The Klockwerk Kraken de Aidee Ladnier (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Lorsque le bon pilote de l’espace entre dans son bar, un barman désespéré utilise toutes ses ruses (et ses tentacules) pour aider l’homme d’affaire et l’amener dans son lit – mais le pilote est toujours asservi par son passé et ce n’est pas sûr qu’il puisse faire face à un amant à deux mains, encore moins un avec six.

Alors que les expéditions de ravitaillement cessent, Teo Houdin a besoin de toutes ses tentacules pour garder son bar de waystation ouvert. Face à une émeute de mineurs assoiffés et bloqués dans le marigot de la galaxie, Teo aide un pilote de l’espace à acheter un navire en échange d’un transport régulier de liqueur. Mais il aspire aussi à avoir le courage d’inviter l’énigmatique pilote pour remplir son lit solitaire.

Ressentant encore le picotement de ses ports de navigation nouvellement implantés, Jimenez sait que posséder son propre navire va l’empêcher d’être acheté et vendu à nouveau. Pour un ancien esclave, le transport de marchandises dans le vide de l’espace ressemble au paradis, mais après avoir rencontré le compatissant et sexy Teo, son cœur se sent vide.

Au bord du bras spiral de la galaxie, Teo peut-il convaincre Jimenez que le cœur a ses propres tentacules et les leurs doivent être enlacées pour toujours?

 

Avis : Teo Houdin est un POD, un descendant génétiquement modifié des humains. Il est le propriétaire d’un bar dans un coin perdu de la galaxie et ses tentacules sont une grande aide dans ce métier.

Jimenez est un ancien esclave. Il s’est fait implanter des ports de navigation grâce auxquels il peut piloter un vaisseau.

Quand Jimenez vient prendre un verre au bar de Teo, celui-ci essaye d’engager une conversation, ce qui n’est pas simple car Jimenez ne parle pas. Teo finit par empêcher Jimenez de faire une mauvaise affaire en achetant un vaisseau en mauvais état et lui propose de l’aider à en trouver un meilleur. En échange, Jimenez devient son transporteur attitré et va lui procurer des ravitaillements réguliers de liqueur.

Je voudrais commencer par mettre une chose au clair : oui, Teo a des tentacules mais il n’y a rien de pervers dans ce livre, je vous rassure. C’est plutôt une magnifique histoire d’amour.

J’ai adoré cette histoire et j’ai un mal fou à essayer d’expliquer pourquoi ! Je vais essayer de vous donner des critères pour savoir si ça pourrait vous plaire à vous aussi.

Pas besoin d’être raide dingue de SF pour apprécier ce livre, juste d’aimer en lire de temps en temps. Je ne suis pas fan de space opéra par exemple et cela ne m’a pas empêchée d’aimer cette histoire. Si vous appréciez les romances paranormales, vous pouvez aussi donner une chance à ce livre.

Il faut évidemment apprécier les romances M/M avec des scènes érotiques. C’était une première pour moi. La seule romance M/M que j’avais lue était au second plan d’un livre et il n’y avait rien d’érotique. Le fait que ce soit 2 hommes n’est pas important en fait. On s’attache à 2 personnages touchants et les scènes de sexe sont sensuelles et agréables à lire.

Conclusion : une belle histoire d’amour entre 2 personnages touchants sur fond de SF. Lisez ce livre !

5

Cass

 

3 thoughts on “The Klockwerk Kraken de Aidee Ladnier (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.