Loving a Fairy Godmother de Danielle Monsch (VO)

Fairy Tales & Ever Afters, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Il était une fois, dans un royaume qui était un peu tordu (oh oui, et un peu très loin), les Fairy Godmothers gouvernent! Les rois Elfes bavent, et un chevalier allait avoir un mauvais moment avec un dragon.

Dommage qu’il n’ait pas réalisé que le Dragon serait la partie la moins étrange de sa journée …

Fairy GodMOTHER. Des femmes – c’est là, dans le nom. Avec ces fossettes divines, yeux bleus, et le corps musclé, personne ne peut confondre Tiernan pour une femme, mais en raison d’un souhait qui a mal tourné, Tiernan est maintenant le seul Fairy Godfather de l’existence. Curieusement, la plupart des marraines fées n’ont pas de problèmes avec ce changement dans le statu quo … tout sauf une fée marraine pour qui il a essayé de gagner un royaume.

Organisée, efficace, logique – et heureuse avec le statu quo, merci beaucoup – Reina n’a jamais aimé que Tiernan soit autorisé dans le programme. Après tout, les FG n’ont pas besoin d’un têtu, exaspérant, mâle irresponsable pour jouer avec la tradition, et elle veut qu’il parte … c’est-à-dire hier. Des circonstances surviennent et celles-ci pourraient bien réaliser son souhait, mais d’une manière qu’elle n’a jamais souhaité.

Le statut d’emploi de Tiernan est remis en question et il s’est donné la tâche de faire un Happily Ever After pour une femme nommée Cendrillon. S’il ne le fait pas, il perd sa position en tant que parrain de fée et redevient humain. Malheureusement, devenir humain signifie devenir dragon chow. Donc, Cendrillon doit se rendre au bal et obtenir son prince même s’il doit l’habiller lui-même pour cela, et il amène Reina pour l’aider. Après tout, qui a dit que seulement les mortels peuvent obtenir un Happily Ever After?

Avis : J’étais très curieuse quand j’ai vu ce roman. Il faut dire que le mix contes de fées que l’on connait et les marraines ne pouvaient qu’être intéressants. Je ne connaissais pas le format c’est vrai, mais j’ai été surprise de voir que c’était un roman assez court mais c’est aussi agréable car il est possible de lire le tout assez vite.

Cette histoire met en avant deux histoires en parallèles. Tout d’abord, nous avons l’histoire de Tiernan qui révolutionne ce monde de fées qui n’est uniquement réservé qu’aux femmes. Alors qu’il désire garder ce nouveau statut et ainsi par la même occasion conquérir le cœur de Reina, cette femme qui semble décidée à l’éviter, il va devoir travailler sur sa première mission. Accompagné de la jeune femme pour qu’elle l’aide, ils vont se retrouver au milieu de l’histoire de Cendrillon pour l’aider à avoir son Happily Ever After. Pour qu’elle parvienne à trouver son prince et enfin être heureuse.

J’ai bien aimé cette petite histoire et suivre Cendrillon dans quelques instants de sa vie. C’est une jeune fille touchante, timide et innocente que l’on prend plaisir à découvrir. Mais bien sûr, le tout se place principalement du point de vue de Reina et Tiernan qui se tournent autour, qui font face à leurs sentiments et qui pourraient bien découvrir chez l’autre quelque chose de plus.

C’était donc un roman assez léger et je suis assez curieuse de voir qu’elle histoire sera mise en avant dans le prochain tome.

3-5 

mellianefini

10 thoughts on “Loving a Fairy Godmother de Danielle Monsch (VO)

  1. Ok, je ne connaissais pas du tout, mais ça donne vraiment envie en fait. J’ai bien le côté un peu décalé du truc. Ça m’a l’air d’être typiquement le genre de lecture légère à caser entre deux trucs plus sérieux. Bon, pas le droit de faire des folies ebooks jusqu’à Noël, mais je me le note quelque part pour m’en souvenir après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.