Takedown Twenty de Janet Evanovich (VO)

Stephanie Plum, Tome 20

Résumé (traduction personnelle) : Stephanie Plum, chasseuse de primes du New Jersey sait qu’il est préférable de ne pas se mêler aux affaires de famille. Mais quand le puissant gangster Salvatore « Oncle Sunny » Sunucchi se retrouve en cavale à Trenton, c’est à Stéphanie de le retrouver. Oncle Sunny est accusé d’avoir tué un gars après lui avoir roulé dessus (deux fois), et personne ne veut le balancer – pas ses copains de poker, pas sa petite amie bimbo, et pas ses deux hommes de main, Shorty et Moe. Même le flic le plus chaud de Trenton, Joe Morelli, ne peut pas l’aider, parce que – coup de chance pour Stephanie – le parrain est réellement son parrain. Et même si Morelli sait que la loi est la loi, sa vieille grand-mère, Bella, fait tout ce qu’elle peut pour jeter Stephanie hors de son chemin.

Ce n’est pas seulement l’Oncle Sunny qui fait courir Stephanie. Ranger, Spécialiste de la sécurité, a besoin de son aide pour résoudre la mort bizarre de la mère d’un bon client, une femme qui jouait au bingo avec Mamie Mazur. Avant que Stephanie ne le réalise, elle travaille côte à côte avec Ranger et sa grand-mère au centre pour personnes âgées, en essayant d’attraper un tueur en cavale et les boules de bingo ne tournent pas en leur faveur.

Avec des trous de balles dans sa voiture, des hommes de main sur sa piste, et une girafe nommée Kevin courant librement dans les rues de Trenton, Stephanie devra mettre en place son jeu pour le retrait ultime.

Avis : Ah je prends toujours un réel plaisir à lire chaque nouveau tome mettant en scène Stephanie Plum. C’est une série que j’adore et même si c’est vrai que la vie de notre héroïne n’évolue pas beaucoup, c’est toujours drôle de voir les situations dans lesquelles elle arrive à se mettre toute seule. Et quel bonheur se retrouver Ranger et Morelli, les deux hommes m’avaient manqué !

Nous repartons donc dans une nouvelle histoire qui comme toujours va bouleverser la vie de Stephanie. Elle se retrouve une fois encore fauchée et doit trouver une solution pour renflouer son compte en banque et celle-ci se retrouve sous le nom de Oncle Sunny ! Un vieux mafieux, mais aussi l’homme le plus adoré de Trenton qui a tué un homme et qu’elle doit maintenant ramener. Mais vous vous doutez que si tout le monde l’adore, sa recherche va devenir assez compliquée. Surtout que tout le monde préférerait lui tirer dessus que de l’aider sur ce cas. Si seulement elle pouvait demander de l’aide à Morelli, mais en plus de cela Oncle Sunny est le parrain de son amant et Grand-mère Bella ne prend vraiment pas très bien le fait que la jeune femme le recherche. Ouep, ceci signifie qu’elle va la maudire plusieurs fois au grand dam de la jeune femme. Bien sûr, comme toujours, vous vous doutez que ce n’est pas tout et en plus de cela, elle doit aussi travailler pour Ranger et essayer de découvrir le meurtrier de plusieurs femmes âgées. Mamie Mazur et Stephanie vont donc faire équipe pour essayer de démasquer le tueur et cela signifie plusieurs parties de Bingo, des bagarres en tout genre et un changement de travail pour Stephanie qui s’essayera au métier de boucher (ce qui je dois dire ne lui convient pas si bien que ça). Puis nous avons la girafe ! Oui parce qu’il y a vraiment une girafe en cavale dans le voisinage et Lula est déterminée à la capturer pour en faire son animal de compagnie. Un peu grand non ? Mais Lula a craqué pour la jolie bête. Problème ? Personne n’en parle et tout le monde fait comme si de rien était. Et alors que les deux jeunes femmes feront plusieurs sorties pour essayer de trouver l’animal, et malgré sa hauteur, cette mission semble finalement assez compliquée. On aura aussi notre lot de voitures bousillées, un joli incendie et la chose la plus surprenante, une Stephanie s’essayant à la cuisine ! Oui et c’est vraiment quelque chose à voir !

J’avoue que j’ai été très surprise de voir comment toutes les histoires se liaient entre elles, je ne m’attendais pas du tout à ça et j’ai trouvé que c’était très bien fait et imaginé. Mais c’est avec grand plaisir qu’on retrouve les idées de Janet Evanovich ici. J’ai été aussi assez surprise de voir que Stephanie réfléchissait de plus en plus à son avenir, au mariage et finalement à ce qu’elle allait faire plus tard. Et même si elle sait qu’elle n’est pas vraiment prête, la question est de plus en plus présente et on le sent dans ses discussions avec Morelli et Ranger. Alala, je ne sais d’ailleurs pas comment elle arrive à résister avec ces deux hommes toujours là pour elle. Je crois qu’elle ne pourrait même pas survivre (littéralement) si un arrêtait de s’occuper d’elle, parce qu’au vu des situations catastrophiques dans lesquelles elle se met, elle a et aura besoin de toute l’aide possible. Vous le comprenez donc, c’était encore un nouveau très bon tome pour moi et j’ai pris un grand plaisir à lire le tout. Et comme toujours je lirai la suite quand elle sortira pour me replonger dans cet univers qui me fait toujours sourire plus d’une fois et que l’on peut lire et relire sans en être fatigué.

4

mellianefini

7 thoughts on “Takedown Twenty de Janet Evanovich (VO)

  1. Je n’ai lu que le premier et encore, ça fait une paye… Il faudrait que je m’y remette – je le garde en mémoire pour la prochaine fois où j’aurai un coup de blues 😉

  2. Pour qu’une saga, même après plus de vingt tomes, continue à te séduire et te donner envie de la poursuivre, c’est qu’elle doit être vraiment sympa !!! Je ne l’oublierai pas, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *