Les Spellman contre-attaquent de Lisa Lutz

Les Spellman, Tome 4

Résumé : A l’âge canonique de 32 ans, Izzy Spellman se laisse finalement convaincre de prendre la direction du cabinet de détectives privés familial. La transition ne sera pas de tout repos !
Sa mère tente de la faire chanter pour l’obliger à rompre avec un barman qui ne correspond pas à son standing… Pris au jeu, son enquêteur infiltré comme maître d’hôtel chez un millionnaire ne veut plus changer d’emploi…Henry, un de ses ex, flic accro au bio, essaie de renouer avec elle par tous les moyens… Et comme le pire est toujours sûr dans cette famille de dingues, sa petite sœur Rae, la passionaria de l’erreur judiciaire, risque la prison.
Mais quoi qu’il arrive, Izzy restera fidèle à la règle N°1 du code Spellman : éviter tout comportement normal.

Avis : Il n’y a pas énormément d’auteurs chick-lit que j’adore vraiment mais je dois dire que Lisa Lutz en fait complètement partie, aux côtés de Janet Evanovich, bien qu’évidemment leur style soit totalement différent. La série Spellman est toujours complètement déjantée, j’adore la présentation, j’adore les personnages et j’adore leurs idées et l’humour. Tous les tomes gardent la même fraicheur et c’est un réel plaisir de retrouver chacun de nos protagonistes à chaque fois.

Izzy comprend que sa vie est à un tournant décisif et que certains choix s’offrent maintenant à elle. Sa vie ne lui convient pas et elle ne sait pas comment s’en sortir. Il faut dire que Morty n’est plus là, qu’elle n’a pas beaucoup de travail et que son petit ami n’est pas vraiment des plus attentionnés. Mais les horaires décalés n’aident pas non plus à ce qu’ils se retrouvent. Pourtant Izzy reste déterminée à continuer ses aventures diverses et variées, comme par exemple prouver la culpabilité de son ennemi depuis qu’elle a découvert ce qu’il faisait dans le tome précédent. Mais cette enquête est une obsession assez difficile à rendre réalisable. Maggie et David se rapprochent énormément dans ce tome et c’est assez drôle de voir que tout le monde les encourage constamment. Comment Maggie fait-elle pour ne pas partir en courant quand elle voit cette famille aussi folle et déjantée ? C’est encore un mystère pour moi surtout quand on voit le nouveau but de Rae : Libérer un prisonnier qu’elle sait innocent par le cabinet de notre jeune avocate. Quant aux parents de notre héroïne ? Ils manigancent quelque chose en secret que tout le monde essaie de découvrir tout au long du livre. Mais bien sûr chaque secret est dévoilé en temps et en heure. J’avoue cependant que je me suis posée énormément de questions par rapport à ce qu’il se passait et je ne m’attendais pas à la raison en fin de livre.

Beaucoup de choses se passent dans cette histoire, on peut passer de la joie aux larmes en peu de temps. Depuis le dernier tome, Izzy évite sciemment Henry, ce que je comprends tout à fait. Mais notre jeune policier ne l’entend pas de cette oreille et applique avec joie les astuces de la famille Spellman pour avoir ce qu’il désire aussi. Un vrai plaisir ! J’ai adoré leurs joutes, et j’étais très contente de la finalité de sa ruse.  Je ne m’attendais cependant pas à une telle fin… je dois dire que le changement d’atmosphère est instantané et j’ai même eu les larmes aux yeux en assistant à un événement si triste. Un joli final qui nous fait réfléchir.

Lisa Lutz sait parfaitement jouer avec les sentiments des personnages et du coup avec les nôtres. Et bien sûr, comme à chaque fin de roman, je n’ai qu’une hâte, pouvoir en découvrir plus et lire avec plaisir la suite des histoires de la famille déjantée des Spellman. Un nouveau très bon tome pour une série que je recommande à tout fan de chick-lit.

5

mellianefini

 

3 thoughts on “Les Spellman contre-attaquent de Lisa Lutz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.