Interview with Susannah Sandlin and Giveaway

Susannah Sandlin is the author of the paranormal romance series: Penton Legacy. The two first books of the series are: Redemption (June 12th,2012), Absolution (October 9th, 2012).

Susannah Sandlin est l’auteur de la série romance paranormale : Penton Legacy. Les deux premiers livres de la série sont :  Redemption (12 Juin 2012), Absolution (9 Octobre 2012).
——————–
Can you introduce yourself in a few words?
I’m a longtime journalist with a secret love of vampires. Okay, it’s not such a secret anymore! Actually, I love all paranormal romance and urban fantasy, even without vampires.
When did you first realize you wanted to be a writer?
I’ve written for as long as I can remember—I started writing bad poetry and worse short stories as a kid, then trained as a journalist and worked for magazines a long time. Writing novels is a new evolution for me as a writer.
How many books do you intend to write for this series?
It depends on how well people like them, and if they want to see more. I definitely have three. The first book, Redemption, came out in June; Absolutioncomes out in October, and Omega in December. After that, I have a vampire named Cage who really wants his story told, but we’ll have to wait and see!
Was it difficult to write the first book? How long did it take?
Redemption was a hard book to write because I was trying some new things as an author. I was writing a love story, plus I wanted to explore some ideas about self-acceptance and free will—but without it getting heavy and boring. Finally, I was experimenting with points of view. Instead of a traditional single point of view, or a male and female point of view like most romances have, Redemption has six point-of-view characters. So juggling those people and still keeping the focus on my hero and heroine was a challenge. All told, the book took about a year to write and revise, which is two or three times longer than it normally takes me to write a novel.
As you write UF books with another pen name, can you tell us the difficulties between the two genres?
My urban fantasy books have romance elements in them, and my romance books have urban fantasy elements in them. So the challenge is making sure the focus stays in the right place. There’s a lot of overlap between paranormal romance and urban fantasy. The differences come down to how the book begins and ends. In a paranormal romance, the hero and heroine have to meet early in the book, and the ending of the book has to revolve around their relationship. In urban fantasy, it’s more about the plot or the problem a character is trying to solve, and the relationship is usually in the background.
The world seems pretty unique, was it difficult to create it?
I actually got the idea while I was sick with the H1N1 virus a couple of years ago and the local medical clinics were still trying to get a vaccine. I’d wanted to write a vampire book and (maybe it was the fever!) started thinking about what might happen if a vaccine for a human virus made blood poisonous to vampires. What would the vampires do if suddenly they were starving because there weren’t enough people to feed from? How could they survive if humans didn’t even know they existed? That’s how it began, and the world developed naturally from that. The biggest challenge in writing about vampires—because there’s so many vampire books out there—was deciding what traditional vampire traits to keep and what to throw out and what to twist into something different. My vampires need human blood to survive and they can’t go out in daylight, but they aren’t “dead,” nor do they have any curses that make them react to religious objects like crosses or holy water. They’ve simply evolved.
 
How did you end up writing Paranormal romance books?
I’ve always loved reading them, so I guess it was inevitable I’d want to write them. The first time I remember being aware of paranormal romance as a genre was reading the early Anita Blake books from Laurell K. Hamilton—her master vampire Jean-Claude (who is French, by the way) was the sexiest guy I’d ever encountered. That series, which is technically urban fantasy, is almost twenty years old now, so I’ve been reading paranormals for two decades. Yikes!
Can we read the books of the series separately?
Yes, I tried to include enough backstory in books two and three that they will make sense to someone new to the series, although it will be a richer experience reading them in order. But each book has a different hero and heroine so they can stand alone.
Does the inspiration for the characters come from people you know?
I think some personality traits come from people I know—a certain way of saying something, or a favorite food, or a car…things like that. But I’ve never based a whole character on anyone I know. That would be kind of creepy!
Is there a character more difficult than the others to write?
Oh, boy. Definitely. Some characters are much harder than others to write, and every character has his or her own challenges. In this Penton Legacy series, I found the hero of the second book, Mirren Kincaid, easy to write. Mirren and I understood each other from the beginning. Will Ludlam, the hero of book three, is giving me fits…but in the end, I’ll get him wrestled onto paper whether he likes it or not! (Yes, authors kind of start thinking about their characters as if they’re real.)
Who is your favorite character in the series?
I love Aidan, the hero of Redemption, but my overall favorite is probably his lieutenant Mirren Kincaid. Mirren’s this big, grouchy alpha male with a lot of personal demons, but he also has this wicked sense of humor. His “heroine,” Glory Cummings, is one of the favorite women characters I’ve written.
Can you tell us a little something about the first book? And the second one?
Sure. In Redemption (book one), we meet Aidan Murphy, an Irish-born, 400-year-old vampire who is a natural leader. When things started getting dangerous after a human pandemic vaccine left the blood of vaccinated humans poisonous to vampires, he bought up all the property in a small rural town in Alabama and set up his own little society of vampires and their bonded human familiars. But the Vampire Tribunal thinks he’s getting too powerful, so they send his estranged brother to kill him. In the process of this battle between brothers, Aidan’s forced to kidnap a human doctor, and falls in love for the first time in centuries. Krys Harris can’t believe she’s falling for her kidnapper, and isn’t sure whether to trust her feelings or not—is it real, or is it Stockholm Syndrome?

In the second book, Absolution, the threat from the Vampire Tribunal to destroy Aidan and his town of Penton continues, and as head of security for the town, Mirren Kincaid is right in the middle of it. Mirren is a Scots-Irish gallowglass warrior (think chain mail and battle axes) who’s almost as old as Aidan. But Mirren has a very, very dark past as a mercenary and an executioner, so he sees himself as unloveable. Of course, that pretty much guarantees he’s going to be dragged into a relationship, kicking and screaming. Glory Cumming, the woman determined to make him put his past to rest, has magical powers that are important to Penton’s survival.

Did you need to do a lot of research for your books?
I did a good bit of research on the Irish Battle of Kinsale in 1601 and living conditions in Ireland about that time, since Aidan and his brother Owen are from that period. For Absolution, I did a lot of research into the gallowglass mercenaries of Scotland and Ireland so I could better get into Mirren’s head. There is a strong Native American element in the books as well, so I did a good bit of reading about the Muskogee Creek tribes who lived in the area. The books mostly take place in Chambers County, Alabama, and I spent time there, driving around and studying the geography and the towns. It’s only about thirty miles from where I live.
Do you have a favorite author? Or a favorite book?
My favorite author is probably Stephen King, and my favorite King novel is The Stand. Although I’m currently doing an online read of his Dark Tower series and really enjoying it. In urban fantasy, I’m a big fan of Jim Butcher’s Harry Dresden series, and in paranormal romance, I love JR Ward’s Black Dagger Brotherhood series.
Where is your favorite place to write?
I have a great office on the second floor of my house. It has floor-to-ceiling bookshelves crammed with books, and a big table with my laptop and reference books. And, of course, my iTunes and earbuds are always close at hand! Lately, my favorite artist is a French Canadian singer-songwriter named David Jalbert. His two CDs, Le Journal and Des Histoires, are both fabulous!
Do you have any other projects?
I’m working on the third book in the Penton Legacy series, and will then begin revisions on the third book in my urban fantasy series. I have some shorts planned for the urban fantasy series—one is almost finished. And, finally, I’m working on a holiday novella that won’t be related to either one of the series. So it’s a busy time!
Thank you, Melliane, for having me at your site!
 ——————-
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je suis une journaliste avec un amour secret pour les vampires. Okay, ce n’est plus un secret maintenant ! En fait, j’aime tout ce qui est romance paranormale et urban fantasy, même sans vampires.
Quand avez-vous réalisé pour la première fois que vous vouliez être écrivain ?
J’écris depuis aussi longtemps que je m’en souviens – j’ai commencé avec de la mauvaise poésie et de terribles petites histoires en tant qu’enfant, puis je me suis entraînée en tant qu’écrivain et j’ai travaillé pour des magasines pendant un long moment. Ecrire des romans est une nouvelle évolution en tant qu’écrivain.
Combien de livres comptez-vous écrire pour cette série ?
Ca dépend des lecteurs et s’ils veulent en voir plus. J’en aurai de toute façon trois. Le premier livre, Redemption, est sorti en Juin; Absolution sort en Octobre, et Omega en Décembre. Après ça, j’ai un vampire nommé Cage qui aimerait vraiment que son histoire soit racontée, mais on devra attendre et voir !
 Etait-ce difficile d’écrire le premier roman ? Combien de temps cela a-t-il pris ?
Redemption a été difficile à écrire comme j’essayais de nouvelles choses en tant qu’auteur. J’étais en train d’écrire une histoire d’amour et je voulais explorer l’idée de l’acceptation de soi et du libre arbitre – mais sans que cela soit ennuyant ou lourd. Finalement, j’ai expérimenté plusieurs points de vue. Au lieu d’un seul point de vue, male ou femelle comme dans la plupart des romances, Redemptiona six points de vue. Alors jongler avec ces personnes et garder l’histoire focalisée sur le héros et l’héroïne était un challenge. Cela dit, ça m’a pris un an pour écrire le livre et le réviser, ce qui est deux ou trois fois plus de temps que cela me prend normalement pour écrire un roman.
Etant donné que vous écrivez de l’UF sous un autre nom, pouvez-vous nous dire les difficultés entre les deux genres ?
Mes livres urban fantasy ont des éléments de romances et ma romance a des éléments d’urban fantasy. Le challenge a été de focaliser l’histoire au bon endroit. Il y a beaucoup de points de commun entre la romance paranormale et l’urban fantasy. Les différences se font par la façon dont le livre commence et finit. En romance paranormale, le héros et l’héroïne se rencontrent rapidement, et à la fin ils ont construit leur relation. En urban fantasy, c’est plus au sujet de l’intrigue ou du problème que le personnage essaie de résoudre, et la relation est souvent en arrière plan.
Le monde semble assez unique, a-t-il été difficile de le créer ?
J’ai en fait eu l’idée pendant que j’étais malade du H1N1 il y a quelques années et le centre médical essayait un nouveau vaccin. Je voulais écrire un livre sur les vampires et (peut-être que c’est la fièvre !) j’ai commencé à penser à ce qu’il pourrait se passer si un vaccin rendait le sang des humains mortel pour les vampires. Que feraient donc les vampires qui se seraient retrouvés soudainement affamés alors qu’il n’y avait pas assez d’humains pour les nourrir ? Comment pourraient-ils survivre si les humains ne savent pas qu’ils existent ? C’est comme cela que ça commence, et le monde c’est développé naturellement à partir de là. Le plus gros challenge à été d’écrire au sujet de vampires – mais il y a tant de livres sur les vampires – j’ai décidé de garder quelques traits traditionnels des vampires et d’enlever ce que je voulais pour en faire quelque chose de différent. Mes vampires ont besoin de sang pour survivre et ils ne peuvent sortir au soleil, mais ils ne sont pas « morts », ni n’ont de malédiction qui les font réagir aux objets religieux comme les croix ou l’eau bénite. Ils ont simplement évolué.
Comment en êtes-vous venue à écrire des livres de romance paranormale ?
J’ai toujours adoré en lire, alors je crois qu’il était inévitable que j’en écrive. La première fois que je me suis rendue compte de la romance paranormale en tant que genre a été en lisant les livres d’Anita Blake de Laurell K. Hamilton – son maître vampire Jean-Claude (qui est Français soit dit en passant) était le gars le plus sexy que j’ai jamais rencontré. Cette série qui est techniquement de l’urban fantasy, a presque vingt ans maintenant, alors j’en lis depuis deux dizaines d’années. Yikes !
Peut-on lire les livres de la série séparément ?
Oui, j’ai essayé d’inclure assez de rappels dans les livres deux et trois pour qu’il soit logique pour quelqu’un qui n’a pas lu les autres. Cependant, les lire dans l’ordre serait une expérience plus intéressante. Mais chaque livre a un héros et héroïne différente alors ils peuvent se lire seuls.
Vos personnages sont-ils inspirés de personnes que vous connaissez ?
Je pense que certains traits de personnalité viennent de gens que je connais – une certaine façon de dire les choses, un repas favori, ou une voiture… des choses comme ça. Mais je n’ai jamais basé un personnage entier sur quelqu’un que je connaissais. Ca serait trop étrange !
Y-a-t-il un personnage plus difficile à écrire que d’autres ?
Oh, oui. Vraiment. Certains personnages sont tellement plus difficiles que d’autres à écrire, et chaque personnage a son ou ses propres challenges. Dans la série Penton Legacy, j’ai trouvé le héros du deuxième tome, Mirren Kincaid, facile à écrire. Mirren et moi nous sommes compris dès le début. Alors que Ludlan, le héros du troisième tome, me donne quelques difficultés… mais à la fin, je vais le mettre sur papier qu’il l’aime ou pas ! (Oui, les auteurs ont tendance à penser que les personnages sont réels.)
Quel est votre personnage préféré dans la série ?
J’adore Aidan, le héros de Redemption, mais mon préféré est surement son lieutenant Mirren Kincaid. Mirren est ce gros, grincheux alpha male avec beaucoup de démons personnels, mais avec un sacré sens de l’humour. Son « héroïne », Glory Cummings, est une des femmes que j’ai adoré écrire.
Pouvez- vous nous dire un petit quelque chose au sujet du premier livre ? Et du deuxième ?
Bien sûr. Dans Redemption (tome 1), on rencontre Aidan Murphy, un Irlandais, vampire depuis 400 ans, mais aussi un leader naturel. Quand les choses deviennent difficiles après qu’un vaccin humain laisse le sang des humains vaccinés mortel pour les vampires, il achète une propriété dans une petite ville rurale en Alabama, et constitue sa propre petite société de vampires et leurs humains familiers. Mais le Tribunal Vampirique pense qu’ils deviennent trop puissants et ils envoient donc son propre frère pour le tuer. Pendant cette bataille entre frères, Aidan est forcé de kidnapper un docteur humain, et tombe amoureux pour la première fois depuis des siècles. Krys Harris n’arrive pas à croire qu’elle tombe amoureuse de son kidnappeur, et n’est pas sûre de pouvoir se fier à ses sentiments, s’ils sont réels ou si c’est le Syndrome de Stockholm.

Dans le deuxième tome, Absolution, la menace du Tribunal Vampirique de détruire Aidan et sa ville de Penton se poursuit, et en tant que chef de la sécurité de la ville, Mirren Kincaid doit s’occuper de ça. Mirren est un guerrier Ecossais/Irlandais (pensez à la cotte de mailles et aux haches de combat) qui est presque aussi vieux qu’Aidan. Mais Mirren possède un passé très, très sombre en tant que mercenaire et tueur, il se voit alors comme une personne qui ne mérite pas l’amour. Bien sûr, cela garantit qu’il va être entraîné dans une relation, en s’y opposant et criant. Glory Cumminf, la femme déterminée à mettre son passé derrière lui, a des pouvoirs magiques qui sont importants pour la survie de Penton.

Avez-vous eu besoin de faire beaucoup de recherches pour vos livres ?
J’ai fait pas mal de recherches sur les Batailles Irlandaises de Kinsale en 1601 et sur les conditions de vie à cette époque, étant donné qu’Aidan et son frère Owen viennent de cette période. Pour Absolution, J’ai fait plus de recherches sur les mercenaires gallowglass d’Ecosse et d’Irlande pour rentrer plus facilement dans la tête de Mirren. Il y a un fort élément Native American dans les livres aussi, alors j’ai lu beaucoup de choses au sujet des tribus Muskogee Creek qui vivent là. Les livres se placent à Chambers County, Alabama et j’ai passé pas mal de temps là-bas, roulant aux alentours et étudiant la géographie et les villes. C’est à peu près à 30 miles de l’endroit où je vis.
Quel est votre auteur favori ? Ou livre ?
Mon auteur favori est probablement Stephen King, et mon préféré est The Stand. Bien que je sois en train de lire en ligne sa série Dark Tower et que j’aime beaucoup. En Urban Fantasy, je suis une grande fan de la série Harry Dresden de Jim Butcher, et en romance paranormale,  j’adore JR Ward pour sa série Black Dagger Brotherhood.
Où préférez-vous écrire ?
J’ai un super bureau au second étage de ma maison. Il y a des étagères du sol au plafond remplies de livres et une grande table avec mon ordinateur et mes références de livres. Et, bien sûr, mon iTunes et écouteurs toujours à portée de main ! Enfin mon artiste préféré est un Canadien Français auteur et compositeur appelé David Jalbert. Ses deux CDs, Le Journal et Des Histoires, son tous les deux fantastiques !
Avez-vous d’autres projets ?
Je suis en train de travailler sur le troisième livre de la série Penton Legacy et je vais commencer les révisions de mon troisième livre urban fantasy.  J’ai quelques petites histoires planifiées pour ma série urban fantasy – qui sont presque finies. Et, finalement, je suis en train de travailler sur une novella  pour les vacances qui ne sera en rapport avec aucune des deux séries. Donc beaucoup de choses à faire.
Merci Melliane, de m’avoir sur votre site.
Susannah Sandlin is an author of paranormal romance set in the Deep South, where there are always things that go bump in the night!
A longtime journalist, Susannah grew up in Alabama reading the gothic novels of Susan Howatch, and always fancied herself living in Cornwall, although she’s never actually been there. Details, details. She also read a lot of Stephen King–the combination of Howatch and King probably explains a lot. Currently a resident of Auburn, Alabama, Susannah has also lived in Illinois, Texas, California, and Louisiana.

Her vampire romance trilogy, The Penton Legacy, will begin this year through Montlake Romance. 

Author’s website: http://www.susannahsandlin.com

Synopsis: For vampire Aidan Murphy, life has never been so desperate. The vaccine used to treat a global pandemic has rendered human blood deadly to his kind, leaving them on the brink of starvation and civil war. In tiny Penton, Alabama, Aidan establishes a peaceful community of vampires and unvaccinated human donors. He dares to hope they can survive until his estranged brother descends upon Penton and begins killing the humans. Determined to save his town, Aidan kidnaps an unsuspecting human doctor and finds himself falling in love for the first time in nearly four centuries. Dr. Krystal Harris thought she was coming to Penton for a job interview, but Aidan Murphy has other plans. Infuriated by his high-handed scheme to imprison her in the small town, Krys can’t ignore the attraction between them. But is it love? Or does her dangerous, charismatic captor want only to bend her to his will?

 

Thanks to Susannah Sandlin for this wonderful interview. You can win a signed paperback copy of Redemption (Penton Legacy, 1). International giveaway. It ends on October 1st.

Merci à Susannah Sandlin pour cette interview. Vous pouvez gagner un exemplaire signé de Redemption (Penton Legacy, 1). Le concours est international et se termine le 1er Octobre.

a Rafflecopter giveaway

List for all the giveaways 

Liste de tous les concours 

 

29 thoughts on “Interview with Susannah Sandlin and Giveaway

  1. Merci les filles pour cette superbe interview et pour sa traduction! Cette série m’intéresse depuis que j’ai lu la chronique de Melliane et je dois dire qu’à présent je suis deux fois plus intéressée par « Redemption ». L’auteur en plus d’avoir des idées extrêmement novatrices est très sympathique ce qui ne gâche rien ^__^. Allez je tente ma chance!

  2. The story sound really good! When I read an author’s interview I always enjoy when they are asked about her/his favorite authors or books and I add the favorites on my TBR pile! Thank you so much for the giveaway! I would love to read Redemption

  3. Ahhhh…ouf, je suis revenue sur terre à temps! Je voulais vraiment tenter ma chance pour cette série! Je croise les doigts et j’espère que tu vas toujours aussi bien Melliane et que tes cours te laisse respirer un peu quand même… Je vais rattraper mon retard sur ton blog (qui m’a trop manqué!!!)

  4. Hi there, just became alert to your blog through Google, and found that
    it’s truly informative. I’m going to watch out for brussels.
    I will appreciate if you continue this in future.

    Many people will be benefited from your writing. Cheers!
    Here is my web blog portable shelters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *