Imprudence de Gail Carriger

Le Protocole de la Crème Anglaise, Tome 2

Résumé : Rue et l’équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d’Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.
Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

Avis : J’avais bien aimé le premier tome sans avoir eu le petit plus que j’avais eu avec le Protectorat de l’Ombrelle. C’était bien sympathique de retrouver tous les enfants des personnages que nous avions eu l’occasion de découvrir à travers les tomes. Aussi, j’étais curieuse de les retrouver dans la suite de leurs aventures.

Lord Maccon est souffrant et il semblerait que le seul moyen de l’aider est de le rendre humain mais cela n’est possible qu’en Egypte. Ensemble, ils vont tous prendre le vaisseau de Rue pour s’y rendre. Après avoir quelque peu assisté aux conséquences de cette nouvelle folie, on retrouve avec plaisir Alexia. Je l’aime vraiment beaucoup et c’est toujours très agréable de la voir présente dans l’histoire. C’est cependant assez triste de voir les personnages partir et de voir Rue se rendre compte qu’elle ne les aura plus à portée de main comme elle en avait l’habitude. Heureusement pour elle, Dama est toujours présent pour l’aider. En plus de cela, Rue doit gérer son équipage et les jalousies de chacun qui ne manqueront pas d’attirer une attention qu’ils auraient préféré éviter. Mais Rue a aussi son attention focalisée par Percy et leurs jeux. C’est très mignon de les voir ensemble mais je suis curieuse de voir ce que tout cela donnera.

C’était une lecture pleine d’action et j’espère vraiment que l’on pourra revoir Alexia et Lord Maccon et que l’on retrouvera les autres anciens personnages autrement que par mention dans les conversations. C’est toujours intéressant de voir Rue découvrir le monde et les choses qu’elle ne soupçonnait pas sur sa famille. Un roman agréable à lire !

4 

mellianefini

14 thoughts on “Imprudence de Gail Carriger

  1. Un livre qui a l’air de faire voyager ! Je te comprends pour les personnages de la saga qui ne sont que mentionnés, c’est toujours frustrant de n’avoir pas de « nouvelles » de personnages qu’on a appris à aimer dans un tome d’une saga.

  2. Maccon souffrant ? Oh bon sang, mon petit coeur est brisé ! J’ai acheté ce tome à sa sortie, mais je ne me suis pas encore plongée dedans (le premier était sympa, mais certains points m’avaient un peu saoulés quand même). Mais là si tu me dis qu’on revoit quelques anciens dedans aussi, je crois que je vais le sortir de ma PAL plus vite que prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *