Murmures d’outre-tombe de Charlaine Harris

Les Mystères de Harper Connelly, Tome 1

Résumé : « Depuis que j’ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts. Contrairement aux apparences, cela peut s’avérer utile : on me contacte pour retrouver les personnes disparues… enfin, décédées devrais-je dire. Du coup, j’en ai fait mon métier. C’est sûr, tout le monde n’apprécie pas la façon dont je gagne ma vie mais, puisque je dois vivre avec ce « don », autant m’en servir. Tolliver, mon demi-frère, m’accompagne. Un associé dont je ne peux me passer. Aujourd’hui, nous allons à Sarne dans l’espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c’est une autre affaire ! »

Avis : Etant une grande fan de Charlaine Harris, enfin plus précisément de la série La Communauté du Sud et de son héroïne Sookie Stackhouse, c’est avec empressement que je me suis procurée Les Mystères de Harper Connelly.

Harper Connelly a été frappée par la foudre à l’âge de 15 ans et depuis cet incident elle possède un don assez particulier : celui de sentir et revivre les derniers instants des morts. Elle a fait de ce don son gagne pain et parcoure ainsi tout le pays, en compagnie de son demi frère Tolliver, à la recherche de personnes disparues (ou plutôt de leur corps car elle ne retrouve que des personnes décédées). Dans ce premier volet, elle et son frère doivent se rendre à Sarne afin de retrouver une adolescente qui a disparu. Arrivée sur place, elle doit faire face à l’hostilité des habitants à son égard.
Nouvelle série, nouvelle héroïne donc. Autant le dire tout de suite, Harper Connelly ne ressemble pas du tout à Sookie Stackhouse. La foudre a fait d’elle une femme pas très équilibrée. Elle est souvent prise de tremblements et est sujette à des crises d’angoisse. Les orages la terrifient car elle a peur d’être encore une fois foudroyée. Mais surtout, elle se sent vulnérable en l’absence de son frère (ou plutôt son demi frère car la mère de Harper a épousé le père de Tolliver). Elle se raccroche à lui comme à une bouée de sauvetage l’empêchant du coup de mener une vie normale mais ce dernier semble s’en accommoder. D’ailleurs leur relation est très étrange et compliquée.
J’espérais trouver dans Les Mystères de Harper Connelly une ambiance semblable à celle de la Communauté du Sud tout en lisant une histoire complètement différente. De ce côté-là j’ai été un peu déçue. Harper ne m’a pas parue aussi attachante que Sookie. Néanmoins c’est assez agréable à lire. Ce roman est avant tout un bon polar : ici c’est l’enquête policière qui est mise en avant, le côté fantastique n’étant pratiquement pas présent. Ce livre devrait donc satisfaire davantage les amateurs de romans policiers. Je lirai sans doute le tome 2 car j’ai tout de même envie de connaître la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *