T’as le blues, baby ? de Alessandra Sublet

Résumé : « A bien y réfléchir, je pense que mon baby blues a commencé avant même la naissance de ma fille. Devant un étalage de pommes très exactement. A un moment, tu ne sais pas pourquoi, tu commences à te prendre la tête pour des trucs complètement débiles. Ce jour-là, on était au supermarché et mon homme n’avait pas choisi les bonnes pommes. Ce n’était pas les pommes que je voulais. Et je me suis mise à pleurer comme une madeleine. Mais après l’accouchement, en retrouvant le sommeil et ma ligne, enfin familiarisée avec les gestes et toute cette logistique compliquée de la parfaite jeune maman, je pensais le baby blues chassé à jamais. le me disais que voilà, ça avait été un moment difficile à passer et qu’à présent, j’allais à nouveau croquer la vie à pleines dents. Tu parles ! »

Avis : Si on ne m’avait pas donné ce livre en me disant qu’il n’était pas mal, j’avoue que je ne m’y serais jamais aventurée. Tout d’abord, ce n’est pas vraiment le genre de thème que je lis, et puis bon je n’ai pas d’enfants pour le moment et je ne prévois pas d’en avoir un dans un avenir proche. Je n’avais jamais lu non plus de livres de personnes connues et encore moins d’animatrices télé. Mais voilà, parfois, il faut seulement se lancer et voir ce que le livre peut donner.

Tout d’abord, j’ai beaucoup apprécié le format. En effet, le livre se lit très vite dû aux chapitres très courts. Et puis en soit, le livre est assez fin ce qui permet de passer un bon moment malgré le sujet assez difficile. Oui, parce que Alessandra nous parle de baby blues, de la dépression assez importante qu’elle a eu après son accouchement et du regard des gens autour d’elle. Ce n’est pas forcément quelque chose dont on parle couramment et la sienne n’était vraiment pas simple. J’ai eu beaucoup de peine pour elle et en même temps je me demandais ce qu’il se passerait un jour pour moi. Parce que je dois avouer que ça ne donne pas forcément très envie. D’ailleurs j’ai tout de suite demandé à ma mère ce qu’elle avait elle-même ressenti après notre naissance à moi et mes frères et sœurs. Tout n’est pas rose non mais c’était intéressant de découvrir le récit d’une femme qui était passée par là.

C’était une lecture différente mais c’était tout de même intéressant et la façon dont le roman est fait nous donne vraiment envie de voir comment Alessandra s’en est sortie et comment elle a fait face à sa vie et aux évènements.

3-5 

mellianefini

10 thoughts on “T’as le blues, baby ? de Alessandra Sublet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *