Queen of Swords de Katee Robert (VO)

Sanctify, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Quand les cartes disent a Ophelia Leoni qu’elle doit épouser le Prince d’Hansarda, la trafiquante d’armes sert les dents et embarque dans le vaisseau spatial venu la récupérer. Cela ne fait rien si son commandant est le splendide étranger avec lequel elle vient de passer une nuit aussi passionnée qu’alcoolisée. En tant que Diviner, elle sait malheureusement que les cartes ne mentent pas. Jamais.

Boone O’Keirna sait qu’Ophelia va lui causer des ennuis à la seconde où il voit la manière qu’elle a de bouger. Hors de question de laisser ce petit chat sauvage épouser son sadique de demi-frère, Boone prétend être l’émissaire du Prince et kidnappe Ophelia. Dommage qu’ils ne puissent pas être dans la même pièce sans qu’il ne veuille la balancer par la fenêtre, ou dans son lit.

Mais même quand ils se battent l’un contre l’autre – et contre leur attraction explosive – Ophelia et Boone sentent que quelque chose ne va pas. Trop de choses leur arrivent. Rapidement, ils réalisent que si les cartes ne mentent jamais, elles dissimulent parfois la vérité … Qui de plus est, le futur roi d’Hansarda n’est pas de ceux à accepter facilement la défaite.

Avis : J’aime la romance. J’aime la science-fiction. Je ne devrais pas avoir de problème avec la romance SF ? Non ? Effectivement, j’ai plutôt aimé Queen of Swords.

J’ai apprécié le monde crée par Katee Robert. Grâce à l’apport de la SF, on retrouve beaucoup d’imagination dans ce livre. Rien de bien compliqué, non, juste un peu de space opera pour pimenter un peu les choses. Vaisseaux spatiaux, planètes, nouvelles technologies et étranges créatures sont certains des ingrédients que vous pourrez trouver. J’ai particulièrement aimé les Diviners, l’espèce d’Ophelia. Capables de prédire l’avenir tout comme le passé et le présent, ils ont été décimés par une faction extrémiste, Sanctify, et doivent perpétuellement cacher leur vrai nature.

Entre cette menace et la lutte de pouvoir entre Boone et son demi-frère, il y a assez d’éléments en dehors de la romance pour conserver l’intérêt du lecteur. L’histoire en elle-même est très dynamique (un peu trop précipitée parfois) et, grâce aux nombreuses et prenantes scènes d’action, il n’y a jamais un instant d’ennui.

En ce qui concerne les personnages principaux, je ne les ai pas particulièrement trouvés originaux, ce qui ne les empêche pas d’être fort sympathiques. Ophelia tout comme Boone sont des combattants forte têtes. Avec de telles personnalités, impossible d’éviter une relation explosive. Quoi qu’ils fassent, ils sont bien incapables de ne pas s’exaspérer l’un l’autre. J’ai apprécié leurs incessantes disputes, pleines de plaisanteries et de tension sexuelle. Malheureusement, quand ils ont fini par s’avouer leur amour, j’ai eu l’impression d’avoir manqué quelque chose et j’ai été bien incapable de ressentir leur connexion. Apparemment ils sont bien plus doués pour s’affronter 😉

Enfin, à leurs côtés, on rencontre un petit troupeau de personnages secondaires intéressants. Je prendrai beaucoup de plaisir à en revoir certains comme Cole l’homme tigre et Jenny, la sœur badass de Boone.

En bref: Même si je n’ai pas ressenti la connexion amoureuse entre Boone et Ophélia, j’ai assez aimé Queen of Swords. J’ai particulièrement apprécié la construction imaginative de l’univers ainsi que l’aventure au rythme soutenu. Toutes deux font de ce livre une lecture divertissante et pas prise de tête.3-5

 

gilwen 2

One thought on “Queen of Swords de Katee Robert (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.