The Hanged Man de P.N. Elrod (VO)


Her Majesty’s Psychic Service, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Pendant un Noël très froid de 1879, une légiste, lectrice psychique est appelée à Baker Street sur la scène d’une mort douteuse. Alexandrina Victoria Pendlebury (nommée d’après sa marraine, l’actuelle reine d’Angleterre) est persuadée que la mort en question est un assassinat magique et non un suicide, comme le pensait la police. Après la révélation choquante contenue par le corps en question, Alex doit mettre sa perte personnelle de côté pour découvrir les enjeux plus profonds, avant que d’autres corps n’apparaissent.

Se tournant vers certains alliés de choix – le beau, préscient, lieutenant Brooks, le brillant et énigmatique Seigneur Desmond, et son cousin, James – Alex devra mobiliser tous ses sens magiques et mentaux pour sauver la reine et le pays d’une menace obscure. Notre héroïne singulière est prise dans cette aventure entraînante d’assassins masqués, d’une famille tatillonne, et de magie noire.

Avis : J’avais vu de très jolis avis au sujet de ce livre et j’avoue que j’étais impatiente de le commencer pour découvrir toute l’histoire. Il faut dire qu’il avait tout pour plaire : du fantastique, une bonne enquête, des meurtres et le tout se déroulant pendant la période victorienne. Que demander de plus ?

On fait donc connaissances d’Alexandrina Victoria Pendlebury, une jeune femme faisant partie des services secrets et aidant la police à résoudre des meurtres. En effet, son don lui permettant de sentir les émotions des autres, d’un endroit, l’aide à trouver des indices de façon beaucoup plus efficace. Voilà d’ailleurs qu’au début du roman, notre héroïne est appelée pour enquêter sur un nouveau meurtre qui va complètement chambouler sa vie. Sans s’en rendre compte, Alexandrina sur retrouve sur la scène de meurtre de son père qu’elle n’a pas vu depuis 10 ans… un grand bouleversement me direz-vous ? Pourtant à partir de ce moment, la vie de notre agent va complètement changer et ne va faire qu’empirer au fil des situations. Devant revenir vivre dans sa famille qui ne l’apprécie guère et accompagnée d’un nouveau venu dans les services secrets : Brooks, notre héroïne va se lancer dans une enquête qui changera toute sa vie.

J’ai beaucoup aimé Alexandrina. C’est une jeune femme pleine de qualités et qui n’hésite pas à essayer d’agir au mieux, quelque soit la situation. Elle essaie d’être forte face à la perte de son père et pourtant tout cela est loin d’être simple. Il faut dire que toute sa vie, celle de son père, celle de sa famille va être remise en question et notre héroïne va devoir déterminer vers qui elle peut se tourner et à qui elle peut faire confiance. Heureusement pour elle, elle ne sera pas seule dans cette aventure et Brooks sera toujours la pour l’aider quoi qu’il pense. Lui même va faire face à des dons dont il n’imaginait pas la possibilité. C’était assez mignon de voir que les deux se rapprochaient doucement, et que cet agent restait toujours disponible pour la jeune femme. C’est d’ailleurs très facile de comprendre Alexandrine, de voir ses doutes, ses espoirs et ses envies.

A travers cette enquête qui nous réserve d’ailleurs bien des surprises, on découvrira notre héroïne, son passé, les obstacles qu’elle doit traverser mais aussi les secrets cachés tout au long de ces années. J’avoue d’ailleurs que la fin du roman m’a beaucoup touchée et c’est vrai que l’on comprend parfaitement la rancœur de la jeune femme.

Vous pouvez le comprendre, c’était un très bon livre, le tout avec une très bonne intrigue et une histoire qui nous garde en haleine tout au long des chapitres. J’ai pris beaucoup de plaisir avec ce premier roman et j’avoue que je suis très curieuse de pouvoir en lire plus maintenant.

4

mellianefini

12 thoughts on “The Hanged Man de P.N. Elrod (VO)

  1. Ahhh je le veux ! Je ne connaissais pas du tout ! La couverture est sublime, le résumé tentateur et ton avis rassurant alors hop, dans ma wish sur Goodreads 😉
    Même si le côté « fantastique » me fait peur, rien ne m’impose de continuer s’il ne me plait pas ! 😉

  2. Dans les grandes lignes, ça me rappelle un peu Le Protectorat de l’Ombrelle ce que tu racontes dans ta chronique. ça me tenterait bien de le lire car j’adore les enquêtes et la période victorienne.

  3. En effet, que demander de plus ? Rien, si ce n’est de l’ajouter très vite dans ma pile à lire 😉 Je suis conquise d’avance, merci pour cette découverte alléchante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *