Cinquante nuances de Grey de E.L. James

Fifty Shades, Tome 1

Résumé : Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu’il tient à dissimuler… Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances de Grey est le premier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Le roman le plus vendu dans le monde en 2012.

Avis : Ah ce livre, que puis-je en dire ? Quand il est sorti je dois avouer que j’étais la première à dire que je ne le lirais jamais. (oui, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis). Je ne suis pas vraiment attirée par l’érotique en tant que genre dans mes romans, aussi je reste éloignée de tout ça. Puis au vu du buz que le roman a fait lors de sa sortie, avec des avis sublimes, et d’autres très mauvais, je n’avais pas particulièrement envie de rajouter mon grain de sel. Mais voilà, quand j’ai finalement eu la possibilité de lire le livre, je me suis dit qu’il fallait quand même que j’essaie, ne serait-ce que pour voir ce que cela donnait. Je trouve qu’il est intéressant d’essayer des livres différents de ce qu’on lit habituellement et me voilà donc avec ce premier tome. Et avec grande surprise, je peux dire que j’ai passé un excellent moment avec ce roman, j’étais même toujours curieuse de savoir ce que les personnages allaient faire par la suite, me permettant de lire le roman très rapidement.

On découvre donc Ana, une jeune fille qui est en train de finir ses études et qui, pour aider son amie et colocataire, va aller interviewer un riche patron. Elle ne connait rien de l’homme et n’a que ses questions et son magnétophone pour faire le travail. Mais déjà qu’elle n’est pas douée, elle va être très vite déstabilisée par cet homme qui est finalement assez jeune et qui semble se moquer de son peu d’adresse. Et alors que le tout se termine et qu’elle pense qu’elle ne le reverra jamais, il se présente à elle pour lui faire une proposition. Etant très attirée par l’homme, elle reste assez surprise et quand il lui donne un contrat des plus étranges lui expliquant que si elle veut d’une relation avec lui, elle sera obligée de se conformer à de nombreuses choses. Commence alors une relation étrange entre ces deux personnes qui ne savent pas vraiment comment se comporter avec l’autre et qui essaient de changer pour pouvoir avoir un semblant de vie ensemble. Mais tout est toujours plus compliqué car leurs envies sont loin d’être les mêmes…

Je n’avais pas vraiment de connaissances des relations Dominant/Soumis et j’avoue que c’est quelque chose que j’ai un peu de mal à comprendre mais c’était tout de même assez intéressant à voir. Grey et Ana sont vraiment tous les deux différents et alors qu’il espère avoir en elle une nouvelle soumise, cela semble impossible pour la jeune femme. C’est assez difficile de comprendre cet homme de par tout le mystère qui l’entoure. Tout au long du livre on essaie de savoir, tout comme notre héroïne ce qui l’a rendu comme ça, ce qui a fait l’homme qu’il est à présent, et même si des pistes s’ouvrent, la plupart restent encore très floues. Il faut dire que j’ai été aussi très surprise de voir ses fréquents changements d’attitude. C’est un personnage vraiment impossible à cerner complètement. Je pense que la personne que l’on comprend le plus c’est Ana même si elle est souvent un peu stupide. Elle ne veut pas du côté étrange de cette relation et en même temps elle aime beaucoup cet homme. Il est très difficile de choisir, de savoir ce qu’elle doit faire, notamment quand elle ne peut pas en parler à quiconque. Chaque fois qu’elle essaie de prendre du recul, quelque chose la rappelle, un espoir de pouvoir le changer, de pouvoir avoir plus mais avec la peur de n’être finalement rien. Ana et Grey vont donc devoir apprendre à faire des compromis, à essayer d’accepter l’autre, mais ce sera très compliqué, et même peut-être beaucoup plus que prévu.

Je crois que la seule personne que je n’ai pas comprise c’est Kate et j’avoue que ça m’a un peu perturbé. Alors qu’elle pousse Ana à entamer quelque chose avec Grey pendant certaines périodes, elle essaie de tout gâcher pendant d’autres, et tout cela tourne. J’avoue que je n’ai pas compris. Un changement d’opinion oui, mais pas constamment. Pour le reste j’avoue que j’ai pris énormément de plaisir à découvrir l’histoire et à comprendre nos deux personnages, à voir ce qu’ils allaient faire et comment le tout allait finir. Je dois même avouer que j’étais tellement curieuse que j’ai lu la fin une fois que j’ai eu dépassé la moitié du roman.

De nombreuses personnes avaient mis en avant le fait que le style d’écriture était assez simple par rapport à ce que l’on peut lire et en même temps je pense que c’est ça qui nous permet de lire le tout très vite. J’ai vraiment beaucoup accroché avec le personnage d’Ana et c’était passionnant de la suivre et voir ce qui allait lui arriver. Les scènes hots ne m’ont pas dérangé et ce n’était pas non plus aussi terrible que je le pensais mais par contre j’ai eu un peu de mal lors d’une scène où la jeune femme a ses règles… Mais le reste était ok.

Donc vous l’aurez compris, malgré mes aprioris j’ai passé un excellent moment et je suis assez curieuse de découvrir ce que présente l’auteure pour la suite de ses volumes. Je ne pensais pas le lire un jour et je pense que j’aurais raté quelque chose. Je suis aussi assez curieuse de voir ce que le film donnera car je pense que ça sera assez difficile à mettre en scène. Mais c’est en tout cas une jolie surprise et j’aimerais beaucoup avoir les réponses que je me suis posée tout au long de l’histoire. Un roman à découvrir.

4
mellianefini

 

20 thoughts on “Cinquante nuances de Grey de E.L. James

  1. je n’arrive pas à faire le pas avec CE roman. Ana a l’air tellement  » niaise » dans tous les extraits que j’ai lu! et puis le coté SM etc me déplait particulièrement.

  2. J’ai beaucoup aimé cette saga, je trouve qu’elle sortait de l’ordinaire. Je dis sortait parce que depuis le nombre de livres ou séries de ce genre sont légion, je trouve ça dommage.
    J’ai beaucoup aimé ton avis.

  3. Hello…
    Je l’ai lu par curiosité mais je n’ai pas trop accroché… j’ai trouvé que le style se rapprochait d’un Harlequin et cela m’a déçu ! les scènes érotiques ne m’ont pas plus marqué que cela… par contre, comme toi, je lirais bien la suite également, car je me pose quand même des questions sur ce « couple  » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *