La fugitive de Whitechapel de Bec McMaster

Londres la ténébreuse, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Lorsqu’il n’y a aucun endroit sûr

La plupart des gens évitent le redoutable quartier de Whitechapel. Pour Honoria Todd, c’est le dernier refuge. Mais à quel prix?

Blade est connu comme le maître des colonies – et personne n’ose le chercher. Il a été dit qu’il avait affronté l’armée de l’Echelon à lui seul, que depuis qu’il a été infecté par le sang il est plus rapide, plus fort, et presque immortel.

Quand Honoria se présente à sa porte, son contrôle ténu est prêt à craquer. Elle est tellement … innocente. Il ne voit pas son épine dorsale en acier ou le fait qu’elle pourrait être le salut même qu’il cherche.

Avis : J’ai entendu énormément de belles choses sur ce roman, mais il aura fallu que Karina me l’offre pour que je le commence enfin. Je la remercie chaleureusement car je ne sais pas si je l’aurais acheté si cela n’avait pas été le cas. Oui ! Parce que ce roman est une pure merveille et j’ai été vraiment surprise par l’histoire. Je ne m’attendais pas à prendre autant de plaisir à découvrir ce premier tome et je dois dire que je suis totalement conquise !

Honoria n’a pas eu une vie facile et depuis la disparition de son père elle est livrée à elle-même, devant s’occuper de son frère et de sa sœur. Elle fait de son possible et ramène le peu d’argent qu’elle a pour les nourrir. Pourtant si ce n’était que ça… Mais elle doit rester des plus discrètes étant donné qu’un contrat a été mis sur sa tête et beaucoup d’argent pour quiconque la retrouvera et la ramènera à l’homme qui la recherche. Et pour continuer à survivre, elle va devoir s’associer à Blade, un homme qu’elle s’était juré de ne jamais côtoyer. Et malgré ses craintes et sa méfiance, un joli rapprochement va se réaliser entre les deux personnages pour notre plus grand plaisir. Ce couple, ajouté à cela un vampire en liberté tuant les personnes sur son chemin, et le contrat planant toujours sans répit, notre héroïne n’aura pas le temps de s’ennuyer.

J’ai eu un gros coup de cœur pour nos deux personnages principaux. Honoria est une jeune femme très innocente et pourtant loin d’être naïve. Elle sait parfaitement ce qu’elle sera obligée de faire si elle n’a pas assez d’argent et même si cela ne l’enchante guère, elle reste déterminée. Son cœur est dévoué à sa famille et elle est vraiment prête à tout pour eux. Sa rencontre avec Blade va l’ouvrir à d’autres horizons et à quelque chose qu’elle ne pensait pas possible. Qu’en est-il de cet homme ? On ne peut que rêver de rencontrer ce personnage. Malgré sa nature, il se contrôle du mieux qu’il peut et reste très intrigué par Honor. Il est beau, charmant, et très protecteur. Bien sûr, il a aussi un côté beaucoup plus sombre mais cela ne nous attire que plus. C’est un personnage fascinant avec de multiples facettes et c’était très intéressant d’en apprendre plus à son sujet, de même qu’Honor.

Il y a des très très bonnes idées dans ce roman et j’avoue que j’ai eu du mal à ne pas lire tout le roman d’un seul coup. Une véritable surprise et c’est vrai que j’ai tellement aimé ce premier roman que je me demande si je pourrais autant aimer le second. Je suis cependant très curieuse de le découvrir. Ne faites pas comme moi, et n’attendez pas pour découvrir cette série, plongez-vous directement dans La Fugitive de Whitechapel, vous ne serez pas déçu. De l’action, des créatures fantastiques et du steampunk. Un super mélange !

PS: Le roman sort en Français chez J’ai Lu en Avril 2015

5

mellianefini

25 thoughts on “La fugitive de Whitechapel de Bec McMaster

  1. oooo allez un nouveau à ajouter à ma wish list 🙂 bravo ^^
    créatures action, steampunk : que du bon !!!!!
    merki je n’avais même pas vu cette sortie, ça aurait été bête 🙂
    très bonne semaine, à bientôt ! Biz

  2. Hou Hou, premier voyage sur ton site, c’est beau ! La chronique est intéressante, why not mais en français pour mieux appréhender les subtilités de l’auteur… @bientôt, Grybouille du « Léa Touch Book ».

  3. Le spitch m’emballe guère, mais ton avis beaucoup. J’ai bien envie de donner sa chance à ce livre, qui malgré une intrigue très présente semble laisser sa place « au couple ».

  4. Ah ! Génial ! Ce roman me fait envie depuis tellement longteeeeemps. Je l’avais vu dans ta bibliothèque goodreads d’ailleurs :p
    J’ai tenté de le lire en anglais, mais c’était un peu trop compliqué pour moi :/
    Du coup, avec la sortie française, c’est parfait ! Et ta chronique m’incite encore plus à le lire !
    C’est dommage que ça soit un couple par volume, j’ai encore un peu de mal avec ce principe….
    Merci pour la chronique 😀

    • oui je l’ai lu y a longtemps lol juste hyper longue à poster certains avis j’avoue. Oui c’est dommage je trouve aussi, je prefere les grosses inrigues et rester sur les memes.

      • Ah ! C’est bien ce qu’il me semblait :p Je ne suis pas folle !
        C’est pas très grave, tu l’a sortie au bon moment, avec la publication française qui va arriver ;).

        On est d’accord, je trouve parfois qu’un tome ne suffit pas forcément à développer suffisamment les personnages. Mais bon après si l’univers est intéressant, ça passe 🙂
        En tout cas, celui-là je vais me le procurer.

  5. Je préfère la couverture française à celle anglaise (une fois n’est pas coutume) ! En tout cas, ça m’a l’air pas mal, ta chronique me donne bien envie de tenter le coup ^.^

  6. Il me la faut dès sa sortie française, c’est absolument indispensable !!! Tu m’as vraiment mis l’eau à la bouche avec ta chronique 😉 Un grand, un immense MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *