Hit List de Laurell K hamilton (VO)

Anita Blake, Tome 20

Résumé (traduction personnelle) : Un serial-Killer chasse dans le Nord Ouest du Pacifique, assassinant des personnes de façon spectaculaire et horrible. La police locale suspecte l’implication de « monstres » , ils ont donc appelé Anita Blake et Edward, Marshall US qui eux, connaissent bien les monstres, pour attraper le tueur.

Mais certains monstres sont réels. L’Harlequin est le croque-mitaine du monde des vampires depuis des milliers d’années; ils sont un noir secret au point que prononcer leur nom peut vous valoir une sentence de mort. Maintenant ils sont aux États-Unis, chassant les tigres-garous… et la police humaine.
L’Harlequin est au service de La Mère de Toutes Obscurités, la première vampire. Elle était supposée être morte mais seul son corps a été détruit. Maintenant elle a besoin d’un nouveau et elle décidée à posséder celui d’Anita Blake. Edward pense que le Seria-Killer n’est qu’un piège pour attirer Anita vers le plus dangereux vampire qu’ils n’aient jamais chassé. Les vampire ont surnommé Edward « La Mort », et Anita « L’exécutrice », Mais la Mère des Ténèbres arrive pour tuer l’un et posséder l’autre, et elle se fiche pas mal du nombre de mort qu’elle pourrait laisser derrière elle.
Avis : J’étais assez pessimiste avant de commencer ce livre étant donné certains avis que j’ai lu et compte tenu des tomes précédents. Personnellement je dirais que le livre se lit tout seul et que l’histoire est plutôt prenante. Après, reste les points négatifs qui je dois le dire sont assez présents.

En fait j’avoue que la première chose qui me vient à l’esprit c’est l’incohérence avec le fait qu’Anita explique presque tout le temps qu’il ne faut pas prononcer le nom de l’Harlequin mais qui bien sur le fait au moins une fois dans un passage du livre. Ce n’est vraiment pas très logique ! Surtout que bien sur, il ne se passe rien.

On perd aussi vraiment trop de temps dans ce tome avec les remarques des policiers sur la vie sexuelle d’Anita. Parce que bien sur ils ne sont tous intéressés que par ça ! Mais qu’est ce que ça peut bien leur faire? ça a été vu et revu dans nombreux tomes, on a compris, ils ne sont pas contents, ils ne trouvent pas ça normal, mais bon pas besoin de le rabâcher à chaque fois non plus ! Parce qu’il faut le dire, pour certains c’est le seul sujet de conversation.

Ensuite, j’ai été un peu déçue par cette fin, aprés tant de péripéties, que ça se passe aussi facilement et subitement (parce que oui quand meme il ne restait vraiment pas beaucoup de pages à lire), j’ai trouvé que c’était vraiment dommage. J’ai un peu l’impression qu’elle a essayé de revenir aux premiers livres mais sans y arriver vraiment. Ça partait si bien, il se passait beaucoup de choses puis pouf la fin. On dirait que l’auteure a eu du mal à trouver quoi rajouter et donc a posé une fin. Ça donne un sentiment d’inachevé… Assez déstabilisant je dois dire. Je pense qu’elle aurait pu davantage développer l’histoire.

Par contre j’étais vraiment contente de retrouver Edward, Bernado et Olaf. Une seule scène de sexe était un grand pas en avant aussi !

C’est vrai qu’il est plus facile de pointer les points négatifs que positifs. Mais je pense que le livre aurait vraiment pu être beaucoup mieux.

3 thoughts on “Hit List de Laurell K hamilton (VO)

  1. moi j’ai lu cette série jusqu’au tome 10. Apres cela m’a bien gonfler que l’on passe 50 pages sur ses péripéties sexuelles. A croire que les bouquins sont basé que la dessus. Alors qu’avant c’était beaucoup mieux. dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *