jeune fille.
J’ai été très intriguée par Linus, le père de Logan. On ne le connaissait pas encore et je dois dire qu’il a fait forte impression ici. C’est un homme arrogant, qui ne se rend pas compte des conséquences de ce qu’il dit. Et quoi que son fils essaie de lui expliquer, rien n’y fait, il reste déterminé à ne croire que ce qu’il veut. On comprend cependant qu’il aime énormément son fils derrière cette façade et qu’il ferait tout pour lui. Un nouveau personnage fait aussi son apparition Alexei et j’ai hâte d’en apprendre plus sur lui.
Ce roman m’a vraiment pris par les sentiments et j’ai complètement été absorbée par l’histoire qui se lit très vite. On ne voit même pas passer les pages et l’histoire est déjà finie. J’ai vraiment eu beaucoup de peine pour nos personnages et on comprend parfaitement ce qu’ils ressentent. Jennifer Estep a fait un très beau travail pour nous communiquer tout ce qu’endure Gwen tout au long de l’histoire. C’était un nouveau très bon tome et je suis vraiment intriguée par la tournure des prochains événements.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.