Bitter Spirits de Jenn Bennett (VO)

Roaring Twenties, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Premier tome d’une nouvelle série de romance : Ce sont les années folles, et San Francisco est un foyer de beuverie illégale, de luxure brute, et de magie noire. Le brouillard couvrant Bay Area peut être une scène enivrante, en particulier lorsque vous vous spécialisez dans les esprits …

Aida Palmer effectue un spectacle de médium sur la scène de l’illustre Gris-Gris clandestin de Chinatown. Cependant, sa capacité à invoquer (et expulser) la mort est plus qu’un simple acte.

Winter Magnusson est un trafiquant notoire qui est plus à l’aise avec des fusils que des fantômes, malheureusement pour lui, il est la cible récente d’un sortilège maléfique qui le rend comme un aimant à fantômes. Il demande l’aide surnaturelle d’Aida pour bannir les fantômes, et son aura réfrigérée se réchauffe comme le charmant trafiquant lui jette un autre type de sort…

Dans la chasse pour trouver le responsable de la malédiction, Aida et Winter deviennent ivres de passion. Et plus ils sont proches, plus ils se rendent compte qu’ils ont des fantômes de leur propre vie à exorciser…

Review: Comme j’étais impatiente de pouvoir lire ce nouveau roman de Jenn Bennett ! Si vous me suivez, vous savez que je suis une grande fan de sa série Arcadia Bell, et j’étais curieuse de pouvoir lire une nouvelle série de sa main. Cette fois ci, on change d’ailleurs complètement de cadre, plus d’urban fantasy, mais de la romance paranormale. Mais quelle romance ! Puis le tout agrémenté dans les années vingt. Et j’avoue que j’adore les histoires se passant durant cette période, tout est toujours vraiment fascinant.

Aida est une jeune médium qui travaille dans le monde sans réelle attache. Et depuis la mort de son frère, elle est déterminée à vivre comme il lui a toujours dit, libre et indépendante. Pourtant quand elle rencontre Winter, sa vie va être complètement chamboulée. Cet homme semble avoir énervé quelqu’un et une malédiction plane maintenant sur lui. Et Aida est la seule qui peut l’aider à exorciser les fantômes, lui ce trafiquant qui terrifie tout le monde. Pourtant un drôle de lien va les lier tous les deux et alors qu’Aida tente de l’aider du mieux qu’elle peut à rester en vie, Winter doit chercher et trouver qui en veut à sa vie.

J’ai beaucoup aimé Aida, c’est un esprit libre et elle est bien décidée à ne faire que ce qu’elle veut. Pourtant c’est assez triste de voir qu’elle poursuit les paroles de son frère sans se poser une seule question. On apprend réellement à la découvrir tout au long du roman, de même que ses pouvoirs. Elle a toujours eu une vie assez difficile et ne compte maintenant que sur elle-même en toute circonstances. Nous découvrons aussi Winter, ce trafiquant qui mène une vie bien solitaire. C’est un homme bien mystérieux que nous rencontrons ici. Il possède une cicatrice qui fait fuir plus d’un, mais pas Aida. Il se croit effrayant et n’ose même pas se regarder dans un miroir. Lui aussi a traversé de nombreux moments difficiles et nous apprenons à le comprendre tout au long de l’histoire. C’était d’ailleurs vraiment fascinant de voir tout ce que cachait ce personnage. De nombreux point auxquels je ne me doutais d’ailleurs pas du tout.

Jenn Bennett nous présente un monde très intéressant qui nous permet de voyager dans le temps et découvrir des mœurs oubliées. Le couple que nous découvrons ici est formidable et on prend plaisir à voir un lien se forger entre eux et se renforcer malgré leur désir de rester uniquement des amis. J’étais aussi très curieuse de voir où l’auteure allait nous mener dans l’enquête qui s’établit dans le roman. Trouver le coupable et la personne responsable de tous les malheurs intervenant, et j’avoue avoir été complètement surprise en apprenant qui il était et les raisons derrière tout cela.

Pour conclure, c’était un très bon roman à la hauteur de tout ce que j’ai pu lire de Jenn Bennett. J’ai été complètement emportée par l’histoire et Winter (vous voudrez en avoir un vous aussi, vous verrez !). Des fantômes, des complots, et des personnages que l’on adore, le tout pendant les années folles, que demander de plus ?

5

mellianefini

11 thoughts on “Bitter Spirits de Jenn Bennett (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.